Il y a trois ans, l'Inter a remporté son premier titre post- Calciopoli sur le terrain de Sienne. Depuis dimanche, cette ville est devenue un véritable porte-bonheur pour les Interistes superstitieux qui y ont décroché le 18e titre de leur histoire. Et le premier doublé Coupe/championnat réalisé sur le terrain depuis celui de la Lazio en 2000, celui de 2006 ayant été acquis sur tapis vert.
...

Il y a trois ans, l'Inter a remporté son premier titre post- Calciopoli sur le terrain de Sienne. Depuis dimanche, cette ville est devenue un véritable porte-bonheur pour les Interistes superstitieux qui y ont décroché le 18e titre de leur histoire. Et le premier doublé Coupe/championnat réalisé sur le terrain depuis celui de la Lazio en 2000, celui de 2006 ayant été acquis sur tapis vert. Mercredi dernier, la police de la Province de Côme, où se trouve le centre d'entraînement du club, a envoyé une lettre à la direction de l'Inter dans laquelle elle expliquait grosso modo que " les joueurs de l'Inter roulaient trop vite et qu'à partir de la semaine prochaine, soit après la finale de la Ligue des Champions, elle enverrait les procès-verbaux à chaque infraction ". Apparemment, le plus fou c'est Quaresma : il a été flashé à 91 km au dessus de la vitesse autorisée. Comme il est plus souvent dans la tribune que sur le banc, le Portugais se défoule comme il peut. Ce qui n'est pas le cas de Diego Milito. L'Argentin ne restera pas dans l'histoire de ce sacre seulement pour avoir marqué le but de la victoire à Sienne. Contrairement à certains de ses équipiers, il n'a pas connu de forte baisse de régime et a brillé aussi bien en championnat qu'en Coupe d'Europe. Si tous avaient tenu son rythme, l'Inter aurait gardé les 11 points d'avance qu'elle possédait sur son premier poursuivant à la fin du premier tour. Le 9 janvier, personne n'aurait imaginé que l'AS Rome allait boucher le trou de 13 points qu'elle avait concédé et même se payer le luxe de dépasser l'Inter au classement. Parmi les hommes constants, il y a eu José Mourinho. Son titre, il l'a gagné jusqu'à la dernière polémique. Il n'a pas arrêté les attaques même quand il a décidé de ne plus parler à la presse que via son site en représailles des trois journées de suspension écopées pour avoir fait le geste des menottes. En revanche, il s'est montré très discret après la remise du trophée organisée directement après la rencontre. Cela a contrasté avec l'attitude plus fofolle du président MassimoMoratti : juste avant que ne commence la cérémonie protocolaire, il a fait un demi-tour de terrain sous les applaudissements des supporters. " Maintenant, il faut tout mettre en £uvre pour que l'£uvre soit complète ! ", a lancé le patron. C'est vrai qu'il ne peut rêver de meilleur cadeau pour ses 65 ans qu'un triplé jamais réussi par un club italien. En route, donc, pour Madrid. FRANCESCO TOTTI, le capitaine de l'AS Rome, a écopé de quatre matches de suspension pour le coup de pied qu'il a refilé à l'attaquant de l'Inter Mario Balotelli lors de la finale de la Coupe. Le club a reçu une amende de 40.000 euros pour les chants racistes, le jet de pétards et de bouteilles. FABRIZIO MICCOLI, l'attaquant de Palerme qui avait été blessé au genou droit contre la Sampdoria sur la phase qui a amené le penalty, est out jusqu'en septembre, au mieux. Les examens ont décelé une lésion du ligament croisé postérieur. SIMPLICIO, le milieu de Palerme qui est maintenant libre de contrat, a annoncé qu'il rejoindrait bien l'AS Rome. Le Brésilien avait trouvé un accord l'été dernier mais la direction du club sicilien s'y était opposé. JUVENTUS a concédé sa 15e défaite de la saison, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le championnat 1961-1962 ! L'entente au sein de la direction n'est pas top : le nouveau président Agnelli a laissé entendre que même Jean-Claude Blanc, le patron de ces dernières années, devait partir. GIGI BUFFON, le gardien de la Juventus, en a marre : à la mi-temps contre Milan, il a demandé son remplacement prétextant une blessure. Blessure réelle ou diplomatique ? En tout cas, le gardien de la Squadra n'est pas irréprochable ces dernières semaines même dans une rencontre qui avait toutes les caractéristiques d'un match amical. VERDICTS : l'Inter, Rome et Milan sont qualifiés pour les poules de la LC et la Sampdoria, pour le dernier tour préliminaire ; Palerme, Naples et Juventus participeront à l'Europa League. Atalanta, Sienne et Livourne en D2. NICOLAS RIBAUDO