LUNDI 4 JANVIER UN ATLAS POUR ADVOCAAT

De l'orage dans l'Eire. Dick Advocaat n'arrête jamais de bosser : malgré la trêve, il approuve un match amical de nos Diables face à l'Irlande, le 3 mars à Bruxelles. Sauf que la proposition concernait l'Irlande du Nord, et que Dickie pensait à l'Eire... Notre coach semble souffrir en géographie : pour un coup de main éventuel sur les Irish, Titi Henry peut servir.
...

De l'orage dans l'Eire. Dick Advocaat n'arrête jamais de bosser : malgré la trêve, il approuve un match amical de nos Diables face à l'Irlande, le 3 mars à Bruxelles. Sauf que la proposition concernait l'Irlande du Nord, et que Dickie pensait à l'Eire... Notre coach semble souffrir en géographie : pour un coup de main éventuel sur les Irish, Titi Henry peut servir. Et ça repart. Malines est le premier club à reprendre, et l'un des seuls à partir au soleil. Sauf que la bande à Maes débarque à Marbella... sous la pluie, ça valait bien le coup. Pour info, la famille Deschacht a une grande villa sur place, avec de quoi loger une trentaine de campeurs à bretelles jaunes et rouges. Liquidation totale. Faire le buteur pour Genk est un sacerdoce : après quatre jours de négoce au finish, le Ghanéen Samuel Yeboah (Maccabi Tel-Aviv) signe jusqu'en 2013. Financement oblige, " tout le monde est à vendre " : parole du président qui verrait bien Joao Carlos ramener du flouze en filant ailleurs. Confirmation : Vercauteren est tombé au pays des fous. Le foot n'est plus ce qu'il était. Le hooliganisme est en baisse, et la population des stades l'illustre : les jeunes et les femmes affluent. C'est au Cercle et à Gand que la tendance est la plus nette : 50 % des spectateurs sont des femmes ou ont moins de 21 ans. Avec transmission des valeurs : à La Gantoise, la Miss Buffalo 2009 s'appelle Talisa et est fan de... Kenny Thompson, même qu'en tribune elle crie -Mes c... ! à l'arbitre. Vous dire comme elle assure. Que sont mes Matines devenues ? Réception de Nouvel An au Cercle Bruges, Pol Jonckheere le président... du Club est présent : " C'est important que les deux clubs s'entendent ". Michel D'Hooghe, le père spirituel, se craquèle une deuxième fois. Et dire que, vu le futur stade commun, certains parlent même de fusion. Deuxième choc pour Monsieur le Baron. C'est reparti comme en 14. Advocaat sort son premier neen de l'année nouvelle : pas question de jouer l'Irlande du Nord, c'est trop faible. " Je préfère encore ne pas faire de match ". Au ranking FIFA, l'Ulster est 40e, nous 66e... Encore heureux, l'IRA a abandonné la lutte armée. Au final, l'Union belge débusque la Croatie : Advocaat est d'autant plus content que Francky Vandendriessche, le chat noir de Zagreb, n'est plus membre du staff. Complot cosmique. Même les éléments se liguent contre le Standard : le stage à La Fraineuse est annulé, la rentrée se fera à l'Académie. Dommage pour le dépaysement : " Spa était un séjour... d'altitude ", explique sérieusement Pierre François. Luxe toujours : le nom de Rits, le petit prodige du GB Anvers, circule à Sclessin. Chouette, encore un jeune pour Papy Laszlo. Le Bouss hondurien. Charmé par Miss Honduras alias Madame Bernardez, Van Holsbeeck accueille un autre ressortissant local. Repéré au Mondial U20, Mario Martinez (Real Espana) est loué pour six mois. Le garçon est un meneur de poche, aimant surgir du flanc gauche. Ça vous rappelle quelqu'un ? Foot on stage. Vercauteren tel qu'en lui-même : en stage au Westhoek, les Genkois s'entraînent à huis clos et font du teambuilding. Cette fois, pas d'£uf à la coque ou de feu de camp au programme, mais une course-boussole de 25 km nantie d'épreuves : " Je suis mort ", commente Huysegems à l'arrivée. C'était déjà le cas sous Hein. Du cachet pour Roulers. Dennis van Wijk a sorti sa sébile métallique : sans budget mercato, le coach roularien requiert la charité. " Que les clubs et managers ayant des joueurs nous fassent des tarifs. " Ni une ni deux, Arnhem cède Anduele Pryor, un médian inutilisé. Avec un Pryor, ça jouera plus vite, c'est certain. Approché, Luigi Pieroni refuse le Schiervelde. Reculer d'accord, mais pas dans le fossé. Lever au drapeau. Premier jour de stage carolo à Albufeira (Algarve) : question de clarifier pour les feignants, Tommy Craig fait courir ses Zèbres à 7 h du mat. Le petit déj' sera pour après, à jeun on brûle mieux les toxines. Pas cons, Guédioura et Iajour loupent le départ du bus et le début du deuxième entraînement. Après le troisième, Chakouri s'écroule, douleurs à la cuisse. Cela s'appelle la méthode Craig. A quelques centaines de kilomètres de là, le Gantois De Smet se claque aussi les ischios, et est remballé d'Espagne en Belgique : deux nouveaux mois d'arrêt ! Sans doute le manque d'habitude. Manchester II. Pour le cinquième hiver, Anderlecht s'envole pour La Manga où il aspire au calme... Bof : au check-in le personnel aéroportuaire a préparé une galette des rois géante, refus du diététicien, Legear pique quand même la couronne. A l'atterrissage, le coucou mauve échappe au crash, pour un avion de tourisme qui traînait sur le tarmac. Sacrée journée : De Sutter se fait voler son sac, et le jeune Longueville est bizuté en chantant la Brabançonne. Et sans copion du Premier. Tout colère, le Dickie. Advocaat tempête : " Il y a un mouchard à l'Union belge, je ne peux pas travailler comme cela, c'est lui ou moi. " A peine visé, Philips nie, puis remet une couche : " Au moins, avec la Croatie, il n'y a pas d'erreur possible, il n'y a ni zone sud ni zone nord. " Certains vous referaient une guerre des Balkans pour moins que ça. Une enquête sera menée pour identifier le responsable de la fuite. Conclusions en 2027 ? Bruges, tiens-le bien. Le Club décroche sa fève : Maxime Lestienne signe jusqu'en 2012. Pour ne pas perturber le petit, Papa et Maman sont venus face à la presse, et le fiston peut aussi garder son n°16 hurlu. 1m73-63 kg : Bruges n'engage plus des balèzes. Le covoiturage est possible avec Blondel, sauf sur le terrain : chacun pour soi. Sinon, cette colle de Djokic est de retour : après s'être planté à Chypre, il n'est plus payé à Ploiesti. Espoir permis : des clubs coréens et chinois sont intéressés. Toujours plus loin. Defour pas cuit. Rien de neuf pour Coach Laszlo : comme à Valence l'an dernier, Mbokani loupe la reprise des entraînements. Dieu reste introuvable, et impénétrable. Ramos et le nouveau marié Felipe ont raté leur avion au Portugal, mais eux ont prévenu. Steven Defour est aussi de retour, mais pour le Clasico c'est définitivement cramé : " Mon pied a de l'ostéoporose, mon objectif c'est Salzbourg le 18 février. " Poids lourd-léger. A La Manga, Anderlecht redécouvre Jan Polak et Luc Léger. Le premier est un Tchèque blessé voici quatre mois lors d'un match entre potes : il renoue avec le ballon et jongle. Le second a développé un célèbre test d'endurance : les joueurs accélèrent à chaque bip d'ordinateur... sous une pluie battante. Premiers arrivés : Juhasz, Van Damme, Legear et deux... gardiens, Proto et Bruzzese. Paul Taylor tire un peu la langue, celle de Martinez touche le sol : il reste du boulot. Ariel s'en fiche, il est parti suivre la séance de Stuttgart à côté. Les Bronzés à Faro. Les Zèbres sortent leurs pockets photos : l'Ajax partage le même camp et propose même un match, T1 Craig décline. T2 Balog est plus coulant : il pose pour un couple hongrois logeant à l'hôtel et dont il est l'idole, ben oui. Le soir, c'est piano-bar : Mehdi Bayat célèbre ses 31 ans, et Iajour passe aux keyboards. Demain, on retravaille. Orlando furioso. Jérémy Perbet (Tubize) signe à Lokeren, malgré le précontrat paraphé à Saint-Trond. " C'est une insulte à l'éthique ", explose le président Duchâtelet. Le Roland connaît tout de même les affaires... Consolation, Dany Boffin (43 ans) refoule les terrains : le nouveau T3 va superviser les jeunes. " Je serai le Luc Nilis du STVV. " Prometteur. La Bible 2.0. De son maître Vercauteren, Glen De Boeck a gardé l'humour et le teambuilding. Les joueurs du Cercle doivent rejouer la crèche de Noël sur la Place de Blankenberge : Bram Verbist était parfait en Joseph, mais Iachtchouk en Marie le faisait moins. Le lapin-mascotte du Cercle est présent, on cherche toujours l'âne et le boeuf. Prochains épisodes : le massacre des innocents et la fuite en Egypte. Bölöni comme Craig. Jogging matinal à Bois-St-Jean : les Rouches vont suer à 7 h, Capi Steven ne s'était jamais levé aussi tôt. Finalement, l'hosto c'était pas mal. La presse roumaine annonce le transfert imminent de Gheorge Grozav, un attaquant de 19 ans d'Urinea Alba Iula. Stupéfiants mauves. Juan Mendoza est revenu, donc Biglia va mieux : il court déjà et serait prêt pour le Clasico. Les Gauchos inspirent aussi Paul Taylor : l'idole du rosbeef mauve est Maradona... Bienvenue à Venise. Après Lestienne, Van Gijseghem signe enfin au Club. Lui aussi, petit, en était supporter. Et lui aussi sait négocier de bons contrats, pas vrai les Dufermont ? Daan devra rester sage : son beau-père Lorenzo Staelens est T2 dans le vestiaire voisin. Les abonnés hurlus ont perdu leur Excel, mais gagnent des tickets pour Club-Westerlo : c'était bien le moins après les deux affaires de la semaine. Politburo. Le temps de s'accorder en interne, l'Union belge sort son communiqué : Philips est disculpé d'avoir cafté. Mais le DG exige réparation. Qui sera le fusible ? Et si Advocaat avait cherché l'incident ? Swâ le président tranche à sa façon : " A l'avenir les décisions se prendront en petit comité, je ne veux plus de fuites. " Da ! Kojak gagne toujours. Milos Maric avait prévenu, il est très fort au bras de fer : le Serbe quitte le stage gantois en Espagne, et file à Bochum. Comme chaque fois Louwagie a remué du vent, histoire de rafler quelques piécettes. Et la D1 perd un castard. Wesley, roi du fumoir. C'était la promesse : vainqueur d'un tournoi entre Gazelles, Wesley Sonck " affronte " Stephen Hendry, septuple champion du monde de snooker. Sonck perd 110-82, malgré 72 points d'avance. Réputation sauvée : " Que ce soit aux cartes, aux darts ou au billard, Wes excelle dans tous les sports de café... " Et c'est Dany Verlinden qui le dit. Fini de rire. Le Comité exécutif tient sa réunion du samedi. Et officialise le classement de la D1 sans Mouscron. Quoi, l'Excel était en faillite ? Suite à l'affaire du vrai-faux match contre l'Irlande, l'aréopage décide que seul le service presse sera habilité à communiquer. Dick et Jean-Marie, tenez-le-vous pour dit : les chefs, c'est Nicolas Cornu et Pierre Cornez. Ex-Hurlus (suite). Idir Ouali aime les rillettes et les gros cubes : il signe au Mans. Le trio Sapina-Walasiak-El Araichi préfère la goulash : il ira mâcher en Hongrie, à Eto Gyor quatrième du championnat. C'est Tibor Balog, le T2 carolo, qui a lié la sauce, et le club local offre " des salaires anderlechtois ", parole de Chemcedine. Tiens, le comptable hurlu est aussi transféré ? Plus modestement, Bastien Chantry retrouve ses clochers de Tournai. Méthode du pauvre. Le recours à l'Armée du Salut paie au Schiervelde : Roulers embauche Bertin Tomou, dans l'impasse à Westerlo, et l'Australien Rukavytsya (Twente), qui a croisé nos Diablotins aux Jeux de Pékin avec sa sélection. Van Wijk peut aussi prévoir l'engagement d'un orthophoniste. Les Teletubbies, c'était avant. Lokeren respire : le CSKA Moscou est d'accord de laisser Janczyk à Daknam. Le contrat s'achevait le 1er janvier. Perbet espérait un autre cadeau de bienvenue. Esprit de famille. A Zulte Waregem, le projet de club-satellite avec Lille rend le président Naessens lyrique : " C'est comme un couple, on gagne confiance, on couche ensemble, puis on se marie. " A Genk, priorité aux liens de sang. A l'entraînement, Yeboah claque trois caisses en dix minutes : comme Tonton Tony, jadis pitchichi de Bundesliga. Et on teste le Français Béhé (Cassis, CFA), cousin de l'Ivoirien d'Hambourg, Guy Demel. Pay-tv on air. Le bison dévoile ses dessous sexys : La Gantoise lance sa propre chaîne, Telebuffalo. Pour la première émission, le Roi MPH dévoile son message de l'An Neuf. Mais ne confirme pas les rumeurs d'arrivée de Gonzague Vandooren. Viva Espana. Passé par La Manga, Séville veut s'offrir Boussoufa, quitte à refiler De Mul en échange, plus quelques liasses. Bruges est d'accord de lâcher Dahmane au Celta Vigo. Dans les deux cas, qui fait la bonne affaire ? Cadeau empoisonné. Le Clasico vit déjà : Johan Verbist est désigné pour diriger les (d)ébats du 17 janvier. Nzolo peut refiler quelques tuyaux et bandages. Même si question pugilat, Johan est rôdé : il avait sifflé le premier test-match. Interdit de balancer. Retour de la bonne vieille balance au GB Anvers : le préparateur local a calculé que, pour chaque kg en trop, les 9.000 calories équivalentes se brûlaient en... 18 heures de travail supplémentaires. De quoi regretter les boudins de Noël. Qu'en dit le sponsor mauve ? Roulers reloaded. A chaque jour son transfert : Roulers prépare une collaboration avec West Ham, et reçoit en prêt le défenseur islandais Eyjolfsson. Le garçon a des liens familiaux avec les Vidarsson : pas sympa, Bjarni, de lui faire un coup pareil. Satané godillot. Comme Mbokani, Jovanovic se désintéresse du Soulier d'Or, mais pas pour les mêmes raisons : " Je n'irai pas au gala, personne du Standard ne mérite de gagner. " D'Espagne, Lukaku continue de bien réciter ses devoirs et leçons : " Le Soulier, c'est trop tôt. " Bon, qui la veut cette pompe ? Côté politiques, Herman Van Rompuy voit du mauve : mais comme il ne veut pas que Lukaku soit un autre De Bilde, Mister Europe mise l'intégrale de ses haïkus sur... Deschacht. Sans surprise, Leterme et Dehaene pointent Jovanovic et Stijnen. Géographie (bis). Les Diables Rouges iront début juin en Afrique du Sud faire le nombre : le Paraguay, le Chili et l'Uruguay cherchent des sparrings avant la Coupe du Monde. Deux urgences pour la Fédé : trouver des joueurs (remember la Kirin Cup)... et bien vérifier qu'aucune des deux Irlande n'est qualifiée. Chat noir pour merle blanc. A Genk la malédiction du buteur a encore frappé: Le Racing domine Coblence (D2 allemande) en match amical (3-0), mais après une demi-heure, le Ghanéen Yeboah sort, épaule en compote. Bientôt Vercauteren en front d'attaque? par erik libois