"Des morceaux du toit se sont déjà effondrés à certaines portes d'entrée du stade. Il faut les réparer dans les plus brefs délais", a déclaré le président ad intérim, Carles Tusquets, la semaine dernière sur la station radio espagnole RAC 1. Ce n'est pas le seul problème du club catalan. Tusquets a également parlé de la situation fin...

"Des morceaux du toit se sont déjà effondrés à certaines portes d'entrée du stade. Il faut les réparer dans les plus brefs délais", a déclaré le président ad intérim, Carles Tusquets, la semaine dernière sur la station radio espagnole RAC 1. Ce n'est pas le seul problème du club catalan. Tusquets a également parlé de la situation financière du Barça, la qualifiant sans détour de "très mauvaise". Il a même avoué: "D'un point de vue économique, il aurait mieux valu vendre Lionel Messi pendant le mercato estival. Ça aurait été souhaitable, mais encore eût-il fallu que le staff technique soit d'accord." Cette sortie n'a pas plu à Ronald Koeman. "Les commentaires faits en-dehors du club ne m'intéressent pas, mais quand ils viennent du Barça, ils ne m'aident vraiment pas à travailler sereinement." À propos de Messi: "Leo est le seul à pouvoir décider de son avenir. L'idéal pour nous est évidemment de toujours posséder les meilleurs footballeurs." Tusquets a aussi réagi à la déclaration de Neymar, qui aimerait rejouer un jour dans la même équipe que Messi. "S'il vient gratuitement, nous pourrions éventuellement l'envisager. Sinon, soit le prochain président opérera un miracle, soit nous devrons effectuer de bons transferts sortants et consacrer tout cet argent au transfert de Neymar." Toujours selon le président intérimaire du FC Barcelone, il ne s'aventurera sur le marché de janvier que s'il a déjà pu vendre des joueurs. Tusquets a conclu en déclarant qu'il faudrait postposer le paiement des salaires des joueurs en janvier, mais que le club pourrait achever la saison "sans problème" grâce à la diminution de salaire que les joueurs du Barça ont acceptée.