Depuis le départ de Dani Alves, la question de l'arrière droit n'a jamais vraiment été résolue du côté de Barcelone. Malgré son but décisif lors de la fameuse remontada face au PSG, Sergi Roberto n'a jamais fait l'unanimité, alors que le jeune Nelson Semedo semble s'orienter vers un départ, ses prestations convaincantes ne lui ayant pas offert une place de titulaire. Les dirigeants catalans sont donc en quête d'une alternative crédible pour Roberto. Et cette recherche les a amenés à se pencher sur les pelouses belges.

Aligné sur le côté droit de la défense à trois des Brugeois durant les play-offs 1, Clinton Mata a été l'une des révélations du sprint final. Confronté à l'ailier gauche adverse, souvent l'élément le plus déroutant sur les prés belges, l'international angolais n'a presque jamais été éliminé et cette intransigeance en un-contre-un a plu au scout du Barça qui l'avait sous les yeux, au point de l'intégrer dans une première liste de recrues potentielles à ce poste.

Le jeu des Brugeois, amenés à défendre loin de leur surface, avait également des points communs intéressants avec celui des Catalans, pour lesquels Gerard Piqué installe très souvent la ligne défensive aux alentours du rond central.

Placé en bonne position dans la base de données du Barça, Clinton Mata ne risque cependant pas d'atterrir au Camp Nou dans les prochaines semaines. Un nouvel écrémage l'a écarté de la dernière short-list communiquée aux dirigeants par la cellule de scouting catalane.

Pas question, donc, d'un forcing du club de Lionel Messi pour recruter un deuxième joueur issu des pelouses de Pro League, douze mois après que l'Eupenois Moussa Wagué a rejoint les rangs des prestigieux Blaugranas (passant l'essentiel de sa saison avec l'équipe B). Simplement un signe que notre compétition, souvent décriée de l'intérieur, recèle des joueurs d'une qualité suffisante pour attirer l'oeil des scouts des plus grands clubs de la planète.

Depuis le départ de Dani Alves, la question de l'arrière droit n'a jamais vraiment été résolue du côté de Barcelone. Malgré son but décisif lors de la fameuse remontada face au PSG, Sergi Roberto n'a jamais fait l'unanimité, alors que le jeune Nelson Semedo semble s'orienter vers un départ, ses prestations convaincantes ne lui ayant pas offert une place de titulaire. Les dirigeants catalans sont donc en quête d'une alternative crédible pour Roberto. Et cette recherche les a amenés à se pencher sur les pelouses belges. Aligné sur le côté droit de la défense à trois des Brugeois durant les play-offs 1, Clinton Mata a été l'une des révélations du sprint final. Confronté à l'ailier gauche adverse, souvent l'élément le plus déroutant sur les prés belges, l'international angolais n'a presque jamais été éliminé et cette intransigeance en un-contre-un a plu au scout du Barça qui l'avait sous les yeux, au point de l'intégrer dans une première liste de recrues potentielles à ce poste. Le jeu des Brugeois, amenés à défendre loin de leur surface, avait également des points communs intéressants avec celui des Catalans, pour lesquels Gerard Piqué installe très souvent la ligne défensive aux alentours du rond central. Placé en bonne position dans la base de données du Barça, Clinton Mata ne risque cependant pas d'atterrir au Camp Nou dans les prochaines semaines. Un nouvel écrémage l'a écarté de la dernière short-list communiquée aux dirigeants par la cellule de scouting catalane. Pas question, donc, d'un forcing du club de Lionel Messi pour recruter un deuxième joueur issu des pelouses de Pro League, douze mois après que l'Eupenois Moussa Wagué a rejoint les rangs des prestigieux Blaugranas (passant l'essentiel de sa saison avec l'équipe B). Simplement un signe que notre compétition, souvent décriée de l'intérieur, recèle des joueurs d'une qualité suffisante pour attirer l'oeil des scouts des plus grands clubs de la planète.