LUNDI 19 AVRIL ET SI ON DEBAUCHAIT ?

Salement arrangés. Le soleil pointe ses premiers rayons, le Carré chasse ses dernier Mauves champions : Deschacht referme la porte derrière lui, Gillet et Mazuch seraient les plus imbibés, Legear repart mieux que la dernière fois. De Sutter et Lukaku l'ont fait courte et sans gnôle, le premier est opéré du genou le jour même, le second a leçon de science mais brosse finalement- au contraire de Proto dont le gamin entre en maternelle. Comme Silvio, Roger et Herman ont de tout petits yeux : au colloque sur le foot belge tenu au Sénat, le duo peine à cerner ce grand blond à écharpe rouge venu les féliciter. Oui, c'était bien Yves Leterme. Au stade, un bouquet garnit le hall : les v£ux du Standard, avec carton de Pierre François - la signature semble un peu nerveuse. Le soir à la radio, le président mauve est surpris à roupiller dans le canapé. Quelques minutes sont toujours bonnes à prendre.
...

Salement arrangés. Le soleil pointe ses premiers rayons, le Carré chasse ses dernier Mauves champions : Deschacht referme la porte derrière lui, Gillet et Mazuch seraient les plus imbibés, Legear repart mieux que la dernière fois. De Sutter et Lukaku l'ont fait courte et sans gnôle, le premier est opéré du genou le jour même, le second a leçon de science mais brosse finalement- au contraire de Proto dont le gamin entre en maternelle. Comme Silvio, Roger et Herman ont de tout petits yeux : au colloque sur le foot belge tenu au Sénat, le duo peine à cerner ce grand blond à écharpe rouge venu les féliciter. Oui, c'était bien Yves Leterme. Au stade, un bouquet garnit le hall : les v£ux du Standard, avec carton de Pierre François - la signature semble un peu nerveuse. Le soir à la radio, le président mauve est surpris à roupiller dans le canapé. Quelques minutes sont toujours bonnes à prendre. MPH-RMBK ? Le semainier de Philippe Collin est rempli de CV : Beenhakker, Sollied, Matthäus, Halilhodzic, Bölöni, Broos, Cartier ou encore Avram Grant, ils veulent tous faire coach diabolique. Parfait pour brouiller les pistes, dans une alcôve du Sénat le cousin à Roger prend Ivan De Witte à part : " Puis-je te piquer ton Preud'homme ? " Ivan-le-terrible réfléchit. Pour le trésorier fédéral, c'est tout réfléchi : MPH a déjà fait le boulot de Collin et failli occuper le baquet de notre Swâ-qui-rit-tout-le-temps, on pourrait donc payer un seul type pour les trois boulots... Alors MPH RMBK (Rémy Bricka) ? Advocaat envolé, le reste du staff réunionne à la Maison de Verre : Van Lingen et Galjé veulent bien rester, Wilmots ne dit rien. Le soir, le comité exécutif porte plainte à la FIFA contre les Russes : " Les riches qui pillent les pauvres, ça ne se fait pas ", dixit Philips. Qu'en pense Philippe Collin ? Mieux vaut tard que jamais ? Le parquet a pris son temps : auteur d'une énième semelle witselienne sur Wanyama (GB Anvers) et trahi par les images, Mbokani risque lourd. Sauf que Dieu s'en fiche : la saison du Standard est finie, et dans quelques semaines il sera loin. Sacré Parquet : le coup de Bölöni et du contrôleur anti-dopage flamand n'a pas suffi. A l'entrée de l'Académie, Jova reçoit des fleurs d'un jeune fan pour ses 29 ans, la télé flamande en profite pour lui remettre son prix du malchanceux. Le prix était pour Defour mais Steven, nez puissant, est sorti par derrière. De quoi consoler Milan, privé d'adieux ? On demande vieilles casseroles. A son âge, Roger Lambrecht ne veut plus être brusqué : il chasse Georges Leekens pour un troisième mandat à Daknam, les vieux potages le roi du pneu n'aime que ça. Ça tombe bien, Leekens ne dit pas non... d'autant qu'il toucherait en Pays de Waes plus qu'Advocaat en Pays de Houba ! Avec en bonus, l'apport de fidèles toutous, type Pavlovic et Rudy Cossey comme T2. Autre chose pour votre service ? Allumez le feu. Nicolas Frutos est bloqué en Argentine, ses adieux au public mauve sont reportés pour cause de volcan islandais. Feu couvert chez Lukaku : une opération est prévue aux dents de sagesse - tant qu'on ne touche pas à la puissance. A l'entraînement, la fête continue : tennis-ballon, mais sans Boussoufa, qui est malade... sauf le soir pour commenter Inter-Barça à la télé. Bonne nouvelle quand même pour Bous : son salaire va être porté à 1,6 millions l'an (+ 23 %) ! Et pour Van Damme à Fulham ? Entre clubs, ça discute autour de 2,5 millions. Le Père Noël est en colère. Ivan De Witte a le dessus du crâne tout écarlate, le président gantois est furieux sur l'Union belge : " La Fédé éructe sur Advocaat, puis fait pareil avec nous pour Preud'homme, c'est de la déstabilisation. " Côté joueurs, Rosales est pisté par Twente et Benfica : un coup de Ruiz et de... MPH ? Consolation, il reste les fans. Certains ont campé devant le secrétariat pour le début de la vente libre pour la finale de Coupe : le contingent gantois total atteint 21.700 tickets, et le soir il en reste... 17. Encore la faute à Dick ? Par la voie de son ministre du Sport Ab Klink, le gouvernement néerlandais officialise son soutien à la candidature 2018. Il était temps : le 14 mai, Ruud Gullit remet le dossier à la FIFA. Parlons foot. Le Stade du Pays de Charleroi accueille le départ de la Flèche Wallonne : " C'est donc ici, ce club de fous ? ", auraient demandé Contador et Evans. Un club qui perd son Colonel : option non-levée sur Sébastien Chabbert, après une saison marquée par les blessures et la cuisson de Baguette. Toujours citoyen du monde, le Sporting teste un Sud-Coréen que nous appellerons Jin-Hyung Song. Pourquoi prendre chez soi ce qu'on peut trouver ailleurs ? Recyclage en vocalises à prévoir pour le speaker zébré. Fan de polo. Le chat Advocaat parti, les langues se délient : de source interne, le Batave était un hygiéniste forcené, jusqu'à réclamer un polo neuf chaque jour. De quoi ravir les employés fans de récup. Sauf qu'un jour de stock épuisé, le préposé a lavé, repassé et plié le t-shirt de la veille. Et cet ignare de Dick n'a rien capté, imaginez l'incompétence. Rassuré par le budget textile, le trésorier Landsheere profite du vide de pouvoir pour limer le poste logement : le futur T1 aura aussi des hôtels de luxe, mais les chambres seront doubles et non plus singles. Toujours en poste, Wilmots et Van Lingen pondent leur présélection pour la Bulgarie : De Bruyne et Ciman en font partie. Box in the box. Felix Reuse s'en souviendra toute sa vie : le médian de Woluwé-Zaventem doit marquer Jan Polak pour son retour en match après huit mois de fonte. Le Tchèque joue une heure et confirme, il veut jouer en play-offs. A l'achat du premier, le deuxième est gratuit : le petit frère Kouyaté est monté au jeu, mais pas de quoi faire mieux qu'un gentil 1-1. Poker de feu. Rien de tel que la bonne chère entre êtres chers : en soirée, le trio gantois De Witte-Louwagie-Preud'homme se fait une bonne table pour vider l'abcès fédéral. " Suis-je trop cher pour vous ? ", questionne MPH, né malin. Que nenni pour ses pontes : " Si tu pars, notre projet s'écroule. " Ça y est, Michel a gagné. A la presse, Preud'homme traduit : " L'affaire est close... pour moi. " Avant d'ajouter : " Mais qui ne rêve pas d'entraîner son pays ?... " Pour son prochain contrat à Gand, le jackpot est déjà garanti. Ambiance aux terrils. Après Anderlecht, le Standard confirme son intérêt pour Kevin De Bruyne. " On ne commence à négocier qu'à partir de... 3,5 millions ! ", commente le DG genkois. Car Dirk Degraen est à la recherche de flouze. Carlos et Barda sont dirigés vers la sortie, les primes seront abaissées et les contrats renégociés au rendement : idéal pour motiver des joueurs en lutte pour l'Europe... Car faut bien honorer les promesses du gamin-président : le prix des abonnements en baisse de 30 % ! En attendant, le Racing re-tacle le Standard : il lui chipe son back droit espoir Jordan Feltesse (17 ans). Clause de fuite. Chassé par le buffle gantois, Philippe Collin appelle Jef De Sart : " Un duo avec Wilmots, ça te dit ? " Pour la Flandre, Alexander De Croo en tête, c'est à coup sûr une provocation. Dans la presse russe, le nouveau patron d'Advocaat calme le jeu : " Rien n'est fait, Dick n'est qu'un des candidats. " Quoi, trahir Dick ? Et Serguei Forsenko de poursuivre : " Advocaat paiera le dédit à l'Union belge, ce n'est pas mon affaire. " Aucun respect : à ta place Dick, on claque tout de suite la porte. BBHV. Sale après-midi pour Yves Leterme. A 13 h, le Premier remet sa cinquième démission au Roi : BHV a encore frappé. A 15 h, il apprend le départ du BBHV ( Belgo-Brésilien à Haute Valeur) rouche pour la Bundesliga : de Camargo signe pour quatre ans à M'Gladbach où il pourra croiser des caïpirinhas avec son pote Dante. Le tiroir-caisse liégeois pointe 4,5 millions d'euros, la chasse aux avants est ouverte. Car après l'Angleterre et Everton, l'agent de Mbokani se fait mousser en Serie A : " L'Inter et la Roma vouent un culte à Dieu. " Ces Italiens, toujours aussi bigots. Pendant ce temps, Sarr fait les 100 pas sur le tarmac de Dakar : toujours aucun avion à l'horizon. On est vite oublié. Waes Blues. Jean-Marie Pfaff, Heinz Schönberger et Jean Janssens perdent quelques cheveux de plus : Beveren déclare forfait pour la licence et bascule en D3. Il manquait 180.000 euros... Les photos jaunies des duels face à l'Inter et Barcelone en 78-79 partent en fumée. Stress envolé pour Mons, Tubize, Tournai et le Brussels : la licence est en poche. 30 août reloaded. ça re-beugle polonais au Parc : Wasilewski vit son premier entraînement de groupe avec chasuble anti-contacts, mais cet ingrat martyrise déjà sa jambe droite au gré de lourdes frappes. Au même moment, Witsel se fait écrabouiller le petit orteil dans un contact avec ce félon de Nicaise : saison terminée. Comme celle du Standard. Mignolet al dente. Guido Brepoels sourit encore plus que d'habitude : il revient d'une escapade au PSV pour saluer des vieux potes du MVV Maastricht. Et parler de Simon Mignolet ? Que nenni : le président Duchâtelet négocie par vidéo-conférence avec Sunderland et l'Udinese. Sauf qu'à Udine, le gardien belge testé s'appelle Jesse Soubry, le troisième... du Standard. Avec un nom pareil, le garçon ne peut que réussir dans la Botte. Mister Milan. Régime minceur pour Jovanovic : déjà privé d'adieux à Sclessin et de casino côtier lors de la cérémonie du Soulier d'Or, le Serbe reçoit sa godasse des lèvres de... Miss Belgique - Defour avait eu Zidane et Witsel Deschamps... Mais Bisou ignore la rancune : " Je reviendrai au Standard... peut-être comme patron ! " Pas rancunier, vraiment ? Bruges-la-morte. Le Club Bruges relit l'intégrale Rodenbach : les Gazelles creusent leur tombe dans le canal Bruges-Courtrai et y poursuivent leur coulée continue. Au temps du dernier revers brugeois à Courtrai (1981), Georges Leekens était joueur, cette fois il est fossoyeur pour le camp d'en-face (2-0). Les prêts à court terme confirment leur haut rendement : Benteke (deux buts) s'offre le leadership des buteurs en PO, Ciman est béton derrière et armé devant : repris chez les Diables, pas assez bon pour Bruges, cherchez l'erreur. Rien ne va plus dans la maison Koster : troisième défaite de rang, une seule victoire en PO, les Blauw en Zwart ont perdu jeu et confiance. Où s'arrêtera la chute ? Tout pour ma caisse. Cimentage en cours au Parc : Legear resigne jusqu'en 2014, avec sa belle augmentation Jona va pouvoir se payer les jantes en platine et les accoudoirs en or de Lagos dont il rêvait. Pour Boussoufa, c'est pas gagné : Leverkusen s'est entiché du Marocain. 1,67 m pour la Bundesliga, c'est assez ? Kouyaté est loin de tout cela : sa cheville est en compote, il ne jouera plus cette saison. Advocaat au carré. Philippe Collin vient faire rapport de ses missions secrètes : " J'ai reçu vingt candidatures, mais je vais prendre mon temps, il ne faut pas se tromper cette fois-ci. " Willy, travaille déjà ton bulgare. Dans le hall en repartant, le patron des Diables croise deux hommes en attaché-case : ce sont les avocats... d'Advocaat venus négocier. Négocier quoi déjà ? Ernest est fort. La deuxième place, ça fait peur : Saint-Trond place sa première défaite en PO au plus mauvais moment. Le réveil des underdogs se poursuit : 24 heures après Courtrai, Zulte Waregem vient dévaliser le cellier trudonnaire, grâce au doublé de N'For, le buteur-qui-ne-marque-jamais (1-2). Sidibe rate et ne chante plus : pas bon pour ses bulletins au PSV et Lorient, candidats-embaucheurs. Sans doute en hommage au président local, le visiteur Dâchelet place une superbe Madjer... dans son prope but. Westerlo vs La Fontaine. Jan Ceulemans revisite les Fables : dans la version campinoise, le lièvre se réveille juste à temps, et après un 0/6 le FC Caje vient tondre Malines pour s'offrir la finale des PO2 face à Genk (1-3). Le Kavése l'est joué grenouille façon b£uf et a explosé sous les coups du duo Ruiz-Iakovenko. Bravo à l'Ukrainien qui, vingt-quatre ans après son illustre papa ( remember Mexico 86), est repris en sélection aux côtés de Papy Chevtchenko. Pour Malines, la soirée est vraiment maudite : Monseigneur Léonard devait venir, les tribulations de l'évêque de Bruges l'ont empêché... Liquidation totale et paritaire à Cercle-Lokeren (1-1) : Boi a joliment marqué, Golan marqué tout court (sacrée perf dans son cas), mais De Boeck s'inquiète pour la finale de Coupe car Viane et Vidarsson se sont relevés blessés. Gazon maudit. Si la cuvette de Sclessin se vide question joueurs, elle fait le plein gazonnant : on installe la nouvelle pelouse - inauguration fin juin pour le Fan-Day. Prochaine étape : des joueurs pour courir dessus. Sortez les jambières. Malines va poursuivre le foot-dentelle : Maxime Biset reçoit un contrat valorisé de cinq ans. Et le Kavé piste aussi le Gantois Thompson... Violence, suite : le parquet de Louvain enquête sur des menaces de mort contre l'ex-président Vanden Wijngaert, la Computer Crime Unit a épinglé des posts suspects sur le forum du club. Ambiance. Georges dans la jungle. Entre les croissants du dimanche et la promenade en famille, et alors que Didier Reynders tente de " réconcilier ", Leekens rencontre Philippe Collin : Gerets et MPH oubliés, Georges devient le premier choix, car notre président veut un Belge pour les Diables. Allez Georges, règle-nous BHV ! Lierse kampioen ! Anthuenis a percé le secret de la Grande Pyramide : le Lierse bat Waasland (2-0) et retrouve la D1, trois ans après. Y rester : un casse-tête chinois ? Aimé est soulagé : il va pouvoir lâcher sa veste d'hiver, objet d'un bête pari, car les températures grimpent... Euphorie oblige, on reparle d'Hassan au Lisp. Info recoupée chez le DT Helleputte : " On est aussi en contact avec Ronaldo et Rooney... " Plus modestement : Sonck et Simons. Bientôt les vacances. Charleroi gagne quand il n'y a plus d'enjeu, c'est déjà ça : le Standard perd le derby wallon avec son équipe B (1-0). Théréau reçoit le Zèbre d'Or, mais ce sont ses dauphins rayés qui s'illustrent : Baguette étale sa classe boulangère et multiplie les arrêts sept céréales, Cordaro place le seul but du match. A Genk aussi on marque carolo : Camus ajuste sur péno, Yeboah fixe le score face au GB Anvers (2-0). Bulletin quasi maximum pour Vercauteren ! La fête au Parc. Anderlecht la joue éthique et régale son public, un peu moins La Gantoise (4-2). Ambiance Liège-Bastogne : Chatelle (un pied dans chaque but) a sniffé dans la fiole à Vino et tape le but du mois, Gillet retourne façon Philippe Gilbert. A Bruges, on dit merci. Polak re-galope huit minutes et Wasyl se fait déjà porter en triomphe. Elle est pas belle la vie ? par érik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)