Pour Guus Hiddink, il n'est pas nécessaire que Jefferson Farfan soit rompu aux finesses de la langue néerlandaise. Le Péruvien de 21 ans, introverti en dehors du terrain, voire timide, est de petite taille (1m. 74) mais il manie à merveille la langue du football. C'est ce qui intéresse l'entraîneur et directeur technique du PSV. Farfan n'est pas une vedette. Il s'exprime sur le terrain : 17 buts en championnat, deux des cinq buts du PSV en Ligue des Champions. Presque tous ses goals ont été importants, voire décisifs. Farfan est un voleur de buts. Il rôde entre les lignes et frappe sans crier gare, grâce à sa vivacité. Il encaisse des coups, il en distribue et excelle dans l'art du plongeon.
...

Pour Guus Hiddink, il n'est pas nécessaire que Jefferson Farfan soit rompu aux finesses de la langue néerlandaise. Le Péruvien de 21 ans, introverti en dehors du terrain, voire timide, est de petite taille (1m. 74) mais il manie à merveille la langue du football. C'est ce qui intéresse l'entraîneur et directeur technique du PSV. Farfan n'est pas une vedette. Il s'exprime sur le terrain : 17 buts en championnat, deux des cinq buts du PSV en Ligue des Champions. Presque tous ses goals ont été importants, voire décisifs. Farfan est un voleur de buts. Il rôde entre les lignes et frappe sans crier gare, grâce à sa vivacité. Il encaisse des coups, il en distribue et excelle dans l'art du plongeon. Le responsable de la formation, Joop Brand, raffole de ce genre de footballeurs. " Il est plus proche de la nature que nous ", a-t-il confié au quotidien De Volkskrant. " Il faut voir son corps ! " Brand apprécie surtout sa mentalité, cependant. " Il ne fait pas de chichis. Jefferson s'est endurci dans le rude football de rue. Il ne cherche jamais d'excuses ni de prétextes ". Le PSV aime Farfan. Le club s'est taillé une belle réputation de faiseur de talents sud-américains. Il apprécie la rage de vaincre et de réussir de ceux-ci. Farfan est issu d'une famille relativement pauvre de Lima, la mégapole du Pérou. Cela veut dire qu'il jouait pieds nus dans le sable, les pieds exposés aux cailloux. Hiddink : " Rude, voire rugueux, il est timide mais il est aussi d'un abord très agréable. C'est un homme très bien, également conscient de ses qualités footballistiques ". Sa première saison a été convenable, sans plus, avec huit buts en 28 matches de championnat. Le PSV a revu son contrat de jeune à la hausse et le Péruvien a exprimé ses ambitions : apporter une contribution plus importante dans la production du club. Il a tenu parole. Hiddink a l'intention de lui donner une augmentation et de prolonger son contrat, valable pour deux saisons encore, car les scouts des clubs européens l'ont découvert. Il figure ainsi dans les rapports de Piet de Visser, scout de Chelsea. EDGAR DAVIDS (Tottenham) et ROY MAKAAY (Bayern) sont les principaux absents de la sélection de Marco van Basten contre l'Equateur. Une preuve de plus que le coach ne prête pas attention aux noms. A l'occasion du match suivant, le 27 mai contre le Cameroun, il divulguera sa sélection pour le Mondial. Wesley Sneijder (Ajax), André Ooijer(PSV), Rafael van der Vaart (Hambourg) et Robin vanPersie (Arsenal) sont blessés. Martijn Meerdink (AZ), guéri de sa grave atteinte au genou, est rappelé, Mark van Bommel (Barcelone) doit refaire ses preuves. DIEGO BISESWAR (17 ans) est écarté pour trois semaines du noyau A de Feyenoord pour avoir adressé un geste obscène à l'arbitre dans un match des juniors A. TOMAS GALASEK (32 ans, Ajax) est indisponible pour quatre à six semaines. Il souffre d'une déchirure musculaire à la cuisse gauche. John Heitinga s'est luxé un rein et est out pour cinq semaines. Le PSV pense à Hans Vonk (36 ans) comme doublure de Gomes, comme EdwinZoetebier a annoncé son départ. DAMARCUS BEASLEY (PSV) envisage de partir. André Ooijer s'est fracturé un orteil du pied droit contre Lyon. Il est sur la touche pour quatre à six semaines. LE FC DEN BOSCH est ravi de son défenseur central, Wim Raymaekers (20 ans). Il prolonge le contrat de notre compatriote jusqu'en 2008. MARIO BEEN sera sans doute le nouvel entraîneur du NEC. L'ancien international, en poste à l'Excelsior, était sur le point de signer ce week-end. 1. Huntelaar (Heerenveen/Ajax) 23 buts ; 2. Arveladze (AZ) 20 ; 3. Kuijt (Feyenoord) 18 ; 4. Farfan (PSV) 17 ; 5. Rosenberg (Ajax) 12.3/03 NEC - AZ 4/03 Vitesse - Roda, Willem II - Groningen, NAC - RBC, PSV - Heerenveen 5/03 RKC - Den Haag, Ajax - Sparta, Feyenoord - Utrecht, Twente - Heracles F. VANHEULE