... C'est le Standard. Et c'est pour des prunes, pas pour la cerise : la cerise trônera sur un gâteau qu'ils demeurent cinq à espérer bouffer au printemps ! Mais chapeau quand même à Guy Luzon qu'aucun petit futé, voici quatre mois, n'aurait pronostiqué en tête à ce stade de la phase classique : perso, je reste attiré par son type de gestion d'effectif, rien n'étant plus débile qu'avoir une armée de pros sous contrat pour ne jamais en utiliser certains. Je pousserai même bobonne en prétendant que, si les Rouches patinent un tantinet depuis quelque temps, c'est depuis que Luzon fait tourner MOINS qu'au début ! Comme si la pression des médias, éberlués par ses compos, glissait désormais moins sur sa carapace moins indifférente... Dommage.
...

... C'est le Standard. Et c'est pour des prunes, pas pour la cerise : la cerise trônera sur un gâteau qu'ils demeurent cinq à espérer bouffer au printemps ! Mais chapeau quand même à Guy Luzon qu'aucun petit futé, voici quatre mois, n'aurait pronostiqué en tête à ce stade de la phase classique : perso, je reste attiré par son type de gestion d'effectif, rien n'étant plus débile qu'avoir une armée de pros sous contrat pour ne jamais en utiliser certains. Je pousserai même bobonne en prétendant que, si les Rouches patinent un tantinet depuis quelque temps, c'est depuis que Luzon fait tourner MOINS qu'au début ! Comme si la pression des médias, éberlués par ses compos, glissait désormais moins sur sa carapace moins indifférente... Dommage. Mais le king de l'automne, le club le plus vivant en période de feuilles mortes, c'est Zulte Waregem, y'a pas à discuter ! C'est le petit (budget) qui continue d'emmerder les grands, bras d'honneur à tous ceux s'étant imaginé que la super-saison 2012/13 serait feu de paille. Ce serait le vice-champion d'automne (1pt derrière le Standard et 1pt devant Genk) si l'on supprimait cette couillonnade de victoire à 3pts, pour en revenir au comptage juste et sobre de jadis. ZW gagne avec à peine 14 ou 15 joueurs valides... rien n'étant plus humble et beau que renoncer à une armée de pros sous contrat pour faire jouer tous ceux qu'on a ! ZW peut encore rêver de se qualifier en Europa League, cela s'annonce ardu...mais ce n'est déjà plus le cas du champion d'automne ! Et surtout, lastbutnotleast, ce club ne pleurniche, ne panique ni ne polémique jamais quand surgissent les emmerdes dont d'autres font une montagne : que Junior Malanda boude, que Franck Berrier se taille ou que Mbaye Leye se blesse gravement, ZW n'en fait pas un fromage. Les joueurs aboient, la caravane passe. Chapeau à Genk aussi, bien planqué en embuscade, et bien placé pour poursuivre en Europa League : club certes doté d'un joli budget, mais gardant un côté provincial paisible, qui lui évite d'être médiatiquement tripoté autant que "les trois grands"...et c'est un atout ! Par contre, pas chapeau au Club Bruges, même si lui aussi peut briguer le titre. Car les limogeages à ce point hâtifs me fileront toujours des pustules, a fortiori quand il ne s'agit pas d'angoisse de relégation, et peu importe que le remplaçant s'appelle Michel Preud'homme ou Michel Vaillant ! Depuis que Juan Carlos Garrido a été viré, le Club ne s'est pas rapproché du Standard...comme lui bouté hors d'Europe : la différence chiffrée reste dérisoire, Garrido aurait pu rester autant que Luzon. Reste le Sporting mauve, dans ce top 5 dont émergera le champion 2014...et mon petit doigt (de pied) me pronostique que ce sera lui ! Non que j'en meure d'envie, je suis pour notre D1 neutre indécrottable. Mais quoique quatrième pour l'instant, quoique la qualité de son jeu soit discutée, Anderlecht est un routinier de la chose et figure dans le mouchoir de tête, avec la meilleure différence de buts, et de loin l'attaque la plus prolifique : supériorité offensive d'autant plus à épingler que le Sporting s'est vu privé de plusieurs attaquants dûment labellisés (Zoro Cyriac, Ronald Vargas, Matias Suarez)... c'est même à se demander si les gosses gâtés n'abîment pas plus vite leurs jouets ! Mais supériorité qui devrait finir par payer, surtout si le Sporting est débarrassé des tâches européennes... ce qui n'est pas acquis : a-t-on assez dit qu'Anderlecht pouvait même, mathématiquement, poursuivre en Ligue des Champions ? Imaginons d'une part que les Mauves dégomment sévèrement Benfica d'abord et Olympiacos ensuite, d'autre part que ces deux dégommés soient vaincus par le PSG : et hop, recalculez, Anderlecht accède aux huitièmes ! Faut rêver. A propos de rêve et de bilan automnal, Mons peut-il encore rien qu'un peu rêvasser ? Evidemment ! L'Albert a planté autant de buts que trois de ses concurrents immédiats, suffirait juste de mieux fermer derrière pour grignoter du retard. L'Albert pourra faire des folies financières lors de cette saloperie de mercato d'hiver. Et il pourra entuber le 15e en 5 matches, puis les minus de D2, si les folies foirent et qu'il demeure 16e. L'espoir fait vivre, même quand on meurt. De trouille. " Et à la fin de la saison, c'est le Sporting mauve qui l'emporte. "