LUNDI 2 AOÛT METEB ENSABLÉ

Les bons comptes d'Emad. Après Cléopâtre et son nez, Akhenaton et ses secrets, voici l'arnaque façon Meteb. Les mots d'excuse sont épuisés : le coup du visa, du service militaire, du mal de dos ou encore du blues de Madame. Restait à filer à l'anglaise, couper le portable et dépêcher un sbire pour vider en douce la chambre d'hôtel. Pendant que le Standard prépare la riposte juridique, Unibet répond à la question : Meteb ne reviendra jamais n'est coté qu'à 2.5 contre 1, mais c'est bingo pour un retour, même très tardif (25 contre 1 pour une présence face à Courtrai le 27 août). Apparemment très porté sur l'argent, le bon Emad peut toujours miser ses économies sur une petite pige en rouche fin du mois, puis re-disparaître pour profiter pleinement de ses nouveaux avoirs.
...

Les bons comptes d'Emad. Après Cléopâtre et son nez, Akhenaton et ses secrets, voici l'arnaque façon Meteb. Les mots d'excuse sont épuisés : le coup du visa, du service militaire, du mal de dos ou encore du blues de Madame. Restait à filer à l'anglaise, couper le portable et dépêcher un sbire pour vider en douce la chambre d'hôtel. Pendant que le Standard prépare la riposte juridique, Unibet répond à la question : Meteb ne reviendra jamais n'est coté qu'à 2.5 contre 1, mais c'est bingo pour un retour, même très tardif (25 contre 1 pour une présence face à Courtrai le 27 août). Apparemment très porté sur l'argent, le bon Emad peut toujours miser ses économies sur une petite pige en rouche fin du mois, puis re-disparaître pour profiter pleinement de ses nouveaux avoirs. Tout d'un grand. Attention aux pollens : Eupen installe les rouleaux de sa nouvelle pelouse, puis les pylônes d'éclairage. Ça rigole moins pour les coûts : de trois millions d'euros, le budget passe à... six. Quand le bâtiment va, tout va. Il est urgent d'attendre. Jean-Marie Philips prend ses fonctions de DG à Lokeren : on lui présente le personnel, et le soir il accompagne l'équipe aux Lokerse Feesten, le festival rock local. Au programme, Therapy : si déprimé que cela Jean-Marie ? Car à l'avenue Houba, sa succession est gelée jusqu'en fin d'année. En format small : le futur CEO aura moins de pouvoirs et d'avantages en nature, type batte de base-ball. Y a-t-il encore des candidats ? Nouvelles technologies. Veille de match face aux New Saints, les robots sont de sortie au Parc. Pendant l'entraînement le kiné gallois filme le... stade, et au point-presse Ariel Jacobs mécanise ses réservistes : " Quand le c£ur de l'équipe est absent, il faut sortir le pacemaker. " 2018 au pilon. Toujours bien choisir son moment : à quelques jours de la visite de la FIFA, les parlementaires Dedecker et Anciaux cassent 2018, en pourfendant les privilèges fiscaux réclamés par la clique à Blatter. Pas faux, mais surtout pas neuf : pour JM et Bert, la campagne électorale démarre toujours en retard. Sondage : 81 % des Belges sont contre le Mondial de Courtois alors que 60 % des Bataves sont pour, De Wever en ferait presque un cas de scission. Le Conseil d'Etat enfonce le clou : il accepte la plainte de Malisse/Wickmayer dans le dossier des where-abouts, et cela le duo AMA-FIFA ne le supportera pas. Lady Leye. Leye et Dury, ça laisse des traces : déjà parti de Zulte en froid avec le maître du temple, Mbaye veut quitter La Gantoise. " Un petit tour à Saint-Trond ?", lui suggère Louwagie qui lorgne sur Odoi. L'homme de Dakar décline poliment : " Je vaux mieux que ça. " Le débat est ouvert. Les Canaris chassent ailleurs : ils rapatrient le médian Tom Caluwé, qui vient de passer dix ans aux Pays-Bas et... au Qatar. De quoi j'me mêle ? Question posée par le bon Anthuenis, qui convoque Radzinski dans son bureau : dans la presse, le Canadien a critiqué l'organisation... défensive du Lierse. Tomasz bat sa coulpe : " Je veux amener mon club en Coupe d'Europe ! " De Wree est définitivement un chat noir : éternel blessé à Roda, le beau Kris se pète l'avant-bras pour six semaines. On recherche exorciste. Encore raté. Ciel de déprime sur Westerlo : Herman Wijnants peut céder son gardien De Winter à Heerenveen, et financer la venue d'Iakovenko. Sans prévenir, le club frison déchire l'accord, le montage tombe à l'eau. C'est le jour, le club doit payer une dringuelle à Trabzonspor pour Brüls. Consolation d'après-scanner, Ruiz n'est pas trop blessé : son genou craignait six mois, ce sera six semaines. Un petit welsh pour la route. Anderlecht la joue France 98 devant les joyeux Gaëliques de TNS : et-trois-zé-ro (30 tirs au but !) pour l'équipe B conduite par Rnic, Bernardez, Lecjaks, Marecek, Chatelle et Chavarria. De Sutter a marqué, mais pas rigolé longtemps : pour son retour, Lukaku frappe deux fois en cinq minutes. Retour chez le psy ? Un doigt de Twitt. Le secret devait être gardé, mais Ryan Donk organise la fuite sur son Twitter : Stijnen s'est fêlé le doigt à l'entraînement et cette fois, Dirar (de retour dans le noyau A) n'y est pour rien. Stijn jouera avec une attelle, car comme il le dit lui-même : " Je suis un dur. " Sur la mauvaise ambiance au sein de l'équipe, Geeraerts relativise : " J'ai connu bien pire au Standard. " Luc Devroe est devenu muet : " C'est le coach qui fait l'équipe, et les joueurs qui font le match. " Et qui fait les transferts ? Hugo Broos a suivi l'entraînement, mais n'y voyez pas malice... Courage, fuyons. A Genk, Moussa Koita veut parler à Vercauteren, car il s'inquiète. Le Racing refuse qu'il parte en test, et lors du dernier amical, Coach Frankie l'a aligné... en défense centrale. Les tuiles s'entassent pour la grande Mousse : l'arrière ajacide Randel Shakison refuse le contrat proposé, et la tour brésilienne Washington Da Silva (Partizan, 2.02 m) est recalée au test. Balasz Toth se recase à Venlo. Perles et plâtres. Il n'y a pas que le Mondial : l'Euro U21 terminé, le Cercle accueille enfin son Nuno Reis (Sporting), un arrière-centre déjà tressé de louanges. Pour Dominic Foley, ce sera de la glace et un bon tape : l'Irlandais est touché à la cheville et out pour une semaine. Loi des séries. La guigne, vous l'avez ou pas. Au bord de la faillite, l'Antwerp note la condamnation à... deux ans de prison ferme de son défenseur Phibel (ex-Standard et Brussels). Le garçon a causé un accident mortel fin 2008, il roulait un peu vite et l'haleine très chargée... Réaction anversoise : " Thomas va faire appel, on a le temps de voir venir. " Dit comme ça. Bossemans est tout mouillé. Derby amical historique au stade Machtens, le Brussels accueille l'Union. Plus que le score (2-3), ce sont les jets d'eau qui percutent : deux fois ils se déclenchent tous seuls en plein match, les joueurs sont pliés de rire. La zwanze ne meurt jamais. Ukraine de champion. Page blanche pour Gand en C1 : les Buffalos déploient leurs ailes face à Kiev, mais dégustent aussi sec (1-3). Et Shevchenko n'a même pas marqué... Coulibaly déflore la feuille gantoise mais Suler, suivi par le Celtic, termine à l'infirmerie. Boulet à saisir. Le communiqué mauve est triomphal : " Bravo à Dmitri Bulykin pour sa largesse d'esprit. " La raison est simple : Anderlecht vient de céder son gros contrat russe à des pigeons venus d'ADO La Haye. Aucune excuse : en une semaine de test, les Bataves ont eu le temps d'étudier l'animal. Pas fou, le Georges. Leekens sort sa sélection pour la Finlande, dernier test avant l'Allemagne. Lukaku en est, même si Anderlecht râle sec vu sa blessure récente. Simons n'en est pas, même si lui aurait bien voulu. Faut dire que Witsel et Pocognoli sont rappelés, et autant éviter les guerres de sacoches. José Riga s'ennuie à Visé : il sera aussi scout pour le grand Georges. Back dans les bacs. Toujours branché hexagonal, Zulte Waregem tient le successeur de Buysse : Rémi Mareval vient de Nantes et accumule les buts bioniques sur YouTube. Depuis cette longue passe ratée convertie en but après... neuf secondes de jeu, le gardien de Nîmes est en déprime profonde. A Malines, Chen accueille un rival : libres de contrat à Roulers, Anthony Van Loo et son défibrillateur débarquent. Tout va bien au Kavé : le club teste un Nigérian nommé... Okay. D'accord. Stars & Cie. Toute la misère du monde se presse dans le cabinet anversois du Dr Martens : Loris Reina (Courtrai) est venu en visite de contrôle, sur la chaise voisine... Kaká s'apprête à offrir son genou au scalpel. C'est ça, la médecine pour tous. Exemption fiscale. Dites Monaco : Mbokani a trouvé un logement sur le Rocher, et le soir le transfert est officialisé à Londres. L'AS local doit renoncer pour Chatelle, un garçon pourtant très chic : Anderlecht le pousse vers... Nimègue, un autre cadre. Moussa Mâazou n'a rien compris : toujours sous contrat en Principauté, il vient se perdre à l'entraînement... de Lokeren, mais c'est pour saluer les copains Copa et Mbayo. Figue et raisin. Famagouste est une ville-fantôme, l'Anorthosis une vraie équipe : dans le sauna chypriote, le Cercle biffe l'Europe malgré le but d'Owusu (3-1). Malédiction au Cafù local, auteur des trois buts. Genk sauve la mise en dominant encore Turku (3-2) : et merci aux réfractaires Huysegems (un but, un assist) et Ogunjimi (un but), tous deux sur le départ. Le retour du Chinois. Nul ne sait où est Zheyun Ye, mais son procès aura bien lieu en 2011 : le Parquet ratisse large et demande le renvoi de... 31 suspects devant le juge. Sur papier, ça peut chercher jusqu'à dix ans fermes. Mais sur papier seulement... Hernan ne lave pas blanc. Avant le duel des Sporting, le néo-Carolo Losada essore le mauve Ariel : " Je n'ai jamais reçu une vraie chance ". C'est pas moi, c'est toujours l'autre. A Charleroi, fidélité rime avec cécité : Tommy Craig, le type qui a troué les planchers comme T1, fera scout pour le marché britannique. Sa mission : ramener deux joueurs par an. Tommy, pas besoin d'aller à Wolverhampton. Optimisme, suite : le Sporting lance son nouveau site web. Grâce au shop-on-line, vous pouvez commander votre t-shirt " Charleroi vainqueur de la Champions League 2014 ". Tonton Abbas fait aussi les slogans ? Quatre clubs, ça se mérite. Au tirage, l'urne européenne ne ménage pas nos rescapés. Pour passer en poules de C1, Anderlecht devra serrer les coudes au Partizan Belgrade, Rnic peut tuyauter... ou plutôt non. En C2, Bruges peut préparer Minsk via les copions biélorusses d'Ariel sur BATE, Genk devra s'armer de verdeur contre le Porto de Hulk, et Gand devra boucher la cuvette au Kuip de Feyenoord. Il est urgent d'attendre. Le comité exécutif refuse l'affiliation express de De Mul et annonce le report à janvier 2011 de la procédure... rapide de transfert (trois jours au lieu de sept). Pierre François tempête : " Nous n'en resterons pas là. " Promenade au Lisp. Fallait pas s'énerver : sans De Mul ni Pieroni, le Standard déroule au Lierse, avec des buts vingt-six carats (1-4). Carcela place un coup franc de futé, puis rivalise avec Poco dans le dépoussiérage de lucarne. Privé de titres-services Kawashima n'a rien compris, Cavens n'a réussi qu'avec le bras, pour Dequévy sa meilleure fiche de paye ne s'est pas vue sur le terrain. Belgique-Egypte : 2-0. Grâce à Meteb tous les Cairotes situent la Belgique : le bon Emad est privé d'équipe nationale car il tape la honte à ses pairs. Et Van Holsbeek accule Zamalek pour Sikabala : une réponse immédiate, ou ce sera passage devant le juge pour la pesée des âmes. Vieilles canailles. Entre De Boeck et son ex-président au Cercle, la réconciliation n'est pas pour demain. Veille de match au Kiel, Frans Schotte répète : " Jamais on ne m'a manipulé comme Glen l'a fait. " Parole d'ex-nominé au titre de Manager de l'année... De Boeck prolonge le foutage de tronche : " Toute ma vie, je resterai fan du Cercle. " On n'est pas loin de la clause de rupture. Double lunette. A Charleroi, Anderlecht bute sur un terril à onze (0-0) : sans Lukaku laissé sur le banc, la voie des filets reste impénétrable. Les Zèbres montrent que leurs rayures forment un costume bien solide : avec Mathijssen, les Carolos ont retrouvé un collectif et tirent à la même corde, reste à voir combien de temps. Losada a-t-il commencé sur le banc sur ordre mauve ? Epargnez la question à Jacky, ça énerve le garçon. Direction la Côte : les Gazelles brugeoises re-galopent et alignent les buts de classe, Perisic et (déjà) Dalmat crèvent l'écran, le Canari trudonnaire en sort tout déplumé (4-1). Qui a parlé de crise ? Wilkommen in D1. " Notre nouveau billard vaut Bernabeu ", dixit le back local Iandoli, mais rien n'y fait : pour la première au Kehrweg, Eupen se fait détrousser comme un bleu, le fric-frac étant signé Liliu à peine entré au jeu (0-1). Avec Brys, Malines joue la tête : Zulte Waregem le vérifie via Nong (merci à Bossut) et Pandza (1-2). Hyland alimente la feuille de match : il marque son deuxième but en huit jours, puis prend la porte pour excès de zèle. Avec Vanhaezebrouck, Courtrai tutoie le haut du panier : Rossini tient la baguette à Lokeren, Mboyo est privé d'un but valable, Mokulu évite à ses troupes le naufrage (1-1). Mercato, -23 jours. Au Parc, on décompte nerveusement d'ici la fin d'août : renfloué par les 14 millions du Real pour Khedira, Stuttgart prépare une offre pour Boussoufa. Sclessin respire, Steven Defour rejette tout départ vers l'Angleterre : " Je dois retrouver mon niveau, je fais encore la saison au Standard. " Ex-gloire : Edouard Kabamba, placé naguère au Real par les Rouches, est en test à... Tirlemont. Régime sucré un peu salé. The place to be. A Eupen, Antonio Imborgia étend son empire : le médian nigérian Marshal Mfon Johnson débarque de l'Union Saint-Gilloise. C'est fête au Kherweg : le club ouvre son fan-shop, notez la belle devanture à l'Eupen Plaza. Has been. Le FC Liège, qui s'y connaît en matière de passé, négocie le retour d'Eric Deflandre, tout juste 37 ans. Et piste Wamberto (36) pour quelques piges ! Au fait, des nouvelles de Jules Georges ? A Molenbeek, Johan Vermeersch oeuvre en écho : il discute avec Gaëtan Englebert, et assure déjà le spectacle avec l'engagement de Jurgen Sierens, le gardien au nez rouge. Frankie n'est pas Francky. Il n'y a plus de saison : Genk poursuit à Gand sa lancée des play-offs 2 et passe en tête (0-4). Kevin De Bruyne frappe façon Premier League, Vossen aligne sa troisième rose de l'été, bravo Frankie : ton équipe est en forme. Devant les micros Lepoint déchire sa propre équipe, poussive et somnolente, attention Francky : ton équipe est en crise. Gazon maudit. Grâce à De Boeck, le gazon était tondu juste comme il faut, mais le duel des frères écorchés ne décolle pas des mottes : GB Anvers et Cercle repartent sans rien (0-0). Clement peut rejoindre le clan des ennemis de Glen : rien que pour le coup de gueule du gentil Philippe lors de son remplacement, on est content d'être venu. Willy vs Willy. Mirallas forfait, Bjorn Vleminckx est rappelé pour Finlande-Belgique. Marc Wilmots va enfin se revoir vingt ans plus jeune. (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport) par erik libois