LUNDI 28 DÉCEMBRE ADIEU L'EXCEL, ON T'AIMAIT BIEN

Apprenons l'humilité, avec Dennis. Pas d'humeur à rire : comme la veille, Dennis van Wijk fait courir ses joueurs à huit heures du matin. La journée-marathon se termine le soir par un souper-spaghetti avec les supporters qui avaient déblayé le terrain. A la pelle.
...

Apprenons l'humilité, avec Dennis. Pas d'humeur à rire : comme la veille, Dennis van Wijk fait courir ses joueurs à huit heures du matin. La journée-marathon se termine le soir par un souper-spaghetti avec les supporters qui avaient déblayé le terrain. A la pelle. Death-Day à Mouscron. Mark Volders est verni : après cinq mois de guigne, il doit reprendre l'entraînement de groupe ce lundi, le Lommelois s'en repart avec une deuxième faillite sur le CV. Les liquidateurs ferment boutique, le Canonnier n'exultera plus. Les joueurs sont hués par les fans, El Araichi leur explique que " par fidélité, ils ont refusé la recette du match de Courtrai que les dirigeants leur faisaient miroiter ". A Westerlo, dernier adversaire 2009 prévu de l'Excel, Jan Ceulemans libère sur-le-champ ses joueurs pour les vacances. Jaime Ruiz est soulagé : le buteur local a rechuté, et est out un mois. Waes-waterzooi. Ça pétrole à Lokeren. Carevic et Ziv jouent les grandes chochottes : " On sait où est le problème, mais ce n'est pas à nous de le dire... " Jacky, ressors ta psyché. A l'étage du dessus, Roger Lambrecht consulte ses avocats : " Le retrait des points gagnés contre Mouscron est contraire aux règlements FIFA, je suis sûr à 95 % de gagner. " En 2003, lors de la faillite de Lommel, le même Roger avait défendu la cause inverse ! Sclessin cherche Bob. A défaut du terrain, les Rouches fracassent tout sur la route : le gardien réserve Kristof Van Hout dérape sur du verglas à l'entrée de l'Académie et le muret d'accueil déguste. Trois jours plus tôt, Marcos avait fait pareil et tapé le poteau voisin. Et même pas piquet rentrant. Saison de m... Rédac' chef MPH. Le rayon d'action de Preud'homme s'élargit chaque jour. Le coach gantois appelle la rédaction du Laatste Nieuws pour contester les choix photos de l'édition du jour : " Vous montrez la blessure de Biglia, mais pas la faute de Kouyaté sur Thijs et le penalty non sifflé sur Leye ! " Dur métier. Quand la concurrence fait rage. Régimes dissociés à Anderlecht : pendant qu'Ariel Jacobs rassure Lukaku qui estime " avoir été nul à Gand ", De Sutter aligne les buts à l'entraînement malgré l'opposition d'un gardien chevelu : Frutos a pris place dans la cage. Tout est bon pour saper le moral du rival. Etrennes médicales. Olivier Renard et Sébastien Chabbert reviennent du toubib avec le sourire. Le portier malinois craignait une fracture des cervicales, le scanner ne signale qu'une distension, retour dès février ! Son collègue carolo n'a qu'une mini-déchirure du quadriceps, et est out une semaine au lieu d'un mois. Pour Biglia, le staff mauve n'ose plus rien dire après le cas Frutos : les ligaments de la cheville sont déchirés, retour dans trois ou huit semaines... selon la magie du gourou Mendoza. Selon que vous êtes... Séance classique pour le comité sportif : les comitards relaxent un arrière brugeois (Hoefkens) venu plaider les images télé sous le bras, puis un président-baudruche (Lambrecht) justifiant l'insulte à arbitre comme fondement de la libre expression, mais s'acharnent sur un sympathique Camerounais (Matoukou) ayant osé contester ses trois matches de punition. Verdict : quatre dimanches ! Grand bi(de). Le Standard et Genk enterrent 2009, façon moche. Les Rouches tournent à vide au Cercle où même les canassons Foley et Cornelis ajustent (2-0) : cinquième défaite, total de la saison écoulée, pour le champion qui clôture hors du top 6 ! Direction Limbourg où le derby Genk-Saint-Trond se torche un double nul (0-0) : score-lunette, option verres opaques, la mire était pourrie par les erreurs techniques. On efface tout, et on tente de faire mieux en 2010... Pas de temps à perdre.A Mouscron, l'avenir s'organise. Les joueurs étrangers doivent vider leur appartement. Ceux qui passent au garage repartent sans auto. Info transmise aux autres : allez ailleurs pour l'entretien, et payez de votre poche, sinon vous irez à pied... Rayon sportif, c'est la ruée sur le CV de Maxime Lestienne. Le manager de Max prend le café chez Van Holsbeek quand son gsm vibre : Manchester United est aussi sur le coup ! Nabil, fou génial. En visite aux Eperons d'Or courtraisiens, Nabil Dirar fait luire son génie, avant de sortir sa propre pointe sur le genou de Kums : la brillance charrie aussi la fulgurance. Collectif et technique, Bruges sort du lourd chez Leekens (1-4), en tribune Marc Degryse a ri jaune : voilà le Club dont il rêvait comme DT... Deux heures plus tard, Anderlecht fait comme d'hab' : efficacité mais peu de bulles contre Zulte (2-1). Auteur de cinq buts en sept jours, Tom De Sutter a récupéré son canon, mais pas encore son beau sourire. L'autre Sporting, carolo, cale toujours après... un bon match : championnat et Coupe, les Zèbres perdent leur troisième duel à Malines (1-0), où Nong profite d'un ref bigleux et Habibou confond box adverse et boxe tout court (crochet au menton de Vrancken). Après les arbitres " guignols ", Bayat Jr s'occupe des assistants : " Des incompétents ! " Comment dit-on " vieux démons " en wallon de Sambre ? Saint-Roger, protégez-nous. A l'occasion de la Saint-Roger, Jacky le Preux dédie son premier bouquet à son patron : Lokeren bat le Germinal (2-0), avant le match Lambrecht est venu pleurnicher devant ses joueurs, " son émotion nous a boostés " affirme sans rire Malki. Carevic voit rouge pour avoir levé le coude 24 heures trop tôt. Janczyk marque son probable dernier but à Daknam, le Polonais est chuchoté au... Beerschot, qui n'avait plus perdu depuis deux mois. Battu par Gand (0-4), Roulers récupère la lanterne rouge de la Ligue Mickey Mouse (AOC Dennis van Wijk) : El Ghanassy est le roi du cartoon, Coulibaly joue Docteur Sylvestre et frappe trois fois, Sierens n'est plus comics du tout. Dicton roularien : " En 2010, prépare ton tour final ". C4 qui pique. Le facteur passe de bon matin chez Teklak et ses amis : voici le C4 tant promis par Geert et André-Marie, le dernier duo comique en vogue dans la région. Le scénario émergent est celui d'une fusion à trois Mouscron-Tournai-Perwez, sous le nom de... FC Walpic. Avec Pic Pic André pour dessiner les maillots ? Milan fait chauffer la colle. Jovanovic confirme ses contacts au Milan AC, mais pousse la bourse à la hausse : " A Fenerbahçe, je peux gagner douze millions en trois ans. " Encore un petit effort, Silvio ? Savate belge. Passage à la pesée du comité sportif pour Carevic et Habibou : les puncheurs de Lokeren et Charleroi se voient infliger trois matches dans le petit coin. Excel Zulte. Maxime Lestienne a des vertiges : " La pression des clubs qui me veulent est insupportable, ce que je veux c'est ne pas trop m'éloigner de ma famille. " Message reçu par Francky Dury qui avance ses pions : " Je cherche un flanc gauche, et un transfert à Lille assorti d'un prêt chez nous, comme avec Makiese et Taravel, arrangerait tout le monde... " Le service clientèle de Zulte prend le relais : entrée gratuite le 20 février contre Roulers pour les abonnés mouscronnois. Et si d'aventure, vous cherchez un club à supporter... Un Titi chez les Canaris. Saint-Trond n'a pas oublié ses débuts en fanfare. Le club veut intégrer le playoffs 1 et renforce sa dynamite : il recrute le Français Jérémy Perbet, 13 buts l'an dernier avec Tubize, et déjà 12 en un tour de D2. Et au cas où Mignolet s'envolerait, le STVV a un £il sur Mark Volders. Une canne pour Joseph. Aller-retour express du Nigéria, Akpala est tout penaud : il n'a pas été retenu pour la CAN. Consolation de taille, Joseph peut encore réaliser le doublé Noël-Saint-Sylvestre chez son président. Départ sans retour pour l'Américain Jared Jeffrey : l'Espoir brugeois (19 ans) signe à Mayence, neuvième en Bundesliga. Il y retrouve Peter Vander Heyden, un autre ex-Nord-Vénitien. Et un flanc droit ! Sur son éternelle voie de garage sévillane, Tom De Mul a envoyé son CV au Parc Astrid, mais le Sporting décline. Dommage, Legear et Chatelle cogitaient déjà sur la banderole de bienvenue. En revanche, les Mauves confirment l'intérêt pour Lukas Marecek (19 ans, Brno), un axial tchèque déjà connecté aux patriotes du Parc : " J'ai joué avec Mazuch au Mondial -20, je connais Polak, et je suis les matches d'Anderlecht sur internet. " Les restes de la dinde. A Charleroi, on fait tourner les stocks. Rayon sorties : Rémi Sergio vide son casier et repart au soleil du Midi, l'acrobate Al-Hosni obtient son retour au pays car malgré la famille Bayat la sienne lui manque beaucoup, enfin Grégory Grisez " le nouveau Sterchele " est prêté pour six mois à Boussu-Dour en D2... Côté stocks entrants : en attendant Paul Taylor, Mogi reçoit de son pote Herman l'Anderlechtois Cédric Cisa, flanc de l'équipe Espoir, et de Tonton Guido du Stayen le retour de Moia. Pas gagné : le beau Massimo serait en surpoids... Bref, mais intense. La durée de la trêve est variable selon les clubs : Roulers, Gand et Malines font un break de quatre jours, au Club Bruges la reprise n'est fixée qu'au samedi 9 janvier. Pour certains le temps est compté : au Standard, Felipe fait un saut au Brésil pour se marier ; Sarr, Mbokani, Traoré et Gershon filent au pays saluer la famille, Witsel s'en va arpenter les Ramblas barcelonaises. A Anderlecht, le trio Gillet-Legear-Boussoufa va compter les pommes à New York, le duo argentin Frutos-Biglia emmène Pareja voir la grande tour de Dubaï, Papa Proto se contente d'Eurodisney avec les enfants et Madame, Chatelle reste a casa car la deuxième marmotte pointe le bout du museau. Guido comme Milan. Le coach de Saint-Trond est opéré du ménisque. Comme Jovanovic, Brepoels avait ciblé la trêve pour limiter les effets du billard. Mais ici, le rendement du flanc gauche est moins touché. Delferière à grande vitesse. Les promotions-éclair se succèdent pour l'arbitre hennuyer : Sébastien, fils de David, est promu international en remplacement de Paul Allaerts, et pourra montrer son sifflet à l'étranger. Du sang et de l'or en 2010. An Neuf très prometteur pour le Mouscronnois Thomas Hovine : l'Espoir hurlu s'entraîne avec le noyau de Lens, et embarque ensuite pour le stage hivernal. Comme souvent, les Ch'tis ont l'£il. Sochaux lorgne sur Idir Ouali. Hans Galjé est sur les tablettes du Club Bruges comme chef scout. Devroe a des horaires un peu chargés et cette semaine, il enterre son papa. Condoléances, Luc. Daffy Duck à Kerkrade. Anderlecht réussit enfin à jeter Arnold Kruiswijk : le Néerlandais est loué six mois à Roda, où il pourra perfectionner son mandarin avec Cliff Mardulier et Laurent Delorge. Maâzou bis. Genk a trouvé son merle blanc : le Ghanéen Samuel Yeboah (Hapoel Tel-Aviv, 40 matches, 15 buts) passe la visite médicale, et devra faire ce que ses nouveaux collègues n'ont jamais réussi, placer des mines dans la cage d'en face. " C'est le chaînon manquant ", commente Herman Vermeulen, DT-anthropologue. " C'est une sorte de Maâzou ", complète Barda. Pas dur : début 2009 le CSKA Moscou en avait fait son premier choix, avant de se rabattre sur le Guinéen de Daknam. Clonage, suite : Samuel est le neveu de Tony Yeboah, ex-Francfort, Hambourg et Leeds. La Premiership inspire aussi le petiot : " Genk est un tremplin, je rêve de rejoindre Arsenal ensuite. " Doucement, coco. Rien de neuf à Anvers. L'Antwerp est dans la mire fédérale : si le Great Old ne paye pas ses dettes fédérales avant le 11 janvier, il sera radié. Réaction du secrétaire, rompu à la chose : " On a encore largement le temps. " Daan aime Danny Boon. Direction Lille/Rijsel pour Van Gijseghem qui a bien aimé Bienvenue chez les Ch'tis. Et qui aime surtout le LOSC, avec lequel il est tout près de signer. Guillaume François a préparé son porte-plume : il a signé pour trois ans et demi au Germinal Beerschot. Positive attitude. Le Nieuwsblad publie sa grande enquête annuelle, 4.000 fans de foot ont été sondés. Le foot à Noël en sort renforcé, les playoffs sont plébiscités, les arbitres sont appréciés mais l'assistance vidéo est réclamée, enfin le cumul d'Advocaat est jugé acceptable d'autant que Dickie est vu comme celui qui nous qualifiera pour l'Euro 2012. C'est Byzance ! A vos calculettes. Malgré les " 17 : 2 = 8.5 arrondis à 8 " points de retard sur le leader mauve, Axel Witsel croit encore au titre pour les Rouches. " Si on parvient à limiter à six unités l'écart avant playoffs, on aura tout en main : le passé a montré que nous étions plus forts dans les duels directs. " Justement, c'est le passé... Rayon avenir, Axel serait sur les tablettes de Bordeaux en été. Romelu comme Popol. Paul Van Himst préface le Soulier d'Or. " Pour moi, ce n'est pas trop tôt pour Lukaku, il est bien entouré, moi aussi j'ai gagné à 16 ans. Au premier tour, j'ai refusé de voter : lors des test-matches, je n'ai pas vu de foot, que des coups ! " Piston doré. Aux Eperons d'Or, on sait ce que piquer le train veut dire. Pour Verbauwhede, Ciman est le back droit rêvé des Diables Rouges : " Laurent est dans la forme de sa vie, et vu la blessure de De Roover, la place lui revient. " Prends ça, Dick. Trophée lama. Malgré la froidure, Ronald Vargas a la banane : le Deportivo Meridiano, gazette sportive locale, a élu le médian brugeois " meilleur joueur vénézuélien à l'étranger " de 2009. Vargas a raflé 43 % des votes, devant un type de Mönchengladbach et un autre de Valence. Voilà qui est dit. Divin enfant. C'est tous les jours fête au Kiel : Goor annonce sa cinquième (!) paternité. Abattage, endurance et percussion : quelle santé, ce Bart... De quoi faire taire une bonne fois les mauvaises langues. l par erik libois (aussi sur Vivacité et www.rtbf.be/sport)