Georges Leekens a coaché, samedi à Beveren, son 400e match en D1. Il arrive en troisième position dans ce classement particulier, devancé par RobertWaseige (794 matches) et HugoBroos (484 matches). " Si je me souviens de mon premier match ? Eh bien... non ! Pourtant, j'ai une bonne mémoire. Ce devait forcément être en 1984, avec le Cercle Bruges, mais j'ai oublié le nom de l'adversaire et le résultat que j'av...

Georges Leekens a coaché, samedi à Beveren, son 400e match en D1. Il arrive en troisième position dans ce classement particulier, devancé par RobertWaseige (794 matches) et HugoBroos (484 matches). " Si je me souviens de mon premier match ? Eh bien... non ! Pourtant, j'ai une bonne mémoire. Ce devait forcément être en 1984, avec le Cercle Bruges, mais j'ai oublié le nom de l'adversaire et le résultat que j'avais obtenu ce jour-là. J'ai surtout retenu que nous avions réalisé une très belle saison, ponctuée par un succès en Coupe de Belgique, contre... Beveren au stade Constant Vanden Stock, grâce à un penalty provoqué par un certain GeertBroeckaert, aujourd'hui entraîneur du noyau B de l'Excel ". Son 400e match s'est soldé par une belle victoire : 0-3 à Beveren, là où la saison dernière, les Hurlus s'étaient inclinés... 3-0. Ce résultat permet à Mouscron de poursuivre une très belle série de résultats positifs. Le bilan intermédiaire atteste désormais de 16 points sur 18. " Ce n'était pas un match facile samedi dernier ", affirme Georges Leekens. " Car il y a du talent à Beveren. Heureusement, FranckyVandendriessche a su préserver ses filets inviolés. Ce dont je suis le plus satisfait, pour le moment ? De l'état d'esprit affiché. Tous les joueurs se montrent très volontaires et apprennent très vite au niveau tactique ". Le 401e match sera particulier : il opposera, vendredi, l'Excel à Anderlecht. " Mon équipe sera handicapée ", regrette LongCouteau. " ChristopheGrégoire et KoenDeVleeschauwer ont écopé de leur troisième carton jaune, samedi dernier. J'ignore toujours, également, si TonciMartic sera rétabli. Or, les solutions de rechange ne sont pas nombreuses dans mon noyau. Mais, tout bien considéré, je préfère que ces défections surviennent cette semaine-ci. Mouscron-Anderlecht est un match hyper médiatisé, mais en ce qui me concerne, j'estime que les rencontres le plus importantes sont celles face à des adversaires directs. Comme samedi, à Beveren, ou dans dix jours, à Westerlo. C'est dans ces rencontres-là qu'il faut prendre des points. Cela dit, je sais qu'il ne déplairait pas à mes joueurs de jouer un mauvais tour à leur ancien entraîneur, Hugo Broos ". (D. Devos)Propos recueillis par Bruno Govers