Sélectionné à 107 reprises en équipe nationale danoise, ancien joueur de Bröndby, Copenhague, Lazio, Juventus, Barcelone, Real Madrid et Ajax, MichaelLaudrup (43 ans) est, depuis juin, le successeur de BerndSchuster sur le petit banc de Getafe. Son expérience d'entraîneur se limite au poste d'adjoint de MortenOlsen en équipe nationale danoise, puis à celui de T1 de Bröndby. " J'ai eu la chance de côtoyer quelques grands entraîneurs durant ma carrière ", rappelle-t-il. " Sepp Piontek, Giovanni Trapattoni et Johan Cruyff avaient des styles très différents, mais ils m'ont tous appris quelque chose ".
...

Sélectionné à 107 reprises en équipe nationale danoise, ancien joueur de Bröndby, Copenhague, Lazio, Juventus, Barcelone, Real Madrid et Ajax, MichaelLaudrup (43 ans) est, depuis juin, le successeur de BerndSchuster sur le petit banc de Getafe. Son expérience d'entraîneur se limite au poste d'adjoint de MortenOlsen en équipe nationale danoise, puis à celui de T1 de Bröndby. " J'ai eu la chance de côtoyer quelques grands entraîneurs durant ma carrière ", rappelle-t-il. " Sepp Piontek, Giovanni Trapattoni et Johan Cruyff avaient des styles très différents, mais ils m'ont tous appris quelque chose ". Getafe a l'habitude d'engager de jeunes entraîneurs, qui font ensuite leur chemin : QuiqueSanchezFlores a abouti à Valence, Schuster au Real Madrid... Certains affirment déjà que Laudrup aboutira à Barcelone. " J'ai déjà entendu cela souvent. Mais je veux seulement me concentrer sur le présent ". En tant que finaliste de la dernière Coupe du Roi, face au FC Séville, Getafe débutera en Coupe de l'UEFA. " C'est un accomplissement pour le club. Mais il faudra veiller à ce que les joutes européennes ne nous coûtent pas trop d'énergie, car on pourrait en payer le prix en championnat. Les supporters en redemandent, mais il faut être réaliste : un club comme Getafe ne peut pas atteindre la finale de la Coupe du Roi chaque année ". La philosophie du club est de produire un jeu élaboré. C'était le cas avec Quique et Schuster. Le sera-ce aussi avec Laudrup ? " Je suis convaincu, en effet, que produire du beau jeu est le meilleur moyen de décrocher des victoires. Mais, bien jouer en Espagne, ce n'est pas pareil que bien jouer en Angleterre ou en Italie. Je demande que mon équipe conserve le ballon, qu'elle fasse courir l'adversaire, mais le plus important est qu'elle remporte les trois points ". Les anciens joueurs de la Dream Team sont presque tous devenus entraîneurs : Johan Cruyff mais aussi RonaldKoeman, HristoStoichkov, PepGuardiola... " Je ne peux que le constater, pas l'expliquer. Au Danemark, les internationaux de l'Euro 84 et du Mundial 86 sont aussi devenus entraîneurs, mais pas ceux qui furent champions d'Europe en 92. Allez comprendre... " L'ESPAGNE a battu la Lettonie 2-0 sur de buts de Xavi et de Fernando Torres. Malgré un partage concédé en Islande quatre jours plus tôt, elle recolle à la Suède en tête du classement (tous deux 19 points, mais un match de plus pour l'Espagne) grâce aux résultats des autres matches : défaite 2-1 de l'Irlande du Nord en Islande et partage 0-0 entre la Suède et le Danemark. LUIS ARAGONES, le sélectionneur national, a décidé de ne plus parler à la presse. Il en a marre des critiques : " Les journalistes ne cessent de mentir et de spéculer ", prétend-il. Selon le journal Marca, il pourrait donner sa prochaine sélection par internet. JAVIER AGUIRRE, l'entraîneur mexicain de l'Atletico Madrid, est décidé à effectuer une tournante afin de donner du temps de jeu à tout le monde. Il a annoncé qu'il effectuera huit ou neuf changements à chaque match. ARJENROBBEN, le transfert le plus cher du Real Madrid cette saison, n'était pas convoqué pour le match contre Almeria, samedi. " On choisira le moment le plus opportun pour le lancer ", a expliqué BerndSchuster. ANDRES PALOP, le gardien du FC Séville qui fut le héros de la finale UEFA, a resigné jusqu'en 2011. PRIMES : Les joueurs du Real Madrid toucheront chacun 600.000 euros s'ils remportent la Ligue des Champions. Ceux de l'Atletico percevront, eux, 9 millions d'euros (à partager entre toute l'équipe) s'ils sont champions d'Espagne. DANIEL DEVOS