Après deux ans, il est peut-être temps pour Mendoza de dresser un bilan de ses deux premières années à Bruges.
...

Après deux ans, il est peut-être temps pour Mendoza de dresser un bilan de ses deux premières années à Bruges. Pas de titre"Mon bilan n'est pas mauvais, mais je n'ai pas encore remporté de titres. C'est toujours plus agréable de partir en vacances avec la satisfaction du devoir accompli. Or, il me reste toujours un goût de trop peu. J'ai progressé depuis mon arrivée en Belgique. J'ai dû m'habituer à une vitesse d'exécution plus élevée. L'engagement physique est la principale caractéristique du championnat de Belgique. On ne vous accorde jamais un moment de répit. Il faut courir sans arrêt. Lorsqu'on débarque du Pérou, c'est un peu déconcertant.".Réalisme devant le but"C'est vrai que je loupe quelques occasions. Cela arrive à tout le monde. Je peux m'améliorer dans d'autres domaines également. Un attaquant est jugé sur le nombre de buts qu'il inscrit, et actuellement, mon total ne me satisfait pas entièrement, mais puisque je suis ailier gauche...Un foot belge trop brutal "Et puis, ce qui m'énerve, c'est qu'on commet beaucoup de fautes dans le championnat de Belgique. Lors du match de Coupe de Belgique à l'Antwerp, notamment, je n'ai pas été ménagé. Je me retrouvais fréquemment au sol. Ce n'est plus du football. Les défenseurs nigérians du Standard me posent pas mal de problèmes. Ils sont capables de rivaliser avec moi en vitesse et sont très durs sur l'homme".La barrière de la langue "Je commence à comprendre un tout petit peu le néerlandais. Mais vraiment un tout petit peu. Mon fils apprend plus vite que moi. C'est normal, il n'a que deux ans et demi. Je me débrouille, ce n'est pas réellement un obstacle. Le climat ne me pose pas davantage de problèmes" TVE"Depuis mon arrivée en Belgique, je regarde souvent la télévision espagnole. Surtout des cassettes vidéos. J'observe le travail des attaquants et j'essaye de m'en inspirer. Je regarde surtout le championnat d'Espagne, c'est clair, mais aussi l'Italie et l'Angleterre. La Liga est celle que je préfère car c'est là qu'on joue le mieux au football. Le Real Madrid m'impressionne mais je ne me fais pas d'illusions: je ne jouerai pas là-bas la saison prochaine!"