Voici tous les joueurs issus du championnat portugais qui ont porté la vareuse du Standard ces dix dernières années.
...

Voici tous les joueurs issus du championnat portugais qui ont porté la vareuse du Standard ces dix dernières années. ANTONIO FOLHA (médian, 1998-2001, 40 m/5 buts) Loué à Porto pour la saison 1998-1999, il avait marqué les esprits par son style de meneur de jeu qui rappelait Frans van Rooy. Bien que peu connu du public belge, Folha n'était pourtant pas le premier venu. A l'époque, il comptait 30 sélections et avait pris part à l'Euro 96. Il venait donc à Sclessin pour se relancer. Après un retour au Portugal, il revint à l'aube de la saison 2000-2001 avec un contrat de trois ans en bord de Meuse. Il ne resta qu'un an. MANUEL DIMAS (back gauche, 1999-2000, 13 m) Il cumule la connexion italienne et portugaise de Luciano D'Onofrio. Bien que Portugais, il ne provenait pas du championnat national au moment où le Standard l'avait acheté. A quelques mois de l'EURO 2000, ce défenseur latéral vivait des moments difficiles à Fenerbahçe après avoir connu une bonne période à la Juventus. Son ancien coéquipier Zinédine Zidane le plaçait d'ailleurs parmi les trois grands joueurs portugais aux côtés de Rui Costa et Luis Figo. Après Coimbra, Amadora, Guimaraes, Benfica, la Juventus et Fenerbahce, il se relançait donc au Standard qu'il quitta après l'EURO 2000 pour porter le maillot du Sporting Lisbonne. Il a laissé l'image d'un joueur racé. VINICIUS (back gauche, 2000-2001, 19 m) Loué au Sporting Lisbonne pour une saison, il s'agissait d'une seconde chance pour ce Brésilien qui revenait d'une fracture du péroné. Il devait occuper le poste d'arrière gauche ou de médian gauche. Peu utilisé, il rentra au pays à l'issue de sa location. ALMANI MOREIRA (médian et attaquant, 2001-2006, 111 m/18 b) Après avoir refusé une prolongation de contrat avec Boavista, le lutin aboutissait au Standard qui profitait de son statut de joueur libre. Durant son premier séjour, il éblouit Sclessin de sa technique, pouvant à lui seul faire basculer le match. Après avoir obtenu un transfert à Hambourg en 2004, il revint à Sclessin où il n'arriva plus à sortir de l'ombre de Sergio Conceiçao. Son inconstance et ses blessures à répétition l'ont empêché de connaître une très grande carrière. ROBERT SPEHAR (attaquant, 2001-2002, 10 m/3 b) Après avoir explosé au Club Bruges, le Croate s'était perdu à Monaco et au Sporting Lisbonne, où les dirigeants liégeois entrèrent en contact avec lui. Pourtant, à l'aube de la saison 2001-2002, il prenait la direction de Galatasaray, servant de monnaie d'échange pour le transfert de Mario Jardel. A Sclessin où il aboutit six mois plus tard, il n'atteindra jamais le niveau qui fut le sien à Bruges. Relations difficiles avec la presse, inefficacité devant le but et caractère irascible. Tels sont les souvenirs qu'ont gardé de lui les supporters. FREDRIK SÖDERSTRÖM (médian, 2002-2003, 29 m/1 b) Ce Suédois est arrivé au Standard à l'âge de 29 ans. Après 160 rencontres sous le maillot de Vitoria Guimaraes (où il fut élu deux fois meilleur étranger du championnat portugais), il rejoignait Porto où il disputa une bonne saison avant d'être projeté dans le noyau B. Il ne resta sur les bords de Meuse qu'un an car il était prêté par Porto et que son salaire était trop important à supporter. Néanmoins, il laissa une trace. Médian défensif, il tenait l'entrejeu à lui tout seul. Aucun récupérateur n'a fait mieux que lui depuis son départ pour Braga. SERGIO CONCEIÇAO (attaquant, 2004-2006, 52 m/17 b) Pierre angulaire du Standard actuel, il a réussi à ramener le Soulier d'Or en bord de Meuse. Son talent et ses capacités de dribbles sont indiscutables mais il fait montre également d'un caractère irascible. Chouchouté par la direction qui est allé le tirer du banc de Porto où il croupissait après des expériences probantes à Parme, la Lazio et l'Inter, il sert de caution au projet sportif actuel. Si de nombreux Portugais se laissent tenter par un exil dans la Cité ardente, c'est en grande partie en raison de sa présence. JORGE COSTA (défenseur, 2005-2006, 13 m) Arrivé au mercato d'hiver, il a apporté son expérience à la défense mais le manque d'ambition du club et une situation familiale délicate l'ont conduit à casser son contrat. SIRAMANA DEMBELE (médian 2005-2006, 15 m) Arrivé de Setubal en proie à de graves problèmes financiers, le Franco-Ivoirien prit la place d' Eric Assou-Akotto comme médian défensif. Il a montré de bonnes dispositions mais doit encore prendre du volume de jeu.