"A un certain moment, la similitude avec la saison dernière était frappante : l'équipe ne jouait pas bien mais elle prenait beaucoup de points et elle avait changé de coach : 17 sur 21, une deuxième place mais, avec Juan Carlos Garrido, Bruges ne produisait pas du beau jeu. A l'époque, je m'étais dit qu'il ne pouvait pas être champion de la sorte mais j'ai changé d'avis.
...

"A un certain moment, la similitude avec la saison dernière était frappante : l'équipe ne jouait pas bien mais elle prenait beaucoup de points et elle avait changé de coach : 17 sur 21, une deuxième place mais, avec Juan Carlos Garrido, Bruges ne produisait pas du beau jeu. A l'époque, je m'étais dit qu'il ne pouvait pas être champion de la sorte mais j'ai changé d'avis. On ne peut pas dire que le Club joue terriblement bien aujourd'hui mais le football prôné par MichelPreud'homme est beaucoup plus direct, il y a davantage de mouvement, plus de joueurs dans les 16 mètres et plus de profondeur. " Ce qui est chouette, c'est qu'après quatre ou cinq matches à peine, on a vu où Preud'homme voulait en venir. Il y a désormais une équipe sur le terrain et ça joue collectif, on ne tente plus n'importe quoi. On ouvre vers les flancs et on construit à partir de là. Les médians s'écartent ou tentent de faire sortir les défenseurs de leur zone, ce qui permet aux arrières latéraux de monter. Le Club ne parvient cependant pas encore à garder un rythme élevé pendant tout le match et il se crée trop peu d'occasions, même quand il domine. Heureusement qu'il a un bon gardien. MathewRyan rassure, il est fort dans le jeu aérien et joue bien au pied, ce qui lui permet de relancer rapidement. C'est un bon transfert et Bruges en profitera encore au cours des prochaines années. " " L'idée de transformer ThomasMeunier en arrière droit n'était pas mauvaise. On voit souvent cela en Espagne ou au Portugal. D'ailleurs, c'était également le cas en Belgique par le passé : GeorgesGrün, EricGerets... Je me demande si Meunier marquerait beaucoup en jouant devant. C'était le cas à Virton. Mais en D1 ? Il travaille dur, bouge énormément et est fort physiquement. Il défend suffisamment bien pour la Belgique. A l'étranger, c'est encore autre chose. Meunier apporte aussi un plus à l'équipe offensivement. C'est important dans le football moderne et LaurensDeBock le fait moins. Il accompagne si on le lui demande mais il est trop réservé, il manque d'audace. C'est la conséquence d'un début de saison raté : des cartes rouges, des erreurs de placement... Dans le dernier tiers de terrain, Meunier offre davantage d'options : des centres, des une-deux, des dribbles... De Bock est plus lent et plus prévisible, il doit donc centrer directement. Dans l'axe de la défense, BjörnEngels et BrandonMechele se débrouillent très bien. Ils ont été titularisés suite à la blessure de JimLarsen mais jouent bien mieux que lui. Balle au pied, Engels me semble être le meilleur des deux tandis que Mechele est plus fort sur l'homme. En tout cas, chapeau pour la façon dont, avec TimmySimons devant eux, ils ont mis AleksandarMitrovic et MatiasSuarez sous l'éteignoir contre Anderlecht. Si Simons évolue dans l'axe de la défense, ça va freiner l'évolution de ces deux jeunes. Mais si Bruges veut être champion... Car ça joue mieux avec VadisOdjidja en médian défensif. Timmy a d'autres qualités. Contre Lokeren, par exemple, il a suivi HansVanaken comme son ombre, ce qu'on n'aurait pas dû demander à Odjidja. Dans l'entrejeu, Simons est plutôt un remiseur tandis que Vadis peut être la plaque tournante, s'infiltrer ou adresser une longue passe. La meilleure place de Vadis, c'est celle de médian défensif, à condition qu'on lui laisse également la possibilité de s'infiltrer. Il estime qu'il est meilleur lorsqu'il évolue un cran plus haut mais ses statistiques sont trop faibles. Il porte trop le ballon, le donne trop tard et doit improviser. En janvier, il y aura quatre ans qu'il est à Bruges et son rendement est trop peu élevé en regard de ses qualités. Jouer plus haut est plus difficile, j'ai pu le remarquer aussi. Il y a tellement de monde (il rit).Défensivement, Odjidja est moins discipliné que Simons mais Preud'homme a trouvé la solution en plaçant Jörgensen devant lui. Au début de la saison, je trouvais bizarre qu'il ne soit plus là alors qu'il avait été bon lors des play-offs. Il court beaucoup mais il a besoin de repères. A Gand, il savait que s'il recevait le ballon à tel endroit, il pouvait le donner là ou là. Sa force, c'est de recevoir, de donner puis de courir. " " TomDeSutter ne me déçoit pas. Il a tout de même déjà inscrit sept buts alors qu'avec Garrido, il était souvent isolé. Il travaillait dur mais était trop peu soutenu parce que LiorRefaelov et VictorVazquez voulaient le ballon dans les pieds et que seul MaximeLestienne apportait de la profondeur. CarlosBacca avait moins de problème avec ça parce qu'il arrivait à dribbler lui-même en profondeur, même aux abords du rectangle. Un gars comme De Sutter a besoin de centres - il y en a trop peu pour le moment - et de médians offensifs qui surgissent dans le rectangle afin qu'il puisse bénéficier d'un peu plus de liberté. On ne peut pas non plus lancer EidurGudjohnsen en profondeur mais s'il reste en pointe, il est suffisamment intelligent et sait comment se déplacer pour faire mal aux défenseurs. Il a l'âge qu'il a mais ça reste un joueur fantastique et un finisseur. La question qui se pose est de savoir où faire jouer Gudjohnsen quand De Sutter reviendra ? A la place de Vazquez, peut-être. L'Espagnol lit bien le jeu et sait isoler un partenaire devant le but mais il joue trop peu. Il est arrivé à Bruges à l'été 2011 et a souvent été blessé. De plus, il ne tient pas plus d'une heure. Ce qui me frappe aussi, c'est qu'à l'exception de Lestienne en début de saison, les joueurs offensifs - Refaelov, Vazquez ou Sobota - marquent trop peu. Refaelov fait trop souvent le mauvais choix, il s'enferme, donne son ballon trop tard... Sobota a très bien joué les deux premiers matches mais après, on ne l'a plus vu, même s'il s'est quelque peu racheté à Gand... Ces dernières semaines, Lestienne semblait trop nerveux, il doit poser son jeu mais il a été excellent en 2013, que ce soit dans les play-offs ou en début de saison avec sept buts inscrits. Il n'a tout de même que 21 ans. " " Je ne pense pas que Bruges limogera Preud'homme après cinq mois. Il n'y a d'ailleurs pas de raison. Et puis, qui prendrait-on, dans ce cas ? On ne peut pas dire sans cesse que l'entraîneur n'est pas bon. Bruges a usé sept T1 depuis janvier 2007 (sans compter RudiVerkempinck et PhilippeClement) alors qu'il n'en avait eu que quatre en quinze saisons (de 1983 à 1999, ndlr). Le Club n'a plus été champion depuis 2005, les dirigeants sont très nerveux, plus personne n'ose rien dire. Je peux comprendre mais ça ne sert à rien. A mon époque, nous avons aussi connu des moments difficiles, nous avons même parfois loupé la qualification pour l'Europe. Mais tout le monde restait calme. La saison dernière, à l'issue de la phase classique, le Club comptait treize points de retard sur Anderlecht. Il faut donc pouvoir se dire que c'était mauvais. Cette saison, l'écart ne sera pas aussi important. Je pense qu'au début des play-offs, cinq équipes se tiendront dans un mouchoir de poche : le Standard, Anderlecht, Genk, Zulte Waregem et Bruges. Personne ne sort réellement du lot et c'est ce qui me fait dire que le Club peut être champion. " PAR CHRIS TETAERT - PHOTOS: IMAGEGLOBE" Le Club peut être champion "