Le foot européen reprend sur Club RTL la semaine prochaine, avec un casting qui a pas mal évolué : nouveaux consultants en Champions League, arrivée de l'Europa League avec Stéphane Pauwels à la présentation et Marc Delire, entre autres, au commentaire, etc. Le point avec Laurent Haulotte, directeur des sports.
...

Le foot européen reprend sur Club RTL la semaine prochaine, avec un casting qui a pas mal évolué : nouveaux consultants en Champions League, arrivée de l'Europa League avec Stéphane Pauwels à la présentation et Marc Delire, entre autres, au commentaire, etc. Le point avec Laurent Haulotte, directeur des sports. Non. Si je réponds oui, j'accrédite la thèse des gens qui ne nous aiment pas ! De toute façon, ces arrivées ne vont rien changer aux yeux de nos détracteurs. Peu importe... Nous avons l'expérience de plus de 350 matches de Champions League, sans compter les Diables Rouges. Cette saison, avec 60 matches, deux compétitions européennes et l'équipe nationale à couvrir, il était normal d'élargir notre noyau. C'est une offre de très haut niveau. Après avoir bien réfléchi, nous avons tenu à bien différencier nos équipes. Nous étions moins stressés que les éditions précédentes car le club était assuré de retomber en Europa League. Et si Anderlecht termine dans les trois premières places de son groupe, nous continuerons à diffuser ses matches ! Même sans les Bruxellois, le programme aurait été alléchant : Real Madrid, Barcelone, Manchester City,... En Europa League, Bruges est un club qui a du succès chez les francophones. C'est mieux que Haïfa-Dniepropetrovsk ! Notre contrat dure trois ans. A l'avenir, nous espérons retrouver le Standard, voire Charleroi. (il rit)TF1 pourrait se poser la question car c'est une chaîne généraliste. RTL a trois canaux. Club RTL s'adresse aux hommes entre 18 et 54 ans. Le foot s'inscrit dans son identité. Quand Anderlecht s'est qualifié, il a attiré 330.000 spectateurs. Le même soir, la série sur RTL-TVI séduisait 450.000 personnes. Bref, les ménages ont le choix. S'ils se disputent à cause de nous, tant mieux ! C'est plutôt pour correspondre aux valeurs de la compétition. Avec l'EL, on est plus dans la proximité, la passion, l'émotion brute. On peut se permettre d'être plus direct, de susciter la discussion. Toutes proportions gardées, c'est un peu comme des supporters qui s'enflamment pour un match de provinciale ! La CL, c'est différent. C'est une partition de Mozart qu'il faut décoder.