Janvier lundi 26

Mathijssen a encore son mot à dire. Pas mal pour un entraîneur sursitaire. Comme chaque semaine, Jacky est confirmé par sa direction, et en plus, il aura l'attaquant réclamé. Après cela, il devra jouer lui-même, ou héler un guérisseur.
...

Mathijssen a encore son mot à dire. Pas mal pour un entraîneur sursitaire. Comme chaque semaine, Jacky est confirmé par sa direction, et en plus, il aura l'attaquant réclamé. Après cela, il devra jouer lui-même, ou héler un guérisseur. René Vandereycken lit chaque jour Le Moniteur. Igor de Camargo hérite de sa première présélection chez les Diables, pour l'amical contre la Slovénie. Preuve que le Fédéral évolue : c'est lui qui ne voulait plus du jeune Igor à Genk. Johan Vermeersch en avait fait son dernier bon transfert. Poussée de paranoïa sur le Hainaut. Pour Christophe Dessy, Mons est pénalisé par l'affaire Collet (le lama blanchi pour vice de procédure). " De grosses fautes sur mes joueurs ne sont jamais sifflées. " De fait, les trois clubs hennuyers jouent le haut du classement... des cartons. Jouez au foot, les gars. " Je préfère jouer à Roulers qu'à Arsenal ". C'est fort, et c'est signé Sherjill McDonald. La nouvelle bombe du Schiervelde réfère à son maigre temps de jeu à West Brom'. Le garçon a été formé à l'Ajax avec son pote Mbark Boussoufa, il en a conservé ses certitudes. C'est bien. Moussa Maâzou est un grand sensible. Le buteur nigérien " n'en dort plus " (sic), il veut rejoindre illico le CSKA Moscou. Tant il a déjà la fibre du club... Pour piger la méthode, le garçon n'est pas rapide que sur le terrain... Juhasz, l'anti-Fellaini. Roland s'est rasé la tête. Rien à voir avec La Mecque. Voyant son front se dégarnir, le Hongrois craignait la calvitie précoce. Il a donc vérifié la racine du poil. CQFD. Roland, t'es blond ou quoi ? Un beau bureau, avec trois fenêtres. Mbo Mpenza preste son premier jour comme scout au Parc Astrid. Jérôme servira aussi d'interface avec les Blacks du club. " Un cas Mbokani, on n'en veut plus ", précise Van Holsbeek. Encore l'effet Obama ? La crise décime le porte-monnaie du fan. Et la Coupe, déjà peu bankable, déguste. Les assistances ont fondu de moitié par rapport à l'an dernier. Et ça ne va pas s'arranger vu les rescapés. En soirée, le FC Malines prend option sur les demis, 1-0 face à Courtrai. Johan Timmermans n'est plus un nobody. " Les arbitres de D1 ne sont pas au niveau de leur salaire. " Le Président malinois trempe sa plume dans l'acide pour écrire à la CCA. " Fadaises ", rétorque Jeurissen. Qui est quand même prêt " à en discuter ". Suivons attentivement les prochains arbitres de Malines... Enzo, cire tes boots. Jonathan Walasiak est déjà en vacances, son opération au ménisque enterre sa saison. A ce rythme, l'Excel va bientôt se mettre au subbuteo. Detrem' vit toujours. Le landerneau mouscronnois réclame de l'ex-démiurge hurlu qu'il remette tous ses mandats. En cause, la vente du Sarma, dont le produit a abouti sur les comptes de l'Excel. Tout le monde était au courant, sauf Jipé. A Mouscron, on ne fait jamais des trucs aussi gros. Jamais. Western Spaghetti à Mons. Le Président Leone déboule dans le vestiaire et en profite pour moucher Herpoel : " Non, je ne suis pas résigné. " Message reçu ? Réglez les sonophones. Peu après, Fred remet son brassard. Même sur le Titanic, le chef n'avait pas quitté l'orchestre. C'est dire. Fox a un survêt' tout neuf. Franky Vander Elst ressort de terre au KVSK United (13e en D2). 175 km de son domicile brugeois à la pinède de Lommel : Vander Elst va se taper le déplacement abhorré des suiveurs. Lui, il irait presque à pied. Tellement il est content. Axel Witsel aime tant la Meuse. Lors d'un chat, le Mocassin d'Airain annonce qu'il restera au Standard la saison prochaine. Ce garçon a vraiment les pieds sur terre. Ou alors il veut qu'on lui fiche la paix. Cela peut se comprendre. Au galop, le Zèbre. Cela flaire la fin de mercato, Charleroi achète à toute berzingue. D'abord l'ex-Courtraisien Adlène Guédioura, un médian qui se dit " doté d'une bonne frappe et s'inspire de Maradona ". Encore un gars simple. Exotisme aussi : un Brésilien Marcelao et un... Allemand Torben Joneleit, international Espoirs de Monaco que Collins a connu en Ecosse. Un Erasmus, quoi. Thierry Siquet sort de son igloo. Après un mois de mutisme pour raisons juridiques, l'ex-T1 carolo taille en pièce la smala Bayat. A refaire, il aurait rejoint Mathijssen comme T2 à Bruges. Rien que pour la carte postale : quand Luc Devroe l'a appelé, Thierry était en vacances... à dos de chameau. La classe. Jeu des sept familles à Dender. Opéré du genou, Jan Boskamp avait juré de pousser Patrick Asselman, son adjoint. Mais le Bos a changé d'avis. Un micmac rythmé par la thune : Dender veut refiler le salaire du nain Plopsa à l'INAMI. Finalement, Boskamp revient, mais il ne parlera plus à... Patrick Asselman. Pas l'adjoint, le manager homonyme. Compliqué. Sinan Bolat ne joue pas au Standard, mais en Turquie. Le Belgo-Turc a choisi l'équipe au Croissant, il est convoqué face à l'Ukraine. Mais l'Union Belge renâcle. Sûrement le Département Tchité. Alain Courtois cherche un atlas. Voici que les Etats-Unis, le Japon et l'Indonésie sautent dans le train pour 2018. On avait déjà le Qatar. Bientôt l'Antarctique ? Daniel Zitka va pouvoir reprendre l'avion. On lui enlève les vis de sa cheville. Les portiques de sécurité ne sonneront plus. Michel Verschueren est à l'arrêt. A force de le voir galoper, on avait oublié qu'il avait 77 ans. Lui aussi sans doute. Mister Michel est hospitalisé dans un état critique, mais il s'en sortira. Michel, pose-toi un peu. Alain, laisse tomber pour l'atlas. A trois jours de la clôture, le roi du monde Sepp Blatter répète qu'il ne veut pas de double candidature pour 2018. " Ce n'est pas un non catégorique ", commente Courtois. C'est quoi alors ? Alain défend bien son gagne-pain. Momo Dahmane adore les ambiances glauques. Le Franco-Algérien retraverse le pays pour intégrer le spelershome du Club Bruges. On lui souhaite de casser la baraque. Au sens figuré, Momo. Désiré, puis éconduit, Mbaye Leye se case à La Gantoise. Robby est de retour. Christophe Grégoire rejoint Charleroi en prêt, à Willem II il chômait. A Anderlecht, certains avaient parlé de " nouveau Rensenbrink ". Comme étiquette, y avait plus léger. Zoro est arrivé. Le Standard engage l'attaquant ivoirien Cyriac Gohi Bi Zoro (ouf !), meilleur buteur de l'ASEC Mimosas. Une affaire devant le goal (" Il est plus fort qu'Aruna ", dixit D'Onofrio), mais pas vraiment pour les compos d'équipe. On se réjouit de commenter Standard-Lokeren, et le duel Cyriac Gohi Bi Zoro-Yoav Ziv. Coucou, revoilà Benjelloun. Recalé aux Emirats, Abdessalam signe à Roulers. Une semaine trop tard pour les retrouvailles avec le Sporting. Une semaine infernale. Axel Witsel déménage, il quitte papa-maman pour rejoindre Maud, celle qui s'habille en mauve lors des soirées Standard. Promis, Axel passera l'aspirateur, mais les petits plats, c'est pas son rayon. Pour porter les cartons Axel, enlève quand même ton soulier doré. C'est plus facile. Non Axel, t'es pas tout seul. Le Mouscronnois Jaycee est élu Soulier d'Or asiatique, grâce à ses performances avec... Al Muharraq. Le club bahreïni abrite le troisième frère Touré, Ibrahim. Jusqu'ici, Yaya (Barcelone) et Kolo (Arsenal) ont mieux réussi. Cordaro aime les rayures. Le petit Scifo rejoindra Charleroi en fin de saison. Il avait pourtant parlé d'un top club... A ce rythme, Mogi Bayat et Alain Lommers passeront bientôt leurs vacances ensemble. Leye est Buffalo. Michel Louwagie est détesté dans le milieu, mais son pilotage est exemplaire. Le manager gantois arrive à refiler des types qui ne jouent plus (Foley, De Beule, Moia, Sorokin), et à attirer des taulards de la D1 directement efficaces (Wils, Smolders, Custovic et Leye). Attention au second tour gantois. La collection hiver de Zulte Waregem. Au SV local, les bonnes pioches du mercato proviennent du froid : un milieu finlandais et un attaquant estonien aux noms évocateurs, Muinonen et Neemelo. Sur le frisco, ajoutez une couche de reggae avec le médian Hyland, venu de Trinité &Tobago. Grâce à Dury, on apprend la géo. A quoi tient un transfert... Si Valery Sorokin est à Tubize, c'est parce qu'il a croisé Albert Cartier sur la Grand-Place de Bruxelles, par hasard à Noël. Illuminations et musique douce : si en plus, Albert y met les formes... Biglia situe Maradona. L'inverse est moins sûr. " Si Diego passe par le Parc Astrid, et qu'il voit de la lumière, il peut toujours entrer. ", rêvasse Lucas. Dont l'objectif est la Coupe du Monde sud-africaine avec l'Argentine. Sans rire ? Une douche écossaise en plein hiver, c'est possible. Charleroi déguste contre La Gantoise (2-5). Tim Smolders a bien rigolé, de là où il est, Jean Pol Spaute a dû frémir, les Zèbres ne retrouvent plus leurs rayures et à 40 ans et un jour John Collins fait déjà sa midlife crisis. Allô Siquet ? Tom De Mul, évidemment. Le garçon a attendu sa cinquième saison pro pour fouler les patinoires belges. Son premier but vaut le détour : un capharnaüm intégral conclu... de l'épaule. Genk gagne à Lokeren (1-2), comme chaque fois les quatre gros budgets sont devant. janvier marcredi 28 Ils se sont donné le mot. Tous les quarts de finale s'inspirent de l' Arsenal de la grande époque : 1-0 pour Gand-Genk, Cercle-Roulers et RC Malines-Lierse. Faute de qualité, ça fait du suspense. Pauvre, mais passionnant : c'est très belge. Le Patrick Goots du RC Malines est Brésilien. C'est le héros de la Coupe, il s'appelle Olivio Calicchio. Depuis son arrivée en Belgique, il empile les caisses façon Ikea : 396 buts en 15 ans et... 16 clubs. " Si j'ai changé souvent, c'est pour les primes à la signature, je devais gagner ma croûte. " Il aurait même joué un an en D1 au FC Malines. Même Georges Heylens, le coach de l'époque, n'a aucun souvenir. Na-na-na. Anderlecht et Malines discutent : Nana Asare rejoindra les Mauves en juin prochain. Mais le Président malinois veut plus qu'un million d'euros. Parfait dans le rôle de l'entremetteur, Asare estime aussi qu'il vaut davantage. Van Holsbeek a apprécié. Olivier Deschacht aussi. Le Standard bâtira son stade à Coronmeuse. Reste à vérifier que le sol appartient bien à la Ville. Le Standard de LIEEEEEGE " (copyright Pierre François), ça sonne quand même mieux. Sclessin sera détruit. Ce qui en fera un quartier encore plus riant. Lokeren, Terre Promise. Le défenseur du Beitar Jérusalem Yoav Ziv (27 ans, 16 sélections A) rejoint Golan et Strul au Pays du pneu. Pas cool de ses potes. Car hormis le Cherry Moon, Lokeren c'est plutôt Mur des Lamentations. Ziv pouvait aussi signer à Bruges ; il n'a pas dû ouvrir son Routard. Assez ri, première leçon. Deux Azéris (comme Azerbaïdjan) du FC Bakou s'entraînent à Anderlecht. Les nombreux et joyeux voyages à l'Est ont charmé la direction mauve. Bate Borisov notamment. Ils ont le pétrole, et nous les idées. Du moins le Sporting. Enfin, faut voir. Le trio infernal s'impose. Le Sporting prend une leçon de foot, mais brise la belle série de Courtrai (1-3). Le Standard déroule face à Roulers (3-0), mais Jova et Dieu s'engueulent en public. Attention les Rouches à vos vieux démons... A Bruges, Nabil Dirar se plaint de sabotage, mais le Club recale Tubize (3-1). A Mons, même grappiller ne sert à rien : le point face au Cercle (1-1) est éclipsé par les succès de Dender (0-2 à Mouscron) et du Beerschot (2-1 contre Westerlo). La manif d'avant-match des supporters était sympa, mais l'Albert est 17e. Fortune pour Tubize. Toujours plus décalé, Tubize s'offre un back polonais (Radler), un avant bosniaque jouant en Corée (Dajic) et un ex-Red... de ManU. Quinton Fortune a joué sept ans sous Ferguson, et vécu deux Coupes du Monde avec l'Afrique du Sud (1998 et 2002). Point commun entre Old Trafford et le Stade Leburton : le train qui passe. Malines vide Sclessin. Jeremy De Vriendt rejoint le Kavé ; après Renard, encore un ex-gardien du banc rouche. Amateurs de poker, surveillez vos poches : Jerem' est le roi du brelan. Sur le banc, il avait le temps. John Collins n'a qu'un kilt. Un kilt de l'équipe nationale, qui traîne dans sa cave à Edimbourg. Mais la seule vraie question, c'est.... " Oui je porte toujours un caleçon dessous. " Déjà qu'il n'aimait ni le whisky, ni le kick and rush... Mais que fait la Reine mère ? Christophe Lepoint a choisi Gand " pour Preud'homme ". Qu'il n'a pourtant jamais vu avant de signer. Pourtant ça peut servir : demandez donc à Dahmane (avec Broos) et Théréau (avec Vercauteren)... Mais Tof ne s'en fait pas. Si le foot foire, il lui reste la cuisine. Sa spécialité : les scampis sauce diable. Bigre. par érik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)