" Je ne crois pas que la pratique du dopage soit généralisée car le football n'est pas encore atteint du même mal que le vélo mais il peut y avoir quelques cas isolés ", a déclaré Robert Duverne au quotidien Le Monde. L'homme n'est pas un inconnu. Il gère la préparation physique de Lyon et en fit de même pour les Bleus durant la dernière Coupe du Monde. Jean-Marcel Ferret, ancien toubib de l'équipe de France avait déclaré à son propos : " L'important, c'est de pousser les joueurs au maximum. Une séance explosive ne sert à rien s'ils ne sont pas à fond. Duverne est un plus car il anime de manière extraordinaire ses séances ". ...

" Je ne crois pas que la pratique du dopage soit généralisée car le football n'est pas encore atteint du même mal que le vélo mais il peut y avoir quelques cas isolés ", a déclaré Robert Duverne au quotidien Le Monde. L'homme n'est pas un inconnu. Il gère la préparation physique de Lyon et en fit de même pour les Bleus durant la dernière Coupe du Monde. Jean-Marcel Ferret, ancien toubib de l'équipe de France avait déclaré à son propos : " L'important, c'est de pousser les joueurs au maximum. Une séance explosive ne sert à rien s'ils ne sont pas à fond. Duverne est un plus car il anime de manière extraordinaire ses séances ". Ce dernier mise entre autres sur l'écoute et le dosage : " Mon boulot est de mettre les joueurs dans les meilleures conditions : il faut que les footballeurs s'expriment. " A Lyon, Juninho affirme qu'il est le meilleur préparateur physique du monde. Alors, quand un homme de ce niveau lance un cri d'alarme, ça s'entend. " Ce sont les droits de télé quoi régissent désormais les compétitions ", dit-il. " Les médias demandent sans cesse plus. Chaque chaîne qui a acheté les retransmissions exige son jour de diffusion. La saison prochaine, les équipes françaises qui participeront à la Coupe de l'UEFA joueront le jeudi. Et le samedi en championnat de France, c'est-à-dire 48 heures plus tard. Les entraîneurs, les préparateurs physiques et les médecins sportifs ont-ils été consultés ? Non. Le foot devient un spectacle. Le football est en danger et s'expose aux mêmes abus qu'a connus le Tour de France : trois ou quatre cols par jour suivis par un contre-la-montre de 60 km ". Le message a le mérite d'être clair. Eliminé par l'AS Rome en Ligue des Champions, Lyon a été écorché par la presse qui l'a qualifié de Latin loser. Et les médias soulignent que Lyon n'est pas sur le point d'égaler Marseille dans le coeur des Français. L'OM a gagné la Coupe en 1993 avant de s'enfoncer dans les scandales. Les Gones ne sont peut-être que des lionceaux mais ils en sont à leur septième participation de suite au grand bal européen. GÉRARD HOULLIER affirme qu'il sera encore entraîneur de Lyon la saison prochaine. LUIGI PIERONI a été remplacé après 66 minutes de jeu contre Nancy que Nantes a battu 2-1. JAN KOLLER marqué le but de Monaco à Toulouse. MARSEILLE : Jack Kachkar ne semble pas en mesure d'assurer seul l'achat de l'OM. Robert-Louis Dreyfus aurait préparé un plan de secours et trois repreneurs pourraient sortir de l'ombre. La Provence a évoqué la candidature d'un fonds de pension américain. AUXERRE cherche un portier et s'intéresserait à Boubacar Copa Barry de Beveren ZINÉDINE ZIDANE reste une icône médiatique. Harcelé par Voici et Gala, il a eu gain de cause devant la justice : ces médias devront lui verser 80 000 euros de dommages et intérêts PSG-RED STAR : révélations. David Hellebuyck (PSG, notre photo) a déclaré après le match de CFA : " J'ai vu un groupe, 40 personnes, des vrais cons, s'en prendre aux spectateurs et aux supporters du Red Star. Il y avait un papy allongé par terre et aussi une femme enceinte qui a été frappée. Je suis vraiment éc£uré. Je pense que ces incidents sont racistes. Je préférerais jouer devant moins de spectateurs. Il y a toujours un tiers de spectateurs qui passent leur temps à vous insulter... Il n'y a plus de plaisir à jouer au foot dans ces conditions. En tout cas, moi je n'en prends pas ". PAPE DIOUF n'est pas très rassurant à propos d' Albert Emon, coach de Marseille : " Aujourd'hui, il est à son poste, il n'est pas menacé, mais dans les semaines à venir je ne sais pas du tout ce qui peut arriver ". PIERRE BILIC