Le retour d'Anderlecht en Ligue des Champions a bien boosté Club RTL.
...

Le retour d'Anderlecht en Ligue des Champions a bien boosté Club RTL. Laurent Haulotte (directeur des sports) : Oui, je pense. Anderlecht et le Standard sont les deux clubs les plus porteurs pour les francophones. Le déplacement à Milan constituait une belle première affiche. Le match a été favorable, avec du suspense jusqu'au bout. Le scénario ne s'est pas répété contre Malaga. Nous avons obtenu un bon chiffre (332.400) mais la courbe a baissé quand le score a été plié. Par contre, nous n'attendons pas un record du déplacement au Zenit Saint-Pétersbourg. Vu le décalage, le match sera diffusé à 18 h et il concurrencera notre journal. Mais nous sommes confiants pour le match retour, qui risque d'être décisif pour Anderlecht. Les scores avaient été énormes, avec plus de 600.000 spectateurs. Pourquoi ? Parce qu'il y avait une énorme attente du public. De plus, RTL-TVI est mieux identifiée : le fait de déplacer le match sur cette chaîne créait l'événement. Entre-temps, notre stratégie a changé. Plutôt que de miser sur l'événementiel, nous jouons la complémentarité entre RTL, CLUB et PLUG. Ceux qui n'aiment pas le foot ont deux autres options. Quand on additionne les scores des trois chaînes, on atteint des parts de marché au-delà de 40 %. Non, mais la Ligue des Champions est un produit fort et bien ciblé par notre public. Il s'agit de fans qui ont une bonne connaissance du foot européen et qui sont fidèles soirée après soirée. Le transfert de joueurs belges renforce cette tendance. Nous misons sur les clubs italiens et espagnols car ils sont plus suivis qu'un Manchester United-Braga par exemple. Et c'est un fana de foot anglais qui vous dit ça ! Ce n'est pas le Standard et Anderlecht. Mais, avec 8 ou 9 % de parts de marché, nous sommes satisfaits. L'audience est tirée vers le haut alors que la soirée est longue. Et peut-être récupérera-t-on Anderlecht en janvier. PAR SIMON BARZYCZAK