LUNDI 9 NOVEMBRE ZAN-MARIE IS BACK

Captain Bisou. Jovanovic donne ses consignes de vote : " Je mérite le Soulier d'Or, après je m'en irai par la grande porte. " Milan traduit aussi ses ardeurs à l'endroit de Frank De Bleeckere : " Je pensais que le bisou s'imposait quand on est capitaine. " Message transmis à Delen, Van Nieuwenhuyze, Belhocine et Deschacht. Bolat est poursuivi par le parquet fédéral pour son direct dans la nuque de Dirar : " Je voulais juste protéger Nicaise... " La meilleure défense, c'est l'attaque.
...

Captain Bisou. Jovanovic donne ses consignes de vote : " Je mérite le Soulier d'Or, après je m'en irai par la grande porte. " Milan traduit aussi ses ardeurs à l'endroit de Frank De Bleeckere : " Je pensais que le bisou s'imposait quand on est capitaine. " Message transmis à Delen, Van Nieuwenhuyze, Belhocine et Deschacht. Bolat est poursuivi par le parquet fédéral pour son direct dans la nuque de Dirar : " Je voulais juste protéger Nicaise... " La meilleure défense, c'est l'attaque. Prochaine audience SVP. Arrivé et très vite reparti : le comité des licences rejette l'appel en récusation de Mouscron. De Chine, Philippe Dufermont pleurniche : " On nous laisse crever comme des rats. " Puis se ressaisit : " Je continue... si on m'aide. " Le soir à Studio 1, le cousin Jean-Pierre et sa consultante financière expliquent que tout ne va pas si mal. Battements de coulpes. Journée " grandes résolutions ". Vadis s'excuse d'avoir traité De Bleeckere de pro- Rouche : " C'était l'émotion. " Ou jalousie pour la pelle entre Milan et Frank ? A Anderlecht, Jelle Van Damme compte ses bristols : " Trois de mes quatre cartes jaunes sont des rouspétances, je ne protesterai plus. " Frutos avait dit ça aussi. Mais c'est vrai qu'il ne joue plus. Façadisme et plomberie. Tagada pouêt-pouêt, Jean-Marie Pfaff est ambassadeur pour 2018. Effet immédiat : la Belgique aura sept des douze villes du futur Mondial. Réunis à Eindhoven, les maïeurs signent leur engagement symbolique. Très symbolique : hormis les autocollants sur les caisses, il n'y a ni budget, ni financement, ni localisation. Les projets liégeois et anversois seraient les plus avancés... Plombiers requis : chaque vestiaire devra disposer de douches individuelles, et pour les supporters on exige 200 toilettes et 320 urinoirs. La bière, ça coule. A Bruges, le collège de Zedelgem rejette le site de La Chartreuse pour le grand stade. Même retiré de la présidence, le Baron D'Hooghe a une vie pourrie. Vise-moi ces biscottos. Fiesta chez le couple Defour : Steven est déplâtré, et reçoit une chaussure spéciale pour marcher. Il en avait marre de ses béquilles et du handbike, mais pas Irène : son chéri a maintenant des bras comme ça ! Lucien D'Onofrio plombe l'ambiance : " Je serai content si Steven est prêt en mars. " L'influenza des grands clubs. Anderlecht, le Club Bruges, Westerlo, Courtrai et La Gantoise accueillent Pandemrix au vestiaire : pas une nouvelle recrue gauloise, mais le vaccin anti-H1N1. Tollé chez les médecins généralistes : " Les footeux ne sont pas des groupes à risques, il y a des malades qui attendent. " Michel D'Hooghe bafouille : " C'est une directive de l'Organisation mondiale de la santé, vu les risques de transmission lors des déplacements internationaux. " En commission santé de la Chambre, la ministre Onkelinx annonce une enquête : " Qui a donné les doses ?" A Anderlecht, la cellule communication disjoncte : " S'il le faut, on veut bien payer. " Déformation, à force ? Toujours opportuniste face au but, Pierre François précise de Sclessin : " Nous on n'a traité que la grippe saisonnière. " Tempête dans un verre de Tamiflu ? Bayat courtraisien. Le Comité sportif prive de zone neutre le président de Courtrai, qui a critiqué l'arbitre et est entré au vestiaire contre le Standard. En flamand de l'Est, Abbas Bayat se traduit donc Jozef Allijns. Ledit Allijns se présente au siège fédéral... mais aucune séance n'est prévue. Sacrée Union belge. Au même moment, Leekens emmène ses ouailles faire du skate et du surf au parc d'attractions de Vossemeren, dans le Limbourg. Un peu de team-building ne fait jamais de tort. Effendi Erik. Drôle de coach pour l'entraînement des élèves de l'école Saint-Martin de Bilzen : de passage au pays, Erik Gerets voulait faire plaisir à son fils Johan, qui y travaille. Après des années de brouille, le fils reparle au père. Chasseurs de (grosses) têtes. En pétard voici peu, Luc Devroe est réconcilié avec Koster : " Adrie ne doit pas s'inquiéter pour son contrat, il nous fait penser à Houwaart et Sollied. " A Bruges, pas de plus beau compliment. A Charleroi, Abbas Bayat aurait reçu une centaine de CV de candidats-coaches : Sébastien Grandjean (Virton) est auditionné, sans plus. Fuat Capa (MVV) est approché, mais son club ferme le volet. Une signature quand même : Mory-Fallo Keïta, avant guinéen de 16 ans, reçoit un grand casier chez les pros : le bébé fait 1,91m. Tapas Teklak. Au Canonnier, Alex distribue les (te)claques : " Miroslav Djukic et son staff se la pétaient, ils méprisaient le foot belge et les joueurs. Même les Espagnols en avaient ras-le-bol d'eux. " Bon, on fait quoi maintenant ? De zéro à héros. Minus un jour, méga-top le lendemain : Jos Daerden, que plus personne n'a regardé pendant deux ans, donne un séminaire au Kiel pour les élèves de l'école fédérale des entraîneurs. On est peu de choses. Sea, sport and sun. Boussoufa fait un saut express au Maroc pour montrer son genou meurtri, et reçoit son bon de sortie. C'est Monsieur Ariel qui va être content. Carl Hoefkens fait du VTT sur la plage, et face au vent s'il vous plaît. A Lokeren, Nill De Pauw a une fracture de fatigue au pied gauche, deux mois d'arrêt ! Roger Lambrecht lorgne Thomas Chatelle et le Brugeois Chavez. Romantisme batave. Dick Advocaat et son adjoint Bert van Lingen sortent en amoureux, habitude prise à Saint-Pétersbourg : invités de la Night of the Proms, le couple s'est déhanché sur Roxette et OMD. Le 4-3-3 façon Diables Roux, c'est un peu comme des man£uvres dans le noir. Le concert fini, Dickie rejoint sa suite cinq étoiles à Diegem. Une de plus que lors du précédent stage. André aime les jeunes. Débat hurlu au Parlement wallon : le ministre des Sports promet une aide de 300.000 euros pour sauver le Futurosport et ses 600 jeunes. Mais seulement le Futuro : " Si j'aide le club, c'est la porte ouverte à tous les clubs dans la mouise ", explique André Antoine. Et l'Union belge n'est scindée que côté flamand... Secret-défense. Le site de La Gantoise renseigne " Entraînement et match amical ". Pendant ce temps, les Buffalos font 1-1 à... Roda, et à huis clos. Paraît que MPH voulait semer les scouts du Standard. C'est donc cela, l'amour-haine. Charleroi arrache de justesse le partage à La Louvière (2-2). Sans coach, et ça se voit : " Les joueurs ont fait n'importe quoi ", révèle un insider. Le groupe et l'individu. Advocaat en a fait son style : à chaque retour des Diables, il tire à vue. Fellaini déguste : " Certains se croient supérieurs au groupe. " Même Kompany, pourtant néophyte sous Dickie, sent ses oreilles tinter : " A Vincent de montrer son talent, car à Hambourg je n'ai pas eu que de bons échos. " Pendant que de Camargo et son orteil mollasse filent à l'anglaise, Hans Galjé récupère le survêt de Vandendriessche. Dans la Ruhr, Dante révise encore et encore la Brabançonne, Planning familial. Comme chaque jeudi soir, José Garcia remplit les fiches des joueurs mauve domiciliés en Flandre. Le team manager anderlechtois actualise les whereabouts de Zitka, Wasilewski, Polak, Van Damme, Boussoufa, Deschacht, De Sutter, Schollen, Kruiswijk, Frutos, Biglia et Suarez. " Au début, les joueurs râlaient. Depuis l'affaire Malisse-Wickmayer, ils ont pigé. " Avec copie à Madame pour les absences de Monsieur ? Mâtines brugeoises, le retour. Réveil brutal pour le Cercle : le collège de la Ville l'envoie partager le futur stade du Club à La Chartreuse. Le Jan Breydel serait démoli, et le terrain loti. Au Club, on en a marre de cette sangsue verte et noire. A Malines aussi, la Ville veut un stade unique pour le Kavé et le Racing. Question supporters, ça promet du sang. Licence pour l'échafaud. Vendredi 13 de chance pour Mouscron : le tribunal de 1ère instance de Bruxelles fracasse la décision, jugée " disproportionnée ", de la commission Tis. C'est tout le système des licences qui vacille : les arrêts Bosman et Mitu préparent l'arrivée du petit frère. Les clubs pros sont convoqués d'urgence, certains veulent boycotter les duels contre l'Excel. Au Canonnier, on évoque trois repreneurs potentiels, un polonais et deux belges. A qui la floche ? Adieu les Jeux. Pour gagner, il faut marquer : les Diablotins dominent, mais perdent contre l'Ukraine (0-2). Il y a quatre ans, les mêmes nous avaient flingué l'Euro. Cette fois, fini l'Euro 2012 et même les Jeux de Londres : des JO sans Diablotins, oui c'est possible. Van Himst réclamait Lukaku en A : même en Espoirs, Romelu n'a pas marqué. Grippe hongroise. Les Diables font joujou sans Dembele, grippé : le garçon subit le contrecoup du vaccin H1N1. On vous l'avait dit, fallait pas les piquer. L'ex- Espoir Sepp De Roover cherche en vain de Sart, mais oui : il est bien chez les A. Sepp qui ? " A 14 ans les Pays-Bas m'ont convoqué, personne ne savait que j'étais belge. " Ex-ailier, c'est Hiddink qui en a fait un back au PSV : " A l'entraînement je jouais contre Robben, donc je suis blindé. " On va voir. La Santé, mais pas (encore) la prison. Les enquêteurs du ministère de la Santé sont à Bruges pour percer le mystère de la vaccination locale. C'est le pharmacien du club qui a débauché les fameux remèdes. Michel D'Hooghe persiste : " On va jouer à Donetsk, et en Ukraine où la grippe a déjà fait 73 morts ! " A côté, la peste au Moyen Age, c'était du pipi. Le Standard à... Sclessin ? Coronmeuse, Bierset, Bonne Fortune : et si c'était Sclessin ? Lucien D'Onofrio y verrait bien son grand stade : " Il y a encore de l'espace, mais ça changerait le montage financier, et je compte sur les pouvoirs publics. " Le look serait inspiré des stades de Berne, Alkmaar et... Porto - on ne se refait pas. Décision lors du prochain CA, fin novembre. Jona n'est plus bardaf. Après six mois de mutisme, Legear retrouve la parole : " Mon carton à la sortie du Carré m'a changé, aujourd'hui je mène une vie de pro. " Un exemple ? " Quand je sors, je ne bois qu'un Coca au lieu de cinq. " Paraît que même ses sosies font pareil. Bravo, Jona. Zizou du Stayen. Ses paniers de pommes triés, Guido Brepoels s'en va compter ses joueurs. Soulagement pour l'homme du 0/21 : le genou de Chimedza va mieux, l'opération est évitée. Au Zimbabwe, Cephas est surnommé Zidane. Mouais. Renaissance en Ruhr. Les Zèbres choisissent les fumées de la Ruhr pour sortir leur match-référence : victoire à Bochum (1-4), terre d'exploit jadis pour le Standard. Habibou a cogné trois fois, même le public local a applaudi le jeu carolo : c'est le Brésil ! Room service. Kompany n'entend pas son réveil et loupe la théorie, mais les Diables avalent le goulasch hongrois (3-0). Big Mo rentre en grâce chez Big Dick, Vermaelen marque comme chez les Gunners, et Hazard aux manettes envoie les Diables en éden. Le duo mauve De Sutter-Juhasz s'est neutralisé, et dans sa caisse Jef Gillet est resté le gardien le moins passé d'Europe. En trois sorties, Advocaat a recréé du jeu et de la vitesse. Et si on confirmait maintenant ? Marche dans la lumière. Gilbert Bodart sort de l'ombre et raconte son long tunnel : " En prison j'ai perdu vingt kg, j'ai pensé me suicider, mais moi aussi je mérite une deuxième chance. " Et pas au blackjack. Optimisme lusitanos. Ricardo Rocha cire les paillasses de Bois-Saint-Jean, mais garde le moral : le back catastrophe du Standard se voit bien à la prochaine Coupe du Monde. " Un grand tournoi est la seule chose qui manque à mon palmarès, donc si Carlos Queiroz pense à moi... " Message transmis en PCV. Dernière rumeur de transfert, le Franco-Haïtien Yves Desmarets (Guimares) peut jouer partout à gauche, et surtout il n'a que 30 ans. Un gamin, quoi. Allez directement en prison. En quête de thunes, Anderlecht lance pour les fêtes son Monopoly. Manchester, Chelsea, Arsenal, le PSV et le PSG ont déjà le leur. Les rues et bâtiments sont des tribunes du Parc Astrid, et les pions des joueurs mauves. Pour la carte " chance " Wasyl aurait une option ; la " caisse de communautés " est squattée par Zitka. Pour la case " prison ", ça discute encore entre Bouss et Jona. Grabataires ou pré-pubères ? Jos Verhaegen, Monsieur GB Anvers, veut jouer la cartes jeune : " Notre équipe future sera basée sur Kaminski (gardien, 17 ans), Wanyama (médian, 18), Rits (avant, 16) et Tshibabua (avant, 18). " En toute logique, le club propose à... Goor de rempiler. Bart réfléchit : " A Berlin, j'ai affronté Matthäus, qui avait 40 ans. " Mais pas pour les Diables : " Je sais qu'Advocaat cherche des flancs, mais le chapitre est clos, je ne suis pas un dépanneur. " Pourtant l'autre Bart, son cousin des Simpson, fête ses 20 ans de carrière. par erik libois