Lundi 23 Mars

Par Erik Libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)
...

Par Erik Libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)Les ânes du Tondreau. Pendant que le noyau embarque pour Vittel, le Président Leone fait dans le proverbe animalier : " On a eu trois coaches cette saison, mais d'un âne on ne fait pas un cheval de course. " Et de rappeler que l'an passé en France, le PSG ne s'était sauvé qu'à la dernière journée. La vie de T2 selon Frankie. Vercauteren s'amuse comme un petit fou comme second de Vandereycken. " Au moins ça permet d'éviter la presse... " Il est la loyauté incarnée. " Jamais je ne piquerai la place de René, j'aurais bien aimé en dire autant à Anderlecht. " Ariel et Frankie sont sur un bateau... La voix de son maître. David Steegen devient porte-parole à Anderlecht. On ignore si, comme dans tous les grands (?) clubs, il sera à la source de l'information. Mais il aura toujours son sac d'anecdotes pour amuser la presse. Le syndrome Mouscron. L'UEFA veut améliorer le contrôle financier des clubs. Les fédés devront mieux attribuer les licences. Au Lierse on rigole, à l'Excel un peu moins. Dites-le avec des chiffres. Un logiciel mesure pour BelgacomTV la vitesse du ballon et les distances parcourues par les joueurs. A Charleroi-Standard, Joneleit a couru 8.867 m et Jovanovic 8.866 ; ça c'est du marquage à la culotte ! Histoire de pompes. Vincent Kompany est forfait pour la Bosnie. VDE le remplace par Jeroen Simaeys. Enfin, numériquement. Le sponsor râle : Vince devait chausser ses nouvelles godasses, relookées par des aspirants-graphistes. Saga Picarda. Mouscron tient sa troisième AG, en catimini dans la cuisine de l'ex-président Van Daele : on y trouve moins de journalistes, et c'est mieux pour mijoter. Comme chaque fois, Dufermont trouve un pote espagnol pour allonger la sauce. En attendant, Sapina se claque pour un mois. L'effet Misson. Preud'homme prend 1.500 euros d'amende pour son doigt dans le nez de Johan Verbist à Charleroi. Même tarif que pour Bölöni et Mathijssen : le comité sportif n'aime pas faire des jaloux. Et pour la " baise en silence " de Genk, ce sera juste un blâme. Faire venir Maître Misson, ça marche toujours. Vidéo variable. Le comité sportif juge à la vidéo les semelles de Boussoufa et Fred sur Persoons et Vleminckx. Mbark s'en sort sans rien, mais le Brésilien a trois matches de suspension. Fallait pas jouer à Roulers. Communiqué de bonne arrivée. Les Montois sont à Vittel. Mirri, Oris, Gueye et Jarju sont à la piscine, blessés. Au programme de la semaine : VTT, course-relais, water-polo et visite de Nancy. Et entraînement. Digestion difficile. Michel D'Hooghe est réélu comme patron médical à la FIFA. De retour à Bruges, il mange avec Mathijssen qui finira bien la saison... mais ne commencera pas la prochaine. Mais Luc Devroe reste ! C'est Defour qui le dit. Le Standard décidera de son transfert. " Mais si je dois rester, il faudra faire un gros effort pour me récompenser. " A l'école D'Onofrio, Steven apprend vite. Cirage de pompes. Les Diables s'entraînent avec les t-shirts de l'opération " SOS Village Enfants ". Et si les fans achètent 4.000 cartes à Kim Gevaert, la Gazelle va même cirer les godasses. Hup hup Holland ! Le patron de la fédé néerlandaise relaye le projet Platini d'une BeneLiga. Euro 2000, Mondial 2018, les playoffs et le foot en hiver : on ne fait plus rien sans nos voisins chéris. Et l'idée concernerait même la D2 et la D3. On se réjouit de suivre Hamoir-Zwolle et Emmen-US Centre. Super Mario. Affaire Frutos, suite. Après le toubib, c'est le préparateur physique mauve qui vide son casier. Le nouvel élu est Mario Innaurato. Le garçon a le diplôme italien le plus réputé, et il aime la bosse. Demandez aux Diablotins. Entre Stijn(s). Stijnen trouve que De Smet est taillé pour le Club Bruges. " Il est altruiste et jovial, pour son bizutage chez les Diables il a chanté le thème d'Aladin et on ne savait plus l'arrêter. " Mais l'intéressé s'est fait torcher par son président et a un petit moral : " Je n'aime pas me faire mal, je suis trop vite content de moi-même. " Ou comment torpiller son propre transfert... C'est la faute à l'Excel. La Gantoise est prête à lâcher Ruiz, mais Michel Louwagie veut des liquidités. " Bryan doit aller en Angleterre, en Espagne il n'y a plus d'argent. " A cause de Mouscron ? La croisière s'amuse. A part Tom De Mul blessé et forfait pour le premier match, les Diables sont relax avant la Bosnie. Van Buyten chausse une godasse de clown, car il a mal à un ongle. Après-midi, René backe l'entraînement et emmène sa classe au cinéma. Pour un film, pas une séance vidéo. Au stade, on répète les hymnes nationaux. L'ambassade de Bosnie a envoyé un CD : on ne sait jamais... Les Diables, une affaire qui roule. Le trésorier de l'Union belge râle encore : le match coûte 122.000 euros, notamment en sécurité. On a prévu des filets et des cages pour les fans bosniaques. Pour Belgique-Slovénie, les recettes n'ont même pas financé la campagne We Believe ! Genk et les braconniers. Pour faire de bonnes affaires, autant prendre le pouvoir. Dirk De Graen émerge de 98 candidatures, et devient directeur général de Genk. De Graen gère les intérêts de Mathijssen et Vandereycken. Braconnier et garde-chasse, même combat. Du grand art. Witsel et Fellaini dissertent sur le relooking. Marouane repasse aux dreadlocks, Axel montre sa nouvelle boucle d'oreille. Au Parc Astrid, Jelle Van Damme détaille son tatouage intégral au bras : " amour ", " confiance " et " bonté ", plus l'hommage à " Lei " et l'empreinte des... lèvres de Madame. Un tatoo, c'est pour la vie ! La méthode Collins. Charleroi est à nouveau sur les rails. Alors le coach innove : c'est un stagiaire qui donne entraînement. Apparemment pas très dosé : les joueurs reçoivent quatre jours de congé. Georges pétrodollars. Leekens a toujours la bougeotte. Long Couteau reçoit un pneumatique d'Arabie Saoudite. Il peut entraîner le club où joue Christian Wilhelmsson. Un club plein d'avenir, donc. Le savoir-faire belge. Karl Dhondt, l'expert en paris révélé chez nous par l'affaire du Chinois, est promu à l'UEFA. Il va diriger la nouvelle cellule antifraude voulue par Platini. Encore un cerveau belge à l'étranger. Allez l'Excel ! Philippe Dufermont, c'est comme Garcimore. Ca marche pas toujours, mais c'est souvent la rigolade. Mouscron est sauvé, même si on ne sait pas par qui : un anonyme qui a six millions d'euros à dépenser. L'Excel est " relancé pour plusieurs années ". Les joueurs ont promis de se faire la boule à zéro. Volders et Lepoint sont tranquilles. Le foot selon Wesley. Van Buyten est le forfait du jour, l'un de ses proches est hospitalisé. Wesley Sonck explique le foot : " Certains courent vite, d'autres tacklent bien, il y en a qui sont forts de la tête ou savent dribbler ; moi je marque. " Pour le flamand, tapez 1. Pour Stijnen, un Diable Rouge doit parler l'une des langues nationales. A défaut, il ne faut pas l'appeler. Vu que la famille Stijnen est proche de René, Joao Carlos a intérêt à vite s'inscrire aux cours du soir. Le club mieux que le Club. Mathijssen emmène ses joueurs au golf du Zoute, et en profite pour aplatir tout le monde. J'te jûûûre, dis ! Où sont les mottes ? Le stade Roi Baudouin est en travaux, on remplace la piste et la pelouse. Usain Bolt va battre le record du monde du 100 m et les Diables vont lécher leur jeu. En tout cas, y aura plus d'excuse. Scoop : Tubize a gagné. Mais c'était un match amical, et contre des joueurs sans contrat. Promis, juré : la prochaine fois, ce sera pour du vrai. A Willem II, Anderlecht perd 2-0, mais le pays est en émoi : Van Damme a rechuté. " C'est de nouveau la cheville ", panique Jacobs. En fait, c'est un petit coup sur l'orteil. Au Parc, on est vraiment sur les nerfs... Monuments en péril. Le Standard s'impatiente : le permis du futur stade traîne. " On n'est quand même pas une centrale nucléaire ", dit Pierre François. Le gouvernement bruxellois classe le stade de l'Union St Gilloise. Sur la Butte, on ne se laisse pas abattre comme ça. La religion du foot. Le coach bosniaque Miroslav Blazevic se destinait à la prêtrise : " Dans les deux cas, on raconte des conneries. " Sinon, Ciro connaît bien la Belgique. Il a dirigé " son grand ami " Vercauteren à Nantes, possède des copies du peintre flamand Van Dijck, aime nos autoroutes éclairées la nuit et s'inspire de Raymond Goethals. Sur Vandereycken, il est moins élogieux : " Ce type a la grosse tête ". Et carrément amer à propos de Luciano D'Onofrio : " Je lui dois 19 jours de prison, à cause de lui j'ai été suspecté de corruption. " Cercle Academy. De Boeck est vexé, Genk a trop traîné. Glen restera donc au Cercle où le travail l'attend. Il figure dans le jury d'un concours télévisé aux USA, dont le vainqueur gagnera un contrat d'un an à Bruges. Et il doit aussi coacher des cadres d'entreprise sur la dynamique de groupe. Pour ceux que ça botte, c'est 2.500 euros. Ecran de fumée. Les Diables n'étaient pas ceux que l'on croit : les Belges se ramassent face aux Bosniaques (2-4), et peuvent enterrer leurs projets sud-africains. La faute aux fumigènes selon René qui, comme chaque fois, est le seul à avoir vu un bon match. Ni inspiration, ni envie, ni efficacité chez les jeunes Diables : tout est à recommencer. Même De Keersmaeker en perd son sourire beat, mais Vandereycken a son contrat jusqu'en novembre. Et ça va coûter bonbon à la Fédé : malgré le dispositif sécuritaire et les trois fouilles prévues, on a vu un streaker et des bombes. Carton plein, les gars ! Qui perd gagne. Anderlecht ou Standard, le champion sera un gagne-petit. Avec cinq défaites et sept matches à jouer, les deux teams ne sont qu'à un revers du record de médiocrité : le Bruges de Houwaart (87-88) et... le Standard version Goethals 82-83. Ca vaut la peine de battre des records. Foot-jardinage. Roland Duchâtelet veut des terrains synthétiques en D2. Le président de Saint-Trond sort son Code civil : " C'est une question d'égalité devant la loi, moi j'investis dans l'outil, les autres clubs ne font rien. " Argument reçu par Bölöni qui propose des employés de Sclessin pour refaire le bac à sable de Charleroi. Mogi est définitivement un génie. Entre aveugles. Sympa, l'initiative d'Anderlecht de commenter les matches pour les malvoyants. Tellement sympa que les joueurs vont cofinancer avec la cagnotte aux amendes. Enfin une bonne raison de brosser les entraînements. Toque au Kuipje. Wouter Scheelen est le nouveau diamant de Westerlo. Du temps de Dirar, il avait été prêté à Lommel en D2. " On me disait trop petit, mais je mesure toujours 1,71 m ". Les nains de jardin, c'est mieux pour les passes courtes. Voyez l'Espagne. Le De Sutter chinois. Wang Yang est forcément chinois, le Cercle teste actuellement cet international Espoir, un targetman d'1,91m. Il est accompagné d'un certain Mei Fang. En toute logique, ce dernier doit être le Stijn De Smet chinois. Le fisc, c'est chic. Le passage de l'ASBL Sporting Anderlecht en société anonyme a des hoquets. Toujours le même problème à résoudre : le patrimoine (stade et joueurs), ça se taxait aussi. Bienvenue chez les gens. Elio, Papa va t'aider. Après une longue attente, Michel Daerden libère des fonds pour le centre de formation de Mons. Maintenant que l'Albert est presque en D2, Papa tend la main à Di Rupo. The Day after. Gueule de bois et courbatures, le passage à l'heure d'été fait des dégâts chez les Diables. De Camargo et Proto renoncent au minitrip en Bosnie, Igor s'est blessé la veille et Silvio a mal de tête -il n'est sûrement pas le seul. Yves De Winter est rappelé, Westerlo intègre le cercle diabolique. Le président De Keersmaeker rappelle que la commission technique se réunit jeudi, mais c'était prévu de longue date. Tant qu'à faire, on y parlera quand même un peu de René. Ca fait peur. A l'avenue Houba, on bosse. Dans un an, les D3 seront refondues en une seule série de 18 clubs, avec les huit premiers de chaque D3 et deux descendants de D2. Même que ça s'appellera " Division d'honneur ". En dessous débutera le " foot amateur " : il y aura deux divisions de 16 clubs, puis seulement les Promotions. Ca s'appelle la simplification administrative. L'Union belge fait sa réforme Copernic. En politique, ça a foiré.l