En début de saison, le FC Barcelone espérait, grâce aux efforts du nouveau président JoanLaporta, à l'arrivée du nouvel entraîneur FrankRijkaard et à l'engagement de la nouvelle star Ronaldinho, redevenir un sérieux candidat au titre. Aujourd'hui, on est loin du compte : le Barça végète en milieu de classement. Dans ces circonstances, on peut s'étonner que Frank Rijkaard soit toujours en place. Si sa tête n'est pas encore tombée, cela illustre peut-être tout simplement le fait qu'il n'est pas facile de désigner un coupable dans la situation actuelle. Faut-il mettre en cause les choix de l'entraîneur ou le noyau dont il dispose est-il tout simplement insuffisant ? En fait, on semble se rendre c...

En début de saison, le FC Barcelone espérait, grâce aux efforts du nouveau président JoanLaporta, à l'arrivée du nouvel entraîneur FrankRijkaard et à l'engagement de la nouvelle star Ronaldinho, redevenir un sérieux candidat au titre. Aujourd'hui, on est loin du compte : le Barça végète en milieu de classement. Dans ces circonstances, on peut s'étonner que Frank Rijkaard soit toujours en place. Si sa tête n'est pas encore tombée, cela illustre peut-être tout simplement le fait qu'il n'est pas facile de désigner un coupable dans la situation actuelle. Faut-il mettre en cause les choix de l'entraîneur ou le noyau dont il dispose est-il tout simplement insuffisant ? En fait, on semble se rendre compte que le président Joan Laporta a hérité, de son prédécesseur JoanGaspart, d'une lourde dette et qu'il faudra du temps pour tout reconstruire. Les joueurs acquis pendant l'été, comme le gardien turc ReçberRüstü, l'ailier portugais Quaresma ou le défenseur mexicain RafaelMarquez, ont passé plus de temps qu'ils l'escomptaient sur le banc. Rüstü, qui était pourtant le gardien de l'équipe nationale turque à la Coupe du Monde 2002, n'a joué que trois matches cette saison. Au départ, Rijkaard estimait qu'il ne maîtrisait pas suffisamment la langue espagnole pour pouvoir communiquer avec ses défenseurs et a préféré faire confiance au jeune VictorValdés. En outre, la Liga n'autorise que trois joueurs extra-communautaires par équipe et le Turc a souvent été l'étranger de trop. C'est ainsi que samedi, contre Bilbao, il n'a pas été aligné malgré la blessure de Victor Valdés. Face à la formation basque, le Barça a connu une nouvelle désillusion : il a dû se contenter d'un partage, 1-1, au Nou Camp. La chance des Catalans, c'est que le classement est très serré en Espagne. Malgré des résultats décevants, ils ne sont pas très éloignés d'une place européenne, voire même d'une place en Ligue des Champions. Les dirigeants veulent en tout cas mettre tous les atouts dans leur jeu pour atteindre leur objectif. La semaine dernière, ils ont engagé le pitbull néerlandais EdgardDavids, sous forme de location jusqu'à la fin de la saison avec option d'achat. Coût de l'opération : 1,2 million d'euros. Cette arrivée pourrait entraîner le départ d'un autre Batave, Giovanni van Bronckhorst, qu'Arsenal avait prêté jusqu'en fin de saison. Les blaugranas doivent se défaire d'un gros salaire et il pourrait retourner à Londres. (D. Devos)Villarreal û Malaga 2-0, La Coruna û Zaragoza 4-1, Valladolid û Valencia 0-0, Atlético Madrid û FC Sevilla 2-1, Betis û Real Madrid 1-1, Mallorca û Santander 1-1, Sociedad û Espanyol 3-1, Murcia û Celta Vigo 2-2, Barcelona û Bilbao 1-1, Osasuna û Albacete 1-1 1. Valencia201325361444 2. Real Madrid201334382043 3. La Coruna201244361640 4. Atl. Madrid201064282334 5. Villarreal20956272233 6. Osasuna20749211630 7. Barcelona20767272628 8. Bilbao20776242527 9. Santander20776252727 10. Malaga208102242726 11. Valladolid20668232626 12. FC Sevilla20677282425 13. Mallorca207103243524 14. Sociedad20686223024 15. Betis20578252323 16. Albacete206113222621 17. Celta Vigo20479283421 18. Zaragoza205105192820 19. Espanyol204142163614 20. Murcia201910173213 25/01 Murcia û Santander, Villarreal û Real Madrid, Osasuna û Valencia, Mallorca û Zaragoza, Valladolid û Malaga, Sociedad û Celta Vigo, La Coruna û Bilbao, Betis û Espanyol, Barcelona û FC Sevilla, Atlético Madrid û Albacete COUPE DU ROI : le FC Barcelone s'est finalement extirpé du guêpier en battant Levante 3-1 lors du match retour. Les grands éliminés sont Osasuna (face à Valence, il est vrai) et surtout le Deportivo La Corogne (face à l'Atletico Madrid). BUTEURS : 1. Ronaldo (Real) 14 buts ; 2. Torres (Atletico) 11 ; 3. Mista (Valence) 10 ; 4. Salva (Malaga), Raul (Real) 9.D.Devos