Je voudrais revenir sur la reprise du Sporting Charleroi par l'homme d'affaires carolo, Fabien Debecq. J'ai été très critiqué parce que j'ai dit que c'était une véritable mascarade. Je voulais dire par là que j'avais des doutes sur le fait que ce soit une vraie reprise avec un nouveau système de fonctionnement.
...

Je voudrais revenir sur la reprise du Sporting Charleroi par l'homme d'affaires carolo, Fabien Debecq. J'ai été très critiqué parce que j'ai dit que c'était une véritable mascarade. Je voulais dire par là que j'avais des doutes sur le fait que ce soit une vraie reprise avec un nouveau système de fonctionnement. Quand Roland Duchâtelet a repris le Standard, il a fait le ménage au club. Il a mis ses hommes en place et a même viré (un an après) Pierre François. A Charleroi, ça n'a pas l'air d'être le cas : les Bayat ne sont pas partis, Mehdi Bayat est administrateur délégué et va être le véritable patron sportif du club. Je l'ai eu au téléphone le week-end dernier. Il m'a dit qu'on ne serait jamais ami et qu'on n'irait jamais au resto ensemble mais qu'il était différent de son oncle Abbas et de son frère Mogi. Il est ouvert au dialogue, n'est pas dans l'attaque systématique et c'est déjà en soi respectable. Il me dit que le nouveau président n'est pas juste une façade et que ce n'est pas Mogi qui tire les ficelles derrière. Selon lui, ce nouveau projet, c'est le sien et les choses vont changer. Il dit qu'il veut faire venir des joueurs belges. J'espère qu'il le fera parce que pour l'instant il n'y en a que deux dans l'équipe : Onur Kaya, un Belgo-Turc, et Hervé Kagé, un Belgo-Congolais. Il faut que l'équipe retrouve une âme, une mentalité belge pour que les supporters se reconnaissent en elle et reviennent au stade. A côté de cela, il dit aussi que personne ne l'empêchera de travailler avec qui il veut. On parle pas mal de Maître Laurent Denis qui traîne pas mal de casseroles derrière lui mais pour Mehdi, il reste toujours un excellent avocat. Il va aussi continuer à travailler avec son frère pour les transferts. Je trouve ça vraiment inquiétant que Mogi soit considéré comme le meilleur agent de joueur belge. En tout cas, ils n'ont vraiment pas intérêt à se tromper dans les joueurs qu'ils vont acheter. Si Charleroi transfère 4-5 joueurs avec Mogi en janvier et qu'ils se plantent, ce sera la catastrophe. On parle aussi pas mal d'un éventuel retour de Jacky Mathijssen comme coach. Mehdi me confirme évidemment qu'ils ont de bons rapports mais d'après lui il n'est pas question de toucher au tandem Luka Peruzovic - Yannick Ferrera pour le moment. Je tiens quand même à préciser que je ne suis absolument pas anti-Charleroi. J'ai des doutes et je les partage c'est tout. Beaucoup de journalistes en ont aussi mais personne n'ose le dire ou l'écrire. J'avais aussi dit, quand j'étais à Studio 1, que l'Excelsior Mouscron courrait droit vers la faillite. J'ai eu beaucoup de problèmes à cause de ça. On a crié au fou, le président Dufermont m'a attaqué en justice pour diffamation... Finalement, le tribunal a dit que j'avais raison : Dufermont a été débouté et Mouscron a fait faillite. J'espère vraiment que cette fois je me trompe, je n'ai vraiment pas de haine envers Charleroi. Si le club reste en D1, que ce n'est pas Mogi qui dirige dans l'ombre et qu'il n'y a plus toutes ces frasques, ces chipotages, ces transferts bizarres, j'admettrai que je me suis planté et je serai prêt à faire mes excuses. En attendant, bon vent à Mehdi et à Fabien Debecq. PROPOS RECUEILLIS PAR JULES MONNIER Si le club reste en D1, que ce n'est pas Mogi qui dirige dans l'ombre, qu'il n'y a plus toutes ces frasques, ces chipotages, j'admettrai que je me suis planté et je serai prêt à faire mes excuses.