LUNDI 15 MARS PAUVRE JéRÔME

David, Frank et Frank. Orage dans l' Arc-en-ciel : Frank Berrier passe son genou au laser, les ligaments croisés sont déchirés, adieu le transfert pour le Ribéry du Gaverbeek. Au même moment, dans le grand Nord finlandais Spice Boy Beckham se fait refaire le tendon d'Achille. Six mois d'arrêt pour les deux artistes, seuls les grands esprits se rencontrent.
...

David, Frank et Frank. Orage dans l' Arc-en-ciel : Frank Berrier passe son genou au laser, les ligaments croisés sont déchirés, adieu le transfert pour le Ribéry du Gaverbeek. Au même moment, dans le grand Nord finlandais Spice Boy Beckham se fait refaire le tendon d'Achille. Six mois d'arrêt pour les deux artistes, seuls les grands esprits se rencontrent. Costaud, Jérôme ? Deuxième partage en 24 h pour Zulte et le Standard : les duettistes rentrent la même cote de 5/10 pour Nzolo, c'est la CCA qui aime demander l'avis des clubs -Battez-moi, voici le bâton. A Sclessin T2 De Sart tourne légèrement langue de fiel : " Je ne critique pas, je constate qu'on nous refuse des fautes flagrantes. " Au milieu de ses jeunes, l'assistant social Nzolo soupire : " Bientôt je devrai marquer à la place des joueurs... " P'tits yeux. Top 6 en poche, la fiesta dure encore à Saint-Trond : impossible de rentrer a casa, des joueurs ont dormi les uns chez les autres. Et tous abondent : " Les play-offs, c'est plus fort que le titre de D2 ! " Le fanshop vend des pulls à l'effigie de Brepoels, dont la bobine rappelle Bill Shankly le coach historique de Liverpool pour qui le foot était bien plus qu'une question de vie ou de mort. Pour Coach Guido, la maxime est plus basique : blijve foetballe en respec. Seul le président Duchâtelet garde la tête au sec : " Pas question d'augmenter le budget ". De fait, gaffe au retour du pommier. Arithmétique brugeoise. Adrie Koster scrute l'âme de son Blondel, maître du pointu-jambe-tendue-sur-genou-roularien. " J'aime ta passion Jo, mais tempère-la, et compte parfois jusqu'à dix ", décrypte le Sigmund batave. Jusqu'à trois, ça suffira : le Parquet requiert trois dimanches dans le coin, et pour une fois Bruges accepte et la joue bas de front. Pas trop bas non plus : le soir en Espoirs, Chavez se fracture le nez, deux semaines d'arrêt-mouchoir. Messieurs, la Cour ! Le Palais de Laeken en fête : désireux de pousser un max le Mondial de Courtois, le Roi Albert II accueille le Prince Bin Hammam, richissime Qatari, vice-président de la FIFA, mais aussi roi des intrigues et autres casseroles pas nettes. Les fouilles étaient maintenues à l'entrée. Voire à la sortie. Foi de Dieu. La parole divine reste inégalable, surtout à Liège. Dieumerci Mbokani, le plus brillant au sein du peuple élu, récuse la plèbe des play-offs 2 : " Si on rate le top 6, je reste chez moi ". Et de louer les mécréants Traoré ou Grozav pour leur courage et leur effacement. Sans oublier ce refrain ânonné depuis septembre : " De toute façon, on sera européen ". Oui, comme pour le top 6... Dieu est miséricorde. Mépris aussi. Sinan Bolat choisit la voie inverse : face aux critiques, il ne cause plus à la presse. Casseroles anversoises ? Le Parquet confirme : l'Antwerp et (bis repetita) le Lierse sont au c£ur de l'enquête allemande sur des matches truqués. Cette fois, les jeux chinois seraient croates, via les frères Sapina : trois joueurs de l'Antwerp (dont Pivaljevic) et le Lierrois Bojovic auraient trempé leur doigt dans la soupe aux chicons. Le Lierse joue l'esquive : il transfère Joseph-Désiré Job (ex-Lyon) et Rodolphe Douala (ex-Sporting Lisbonne), deux ex-Lions Indomptables, aujourd'hui canassons camerounais du fond de l'écurie. Banane malinoise. Sourires à Malines : le Kavé termine en tête des projets flamands de sites d'entraînement pour 2018, la Région subsidiera le futur stade. L'après midi, l'équipe A tient le nul contre le PSV (1-1), Renard retrouve sa cage et Rossini place son pion. En stéréo, enceinte fournie par le cercle visiteur. Barrez-vous. Top ambiance chez les barragistes virtuels. A Roulers, le coach Van Wijk veut se tirer : il en marre des promesses non tenues. A Lokeren, Copa louperait le tour final, pour cause de stage pré-Coupe du Monde. Allô Roger Lambrecht ? " Je m'en fous, depuis la CAN il est mauvais, il nous a pris zéro point ! " Limiter le Prozac, les effets secondaires sont nombreux. Attention aux tics. Première réunion de la commission éthique. Et première décision historique : Charleroi dénonçait le café trop froid lors d'un accueil itou au Cercle Bruges, la plainte est rejetée après un long débat. Pour les insultes à arbitres et les cartons bidouillés, on verra bien plus tard. Anticlimax. J-1 avant le Pana, Jovanovic n'est pas tranquille : " Tout le monde nous voit déjà qualifiés, je n'aime pas cette ambiance. " Dieumerci, un commentaire ? " Non ". J-1 avant Hambourg Jacobs fait tirer des penos, et c'est pas gagné : Lukaku rate, De Sutter refuse par superstition et... Rnic se montre le plus habile. Boussoufa se fait enivrer par les premiers bourgeons : après Juhasz et Legear, lui aussi veut resigner ! La défaite fait partie du sport. Pour une fois, l'Union belge bat Luc Misson. La juge des référés, qui avait donné raison à Charleroi pour les petits privilèges, refuse pour le GB Anvers : le match à Malines ne sera pas rejoué. Les play-offs sont sauvés, au fond de la salle on entend un petit - Hi, hi : notre Swâ est soulagé. Dossier suivant : le procureur fédéral veut une sanction pour Van Damme, alias le faux jaune, mais Jelle repart sans rien. Stijn le cousin brugeois fait appel : les fans paieront les 500 euros, mais c'est pour le principe. Et avec les principes, Stijn ne rit pas. Avec Dirar non plus : les deux hommes se frottent à l'entraînement, le portier a taclé un peu sec. Nerveux, Stijn ? Fumette et compagnie. Journée de m... à Tubize : trois mois de suspension pour son avant Da Silva coupable d'une petite fumette, contrat rompu pour le défenseur Vandelanoitte, trop mollasse aux entraînements, et le soir contre Renaix, but visiteur inscrit à la dernière minute par... un ex du Leburton ! Au Bosuil, l'Antwerp perd face au Lierse le match des pseudo-corrompus. 0-1 : ce score mérite à coup sûr une enquête. Dans la rue, 300 fans anversois canardent la police de canettes, d'autres vendent des t-shirts pour le club. Avec mention Till I die. Traitement en cours. Coupe circulaire. Roulers A ne vole déjà pas très haut, imaginez Roulers B... Sans Dequévy, Vidarsson et Rukavitsya, Roulers sacrifie la Coupe et encaisse le score français au Cercle (3-0). Vossen et Cornelis ont rédigé la note en limbourgeois, les ex-Mauves Reynaldo-Iachtchouk ont servi le pousse-café. La bande à De Boeck a un pied, quatre orteils, plus les ongles propres, en finale au Heysel. Le retour des hirondelles. Un quotidien sportif russe l'annonce : la fédé russe veut notre Advocaat, et offrirait à l'avenue Houba un million d'euros de dédit. Si la porte est calée, essayons par la fenêtre. Il est à combien, déjà, le taux euro/rouble ? Au même moment, le Belgo-Turc Fuat Capa postule comme T2 d'Hiddink en sélection turque. Bande de lâcheurs. Buffalo vox populi. La direction gantoise au grand complet rencontre sa base populaire. MPH n'a pas supporté que les fans sifflent leur équipe : " Moi quand je vais au concert je ne siffle pas, si vous le faites vous aidez l'adversaire. " Chacun a posé ses questions. Du moins celles envoyées par mail avant la réunion. Courageux, mais pas téméraires. Martin, pas que des ânes. Prenez un secrétaire qui confond ses ânes et deux Vincent Martin, cela coûte 24 points au classement de la D3. Le comité exécutif confirme la sanction pour le nouveau marié Péruwelz-Mouscron, qui met le cap sur la promotion. " Le pillage des jeunes peut commencer ", soupire Philippe Saint-Jean. Dieu sur terre. Mbokani parle mieux avec ses pieds : devant les scouts de l'Europe entière, le Tout-Puissant sort un but de légende dans la défense moussaka du Pana. Et en plus, Dieu embrasse son maillot juste derrière (un briefing signé Sacha Daout ?). Witsel ramasse tout au milieu, Jova défend comme jamais, Bolat ne relâche rien : le Standard passe les petits os verts aux grandes eaux au terme d'un nouveau match de légende (1-0). Organisation, solidarité, maturité : le duo D'Ono/de Sart a posé sa griffe. Donnerwetter ! C'était trop beau : Anderlecht souque, percute, revient puis bouscule Hambourg, mais sa défense rend l'âme face aux pairs du grand Ruud. Lukaku, Biglia, Suarez et Monsieur Boussoufa offrent aux Mauves un succès insuffisant pour la qualif mais précieux pour l'indice UEFA (4-3). Bravo les petits ! Euro-Kortrijk. Jour de congé pour les joueurs, mais au secrétariat de Courtrai ça bosse : les abonnés seront rasés gratis pour trois matches de play-offs ! Né malin Leekens veut investir pour l'avenir -oui, Georges parle d'avenir. Premier (mauvais) exemple : Benko rempile pour un an. Né peu malin, Verbauwhede voit Courtrai en coupe d'Europe, et des imbéciles partout. De la maternité de Charleroi, Laurent Ciman embrasse sa petite Nina et voit par la fenêtre le stade des Zèbres, mais sans v£u de retour : " Je vise les Diables. " Retour différé aussi pour Mathijssen, qui ne succède pas à Craig : " Là, je pars à l'étranger jouer au golf avec Vandereycken. " Rigolade garantie. Clopin-clopant. Jour de récup pour Boussoufa : le troll mauve ne sait plus plier le genou et sera opéré fin de saison. Et le transfert ?... Mbark passe au Palais du Midi pour l'événement de Régi Goreux au profit d'Haïti. Rencontre d'éclopés : Defour est aussi venu. Médical toujours : à Sclessin, le Docteur Daniel démissionne. La faute aux blessés ? Standard venge Anderlecht ! Les yeux cernés, mais le c£ur en fête : à Nyon, Pierre François tire Hambourg au grattage. Bof comme tirage, mais nickel question pratique : Herman, son vieil ami de Bruxelles, a déjà fait tout le boulot. La Principauté porte haut le blason national : en cas d'accès aux demis (contre le vainqueur de Fulham-Wolfsburg), la Belgique aura un club dans les poules de C1 en 2011-12. Et la fin d'un syndrome : si les Rouches vont jusqu'en finale, ce ne sera... forcément pas contre le club local - remember Barcelone 82. A l'Académie, Oguchi Onyewu passe dire bonjour et encourage déjà : " J'ai croisé l'équipe d'Hambourg à l'aéroport, ils ont l'air crevés. " Merci les Mauves ? N'exagérons rien. Allô Jean-Marc ? Sacrée Europe : 15 ans après l'arrêt Bosman, la même Cour de Justice de Luxembourg consacre... l'indemnité de formation obligatoire pour un premier transfert. D'activité économique, le foot est devenu matière sociale. Derrière le mur maugrée le Misson. Vieilles dettes de jeu. La vente de transistors explose sur quelques marchés locaux : Roulers, Lokeren, Liège et Waregem... Veille de journée finale, la suspicion est partout : Van Wijk et Ceulemans seraient potes depuis Bruges, Sierens accuse Lambrecht de prévoir un bonus pour Westerlo, Doll espère que les routiers du Parc seront sympas et Deschacht le rassure : " Je préfère voir Lokeren rester en D1 ". Mais que font les directeurs de com' ? A Gand, Preud'homme en a marre de jouer le Standard au dernier match, et privilégiera la demi de Coupe contre Malines. Et MPH de râler aussi sur sa... troisième place : " Notre calendrier de PO 1 sera plus dur ! " A Sclessin, Pierre François motive Malines : " Je vous rappelle que lors de votre faillite, on vous a prêté nos jeunes... " Oli Renard rassure son ex-boss : " On ne veut pas croiser le Standard en play-offs 2 ". Dans son bureau tout cuir, le procureur Verstringhe briefe ses contrôleurs et martèle que toute prime de motivation payée par un tiers est interdite. Au fait René, tu vérifies comment ? Trop de fric. Dirk Degraen le DG de Genk déprime : " Notre bilan sportif est abominable, les joueurs sont trop bien payés. " Problème, le contrat le plus bref court encore sur deux ans... C'est la journée de l'ardoise : le Racing écope de 100.000 euros d'amende pour défaut de prévoyance lors de la fête du titre... 1999, un infirmier blessé est resté invalide. Vercauteren reçoit, lui, un coup de fil de la fédé qui réclame le rapport sur les Diables promis... en octobre. " Cela n'a plus de sens maintenant ". Pas faux. Sable de Liège. On nous l'annonçait négociant dans le désert de Dubaï. Gilbert Bodart réenfile finalement le survêt en face de chez lui : il dirige... l'USH Limont, 10e en P3 liégeoise, pour son match face à Ouffet-Warzée. Ni charme chinois ni tour de magie, Gil perd 2-4 ; il a jusqu'en fin de saison pour imprimer sa griffe. Foot des classes. Dans son salon, Ivan De Witte fait des cumulets de joie. La Ligue pro sort ses statistiques, la D1 réformée crève tous les plafonds d'assistance : 11.694 spectateurs de moyenne, c'est 78 % de plus que les 6.576 de 88-89, plancher historique. Faut dire que sans Mouscron, Mons et Tubize, c'est plus facile. A nous la Coupe. Dans quatre ans, les Diables illumineront le Brésil : le Times voit nos p'tits Belges gagner le Mondial 2014 ! Notre génération des 16-22 serait la meilleure, Lukaku en tête. Echo semblable à Amsterdam : le coach d'Ajax Martin Jol évalue Jan Vertonghen à... 20 millions d'euros ! Seul ce briseur d'ambiance Aad de Mos vient faire le malin : " Ce Romelu est très surfait, à part sa puissance il est très limité... " C'était l'avis éclairé de l'ex-coach au chômage d'Al Hilal et Urawa Red Diamonds (liste non exhaustive)... Charleroi, direction France. Au Sporting, le play-off 2 se prépare plein pot. Les joueurs sortent de trois jours de tests physiques, question de cibler les bourrelets. Craig est reparti deux jours en Ecosse pour renforcer la doublure de son kilt. Le Sporting repart en chasse dans les bas-fonds hexagonaux : la piste chaude mène à Mathieu Duhamel, meilleur buteur de Créteil en National. Méfiance, le PSV rôde aussi. Le retour du spectre gantois. Les contrôleurs du Parquet pouvaient rester chez eux, l'équité des uns et l'inconsistance des autres ont parlé. A Sclessin, MPH crève ses vieux abcès, Leye ouvre l'£il après cinq mois sans but et Pieroni place son grain de sel : les Buffalos renvoient le Standard en play-off 2 (0-2). Oubliée l'Europaligue, c'était le Standard version domestique : le vigneron Jova, à force de vendanger, déjoue et hérite du goudron et des plumes. A Malines, Zulte tremble et perd pour rien : même sans son Berrier, Dury ira ensemencer le top 6. Dans l'autre duel à distance, Lokeren poursuit l'art de la défense à trous contre Anderlecht (0-4), mais Roulers illustre celui de la poudre mouillée face à Westerlo (0-0) : pendant qu'à Daknam on festoie façon Sergio Brio 0-9, la bande à Tomou prépare son radeau pour le barrage de la mort. Le Taureau pour Romelu. Après avoir fréquenté Papet Roger, Papy Doll pratique Fiston Rom' : un but après deux minutes, et voilà le premier titre pichichi dans le Pampers du gamin. Au Kiel, Kouemaha se réveille trop tard mais Dahmane sort un dernier rap (1-4). Contre Saint-Trond le Cercle tient son rang de deuxième équipe du second tour (3-1) et avec Courtrai Benteke rentre presque gagnant du supermarché genkois qui l'a éclos (1-1). Place aux play-offs, avec mention sexy pour la... poule B du PO 2 : Standard, GBA, Genk, Charleroi ! Et si finalement les Rouches avaient bien calculé ?l par érik libois (aussi sur vivacité et www.rtbf.be/sport)