" Héros. Figure de proue. Pour toujours parmi nous. Une légende du club s'en va. PSV un jour, PSV toujours. #LUUKLE9END ", pouvait-on lire sur le compte Twitter officiel du PSV au moment du départ de l'international néerlandais (19 sélections). Un club batave ne peut pas lutter contre une somme de transfert de 15 millions d'euros et un important contrat de quatre ans. Luuk de Jong (28 ans) portait le maillot du PSV depuis 2014. Ses qualités de buteur - 112 buts en 204 matches - et de leader en avaient fait un pilier du club.

" J'ai passé des moments formidables dans notre belle ville d'Eindhoven ", dit l'attaquant sur son compte Instagram. " Trois titres de champion, trois participations à la Ligue des Champions. Maintenant, il est temps de franchir un palier. Du sud des Pays-Bas au sud de l'Espagne. Je suis très fier de vous quitter en tant qu'ambassadeur de notre beau club du PSV #lunionfaitlaforce. "

" Nous perdons à la fois un bon joueur et un type formidable mais il le mérite ", conclut le directeur technique John de Jong. Trois titres (2015, 2016 et 2018) et une place de meilleur buteur partagée avec Dusan Tadic cette saison (28 buts) ont compensé les échecs de De Jong au Borussia Mönchengladbach (6 buts en 36 matches de juillet 2012 à janvier 2014) et à Newcastle United (aucun but en 12 matches de janvier à mai 2014).

En Espagne, le pivot réputé pour son jeu de tête se voit offrir une nouvelle chance de s'imposer à l'étranger. " J'arrive lentement à l'automne de ma carrière, je dois bien peser le pour et le contre d'un transfert ", disait-il début mai dans Voetbal International.

La saison dernière, Séville a terminé à la sixième place du championnat d'Espagne, se qualifiant pour la phase des poules de l'Europa League.

" Héros. Figure de proue. Pour toujours parmi nous. Une légende du club s'en va. PSV un jour, PSV toujours. #LUUKLE9END ", pouvait-on lire sur le compte Twitter officiel du PSV au moment du départ de l'international néerlandais (19 sélections). Un club batave ne peut pas lutter contre une somme de transfert de 15 millions d'euros et un important contrat de quatre ans. Luuk de Jong (28 ans) portait le maillot du PSV depuis 2014. Ses qualités de buteur - 112 buts en 204 matches - et de leader en avaient fait un pilier du club. " J'ai passé des moments formidables dans notre belle ville d'Eindhoven ", dit l'attaquant sur son compte Instagram. " Trois titres de champion, trois participations à la Ligue des Champions. Maintenant, il est temps de franchir un palier. Du sud des Pays-Bas au sud de l'Espagne. Je suis très fier de vous quitter en tant qu'ambassadeur de notre beau club du PSV #lunionfaitlaforce. " " Nous perdons à la fois un bon joueur et un type formidable mais il le mérite ", conclut le directeur technique John de Jong. Trois titres (2015, 2016 et 2018) et une place de meilleur buteur partagée avec Dusan Tadic cette saison (28 buts) ont compensé les échecs de De Jong au Borussia Mönchengladbach (6 buts en 36 matches de juillet 2012 à janvier 2014) et à Newcastle United (aucun but en 12 matches de janvier à mai 2014). En Espagne, le pivot réputé pour son jeu de tête se voit offrir une nouvelle chance de s'imposer à l'étranger. " J'arrive lentement à l'automne de ma carrière, je dois bien peser le pour et le contre d'un transfert ", disait-il début mai dans Voetbal International. La saison dernière, Séville a terminé à la sixième place du championnat d'Espagne, se qualifiant pour la phase des poules de l'Europa League.