Après avoir assisté au derby bruxellois, je peux vous assurer qu' AlbertCartier aidera le Brussels à passer une saison moins tumultueuse que la précédente. Les Molenbeekois ont fait voir de bien belles choses face à un Anderlecht un peu émoussé suite à son déplacement à Chelsea.
...

Après avoir assisté au derby bruxellois, je peux vous assurer qu' AlbertCartier aidera le Brussels à passer une saison moins tumultueuse que la précédente. Les Molenbeekois ont fait voir de bien belles choses face à un Anderlecht un peu émoussé suite à son déplacement à Chelsea. La tactique appliquée a porté ses fruits dès le début, ce 4-5-1 a gêné de manière considérable l'équipe de Frankie Vercauteren. Un milieu de terrain prenant souvent le dessus vu le surnombre, une défense ne laissant aucun espace aux attaquants adverses et le seul MusabaSelemani qui se chargeait du reste de l'autre côté. Cartier a procuré une identité à cette équipe. Comme quoi avec beaucoup d'application, d'abnégation et de plaisir, une équipe inférieure sur papier peut mettre en difficulté plus forte qu'elle. Grâce à ses messages clairs et riches de signification, les joueurs montent sur le terrain avec cette rage de vaincre qui permet d'aller de l'avant sans arrière-pensées. La manière avec laquelle ils ont mis le Sporting sous pression fut éloquente. Leur réaction à 0-1 signifie tout simplement que quelque chose s'est passé dans la tête de certains. Jamais abattus, ils ont continué à travailler et cela a fini par payer. Alan Haydock, en tant que capitaine, résume à lui seul la force mentale du groupe. Non pas des plus techniques mais bien des plus volontaires, il montra l'exemple en arrachant des ballons importants et en tentant pas mal de choses dignes des meilleurs de notre D1. Albert Cartier a su attirer Mario Espartero : encore une preuve d'intelligence. Ce dernier peut apporter sa touche technique, sa classe naturelle et son expérience. C'était vraiment le joueur qu'il manquait au Brussels. Les Igor De Camargo, Kristof Snelders, Musaba Selemani et autres pourront bénéficier des services millimétrés d'Espartero. Trouver le juste équilibre est loin d'être facile mais ce mélange est intéressant. En tout cas, le président Johan Vermeersch était ravi. Il se revoyait dans la prestation de ses joueurs. En allant de l'avant de la sorte, l'objectif ne devrait pas poser de problème, à savoir un maintien sans stress. Analysons une formule venant de Cartier : en recommençant 10 fois le même exercice avec application, on franchit à chaque fois un palier supplémentaire ! Le joueur, en étant concentré, progresse à chaque répétition, et à la fin de celui-ci, l'ensemble a évolué. OK, mais sans avoir un respect mutuel, on y arrive difficilement. Vendredi 30 septembre Charleroi Club Bruges 20h30 Samedi 1 octobre Zulte Waregem Roulers 18h00 Westerlo Beveren20h00 Anderlecht Saint-Trond Standard Lokeren La Gantoise Lierse La Louvière FC Brussels Dimanche 2 octobre Cercle Bruges Mouscron15h00 G. Beerschot Genk18h00 Tous les matches de la Jupiler League en exclusivité sur 11, la chaîne foot de Belgacom TV. Plus d'infos : www.belgacom.be/tv - 0800 33 33 1 - points de vente Belgacom.Johan Walem