LUNDI 5 JUILLET BONUS EN VRAC

Tapis volants. La palabre des tapissiers continue... Après avoir joué de la laisse avec Luc Devroe, le Français Wilfried Dalmat finit par être d'accord sur un projet clair : trois ans de contrat, salaire liégeois conservé. Marcos-Dalmat, ça ne vous rappelle pas un flanc droit champion y a pas si longtemps ?
...

Tapis volants. La palabre des tapissiers continue... Après avoir joué de la laisse avec Luc Devroe, le Français Wilfried Dalmat finit par être d'accord sur un projet clair : trois ans de contrat, salaire liégeois conservé. Marcos-Dalmat, ça ne vous rappelle pas un flanc droit champion y a pas si longtemps ? Qui veut signer mon plâtre ? Witsel montre son plâtre à la presse, et confirme : " Je suis bien tombé dans l'escalier, ma main est restée coincée ". Axel veut rejouer pour la visite du Real Madrid, quinze jours... après la reprise du championnat. Europe, yes et Belgique bof. Rien de changé ? Restons dans les plâtres : Benjamin Nicaise essuie les siens (et ses studs avec) sur un collègue d'entraînement du Maccabi Tel Aviv. Plutôt mal vu : le bon Benji y passe justement un test. Au revoir et merci. Arbeit, les gars. Francky Dury coupe la kippa en deux : sa Gantoise perd face au Maccabi Tel-Aviv (2-3), mais les Buffalos signent le meilleur buteur israélien, Shlomi Arbeitman (Maccabi Haïfa, 28 buts l'an dernier). Neuvième attaquant du noyau gantois (!), le garçon était le plan B du Standard en cas de plantage du dossier Moteab. Justement, ça respire à Liège : l'Egyptien obtient son certificat de transfert, reste à lui obtenir un visa. Satanée paperasse. Filets d'Anvers. La Métropole forme son mégapole, le groupe d'études sur le futur grand stade anversois (objectif 2015) entame ses travaux : s'y côtoient les huiles politiques... et les dirigeants du Kiel et du Bosuil. Jusqu'ici, aucune chaise n'aurait volé. Côté fans, c'est pas gagné : 16 des 17 fans-clubs officiels du Beerschot boudent l'amical de l'amitié du 18 juillet face au Great Old. " On ne va pas leur donner notre argent, lors de la fusion en 1999 ils ont baladé notre cercueil le long du Meir ". Pas bien. Reggae (Doudou) Night. Dans leur fitness de Cuesmes, Véronique et Davina font la fête. Jamaïque Van Damme repointe son serre-tête rose par-devers nos contrées : il signe... à Mons. Encore un grand coup de l'Albert : longtemps blessé, l'ex-Roularien cire la banquette de Roda depuis quatre ans. L'appel de l'Hexagone. Entraînement public au Standard : les fans découvrent un type venu de Montpellier, Mickael Nelson (20 ans, arrière central) compte dix sélections en Bleuets U19. Méfiance : le garçon serait aussi sur les tablettes de l'Atletico Madrid. Marquez pas de chance, le partenariat rouche c'est avec le Real. Le fond de l'air est hexagonal : Mbokani est à nouveau cité à Bordeaux, mais resterait à Sclessin jusqu'à fin décembre. Jap attacks. Zaventem est gagné par la fièvre jaune : Eiji Kawashima débarque de Tokyo, au milieu d'une nuée de photographes clic-clac. Changeront jamais, ces Japs. Eiji qui ? C'est le nouveau gardien... du Lierse, titulaire au Mondial avec le Japon. Et, paraît-il, la plus grande star nippone après Keisuke Honda. Derrière son shoji, (panneau japonais servant de porte ou d'éventail pour se changer) Nakata esquisse un rictus énigmatique. Les plaisirs du vice. Cela valait la peine de grimper parmi les edelweiss : en stage à Saalfelden (Autriche), Anderlecht se fait rincer pas les ondées locales. Entre les gouttes, Biglia glisse son sourire Pepsodent : Ariel Jacobs l'a désigné... vice-capitaine. Et pour Lucas, c'est une fameuse reconnaissance : " Cela me rappelle l'Argentine en jeunes, j'étais capitaine et c'est bien plus qu'un bout d'étoffe. " Acceptons-en donc l'augure. Kanu se prend aussi pour un autre : " Je veux reprendre le rôle de Van Damme ". Sauf qu'en principe c'est... Klejstan qui va s'y coller. D'ailleurs, l'Américain passe déjà la brosse : " Je prends des cours de langue, dans un mois je vous réponds en français. " Fayot, va. Peu amical. Bob joue les durs : en stage au Portugal avec le Cercle, Peeters impose deux entraînements avant le match du soir. Conséquence, les bonshommes verts piétinent contre une D3 locale (1-1). Parti au Kiel, le devancier à Bob ne fait pas mieux : Glen-la-Science De Boeck perd 1-0 avec le GB Anvers à Capellen (D3), François se blesse et Goor voit rouge. L'explication est toute trouvée : les matches amicaux, ça ne veut rien dire. Et ça ne sert à rien ? Cluj sans les dents. Entre les nombreux muscles, vous pouvez distinguer le tendon rotulien. Romelu Lukaku le perçoit sur corner et le déchire un peu. Retour en Belgique et gros stress pour le C1 : l'absence du grand est estimée à un mois. Drogba, c'est le moment de rappeler ton protégé qui est très triste. Suarez se place déjà : " Je peux remplacer Rom et marquer 15 buts par an. " Le soir, les Mauves restent donc muets face à Cluj (0-3), Biglia et Kouyaté sont suivis par un scout du Milan AC. Scanners tous azimuts. Frétillement au Pays Noir : les Zèbres testent Rudy Carlier, un avant venu de Ferrol (Liga 2) et formé à Strasbourg. Façon Perbet ? Dans le rôle de David Vandenbroeck, Mogi Bayat kiffe Naïm Aarab, un Diablotin de Jef de Sart passé par Larissa (Grèce). En plus, paraît même qu'il est sympa. Toujours bon à prendre. Werner und Jef. Olivier Werner a le patronyme ad hoc : le gardien visétois teste ses réflexes et son Deutsch à Eupen, qui signe un troisième renfort de la Fiorentina. Après Lepiller et Costa, Wilkommen à l'avant brésilien Jefferson Andrade. En soirée, les germanophones font leur carnaval à Malmédy (0-7). Plagistes en vrac. Le Standard fait traîner Bruges pour Dalmat : les Rouches veulent un deal type Ciman, soit un petit joueur en plus de beaucoup d'argent - ou plutôt l'inverse ? Plus belle la vie pour Mbokani : Dieu consent à prester à OH Louvain, mais laisse les pions aux ex-Courtraisiens Ciman & Benteke (1-2). Au Club Bruges, Kouemaha est revenu la boule a zéro, mais places deux boules au stand d'Ostende (0-3) Ik ben een Nippon. Assimilation forcée pour le nouveau kamikaze lierrois : Eiji Kawashima s'adresse en... flamand aux 40 télés japonaises se pressant dans la salle de presse locale. Notez, des Nippons on en met bien 20 dans une cabine téléphonique. Belgium one point. A la FIFA on connaissait la Belgique, mais pas encore Genk. Le Racing poste un recours d'urgence, car le club hongrois de Köteles bloque le transfert définitif. Du coup, le sosie de Bailly peut laver les gants des autres en attendant sa licence. Kevin De Bruyne rougit sous le roux : il se fait tamponner le mollet en amical à Mopertingen. Echange de lits. Cela se bouscule à l'hosto des Rouches : Witsel est opéré de sa main, Cyriac est libéré de son virus et peut reprendre l'entraînement de groupe. Daniel Opare (Real Madrid) est aussi là, ce n'était donc pas une illusion. Gondole du nord. Plus nostalgique de Stanic et Spehar que de Djokic ou Anic, le Club Bruges relance sa tradition yougo : il signe l'avant serbe Stepan Scepovic (20 ans), backup attitré de Cassano à la Sampdoria. Rassure-nous : backup... pour le foot ? Première réaction déjà très corporate : " Je pouvais signer à la Juventus, je préfère la Venise du Nord ". Jeux d'hiver. Teambuilding au menu mauve : même orphelin de leur GO Jelle, Deschacht et Wasilewski assurent l'ambiance dans la descente du Rodelbahn, sorte de bobsleigh estival sur une rampe de 321 m. Aux dernières nouvelles, Wasyl ne s'est rien cassé. Pour Schollen et Polak, c'est trop tard : touchés à la cheville, ils restent aux soins. Je brosse, tu brosses,... L'école buissonnière fait des ravages. Anele débarque à Genk avec cinq jours de retard, cela s'appelle le melon façon Bafana. A Westerlo, la recrue Christian Brüls brosse la reprise au MVV Maastricht à qui il doit encore deux ans de contrat. A Lokeren, Peter Maes relance Iakovenko, qui veut rester à Anderlecht. Sacha a ses potes : une pétition web réclame son maintien en mauve, mais le couple Ariel-Herman ne veut rien savoir. Fjord fiesta. Le Cercle va recroiser Kari Ukkonen : Turku, le club de son ex-régisseur finlandais, s'impose une deuxième fois chez les Gallois de Port Talbot (3-1, 4-0), et viendra jouter les Brugeois en préliminaires de la C2. Vive le haut niveau. Commande de bouliers-compteurs à Lokeren et au Lierse : les Lierrois gagnent... 0-19 à Aardenburg (Zélande) mais perdent déjà De Wree, sorti après 23 minutes. Et Lokeren s'impose 0-7 à Tessenderlo, de sorte d'afficher un bilan de... 34-0 pour ses quatre premières sorties amicales ! Pour toujours faire mieux, Roger Lambrecht signe son huitième transfert : Julien Bailleul (arrière central) vient de Mons et rejoint à Daknam son ex-doudou de coach Rudy Cossey. Communication de crise. Un bon garçon, ce Boussoufa : sur le site officiel mauve, Mbark tient le discours syndical et rassure ses fans, il va rester au Parc Astrid - enfin, il croit... Car au même moment, le Sporting confirme l'accord sur quatre ans avec Shikabala... le joker désigné de Bous. Acculé par la menace de procès, le club égyptien accepte enfin de négocier. Serment d'ivrognes. La rumeur enfle : avant le comptage définitif et l'ouverture des guichets aux non-abonnés, le Standard aurait déjà reconduit 20.000 bulletins auprès de ses fidèles. Malgré Dominique D'Onofrio et les grandes menaces de sécession sur Facebook... C'est donc ça, l'amour toujours. Charleroi, ville sportive. Le Spirou tient son pivot : Zakaria Diallo a relevé le test et signe pour deux ans à Charleroi. 1,95 m sous l'anneau, le Français a disputé 22 matches à Beauvais (National) et planté un panier... pardon, un but. Sûr qu'on cause bien foot ? Estoril, son circuit, son casino. Tendance Ruiz : flairant l'un de ces bons coups dont la Campine a le secret, Westerlo accueille en test Elton Pereira Gomes, un avant brésilien évoluant à Estoril (D2 portugaise). Reste à définir si le garçon est une Formule 1 ou brille au black jack. Saudade toujours : le Cercle Bruges conclut son stage sardines au pays du vinho verde, et lorgne William Owusu, un avant ghanéen du Sporting Portugal qu'on avait même vu passer jadis au Sporting... mauve. Ya (ya) qu'à. Soumahoro, le nouveau transfuge ivoirien de La Gantoise, connaît ses classiques : " J'ai suivi le parcours de Beveren avec Guillou, et je veux suivre l'exemple de mon modèle Gervinho. " Pas Touré ? Wij en zij. L'Union belge remet tout à plat : après avoir changé de couturier et de voiturier, la fédé change aussi de banquier. Ce sera ING... comme le grand frère batave. On est quand même en finale, non ? Enfin, disons qu'eux le sont .. . Chacun son tiroir-caisse. Avec Ajax, on cure à sec : Pierre François attend toujours le calcul du prix à payer pour Danilo, et le transfert à Liège est calé. Du coup le Standard fait pareil avec le Club Bruges pour Dalmat : face à la rumeur d'un échange avec... Dirar (!), les Gazelles cèdent à l'intox et offrent à leur lama marocain un contrat rehaussé, échéance 2014. Le c£ur net. La fibre optique arrive bien jusqu'à Eupen : l'AS local présente son tout nouveau site web, même qu'il y a plein de couleurs. Sur le terrain, Dany Ost teste le médian français Benjamin Laurant (23 ans, Le Havre), élu jadis meilleur joueur de Ligue 2 et ex-international -17. Mais c'était avant. Le pharaon est de saison. Le Lierse back to the roots : après avoir recruté au Cap et à Tokyo, Maged Samy reprend le chemin des sables et fait offre pour l'Egyptien Mohamed Shawky, 63 fois international (!) et libre de contrat à Kayserispor (Turquie). Pas cher, mon frère. Le nouveau souffre-douleur de Johan Vermeersch s'appelle Chris Van Puyvelde : le pied nickelé lokerenois sera pour un an le coach du Brussels - du moins si le président reste calme. Après tant d'années comme adjoint, l'attrait du survêt marqué T1 était sans doute irrésistible pour le brave Chris. Notez, le choix est aussi financier : Jankovic était trop cher, et même... Jean-Pierre Papin avait postulé. Conclusion du grand Johan : " Je ne peux pas emprunter 150 millions d'euros pour un coach, on n'est pas à Barcelone. " Dit comme ça. Amicalement vôtre. Ça sent la montée en puissance : Anderlecht clôture son stage Spéciale Culottes de Peau en tannant celles du n°3 autrichien le Rapid Vienne, en pleine préparation pour la C1 (2-1). Legear et Chatelle ont marqué de leur flanc droit. Compteur ouvert aussi pour le Brugeois Scepovic (0-9 à Torhout) et Mbokani à Tubize (0-3), avec les premiers pas en rouche de Daniel Opare. C'est la soirée des recrues : Carlier sort sa chronique et frappe avec Chaleroi contre Sedan (1-1). Le Lierse emporte le duel lierrois au Lyra (0-6, dont deux fois Dequevy), Zulte poursuit sa tournée de défaites à Ostende (2-1), Cercle et Lokeren se quittent bons amis (1-1) et Haroun remarque avec le GB Anvers contre Westerlo (2-0). Who's who ? Dans la série Je suis un autre, Wamberto et Rnic rivalisent de poésie. Wamberto sur Danilo, tout fraîchement acquis par le Standard : " Mon fils est une sorte de Cristiano Ronaldo, dribbleur et rapide. " Tant qu'il ne cherche pas deux mamans pour son rejeton... Même aligné à gogo en prépa, Rnic évoque son horizon bouché/avenir dégagé ( biffez la mention inutile) car il serait convoité par Genk, le Cercle et le GB Anvers : " Le meilleur est à venir, on n'a pas encore vu le vrai Rnic. " Bon finalement, qui fait quoi et qui est qui ? Emplettes plic-ploc. En passant du Cercle au GB Anvers, De Boeck a tenté le transfert de staff technique. Puis de régisseur belgo-ukrainien (Iachtchouk). La troisième sera peut-être la bonne : Glen veut attirer Jelle Vossen au Kiel. Sauf que cette fois, c'est avec Genk qu'il faut négocier une location. Et il y a un an, quand l'ami Hein lui a été préféré malgré son précontrat, Glen a envoyé tout le Limbourg dinguer... Indomptable, ce lion. Sébastien Siani a la rage : le Camerounais d'Anderlecht, furieux de ne pas faire partie des plans mauves, aurait claqué la porte et chercherait du boulot au pays. Un bon poulet au citron, et ça devrait repartir. J'ai testé pour vous... l'Azerbaïdjan : le Genkois Moussa Koita tente de se recaser au Neftchi Bakou. Ne riez pas (trop) : les Azéris ont battu naguère Anderlecht en préliminaire. Oui Ariel, BATE Bozisov aussi, on sait. Roulers, ses horizons insoupçonnés. Pour succéder à van Wijk, Roulers sonde Hugo Broos. Stefan Tanghe jouera le conseiller sportif. Il remise ses boots de joueur pro, et le dimanche, il s'en ira taper le cuir avec quelques potes à Poperinge. Stef pourra se laisser aller à la célèbre Fête du Houblon, avec dés de Passendale et voisinage d'un ancien Premier prénommé Yves, replié depuis sur ses terres. CQFD. Les Oranje passent en finale du Mondial, présent à Jobourg, Alain Courtois apprécie. Son porte-parole flamand explique : " Les Pays-Bas sont les premiers finalistes à qui on n'a jamais donné l'organisation, tous les signaux sont donc au vert pour 2018. " Oncle Sepp, si tu lis ces lignes...l par erik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)