Olivier Suray et Sergio Brio ont mis chacun de l'eau dans leur choco mais l'incident de la tartine reste tout de même sur le dos d'une corporation : celle des journalistes, et notamment la RTBF.
...

Olivier Suray et Sergio Brio ont mis chacun de l'eau dans leur choco mais l'incident de la tartine reste tout de même sur le dos d'une corporation : celle des journalistes, et notamment la RTBF. " Mons nous a présenté ses excuses et nous les avons acceptées ", dit Michel Lecomte. " Je pense aussi que M. DominiqueLeone a compris que la place de son intermédiaire sur le marché italien n'était pas dans la zone neutre. Nous ne priverons pas les supporters d'images de leur club favori car nous ne voulons pas en remettre une couche (il sourit) mais nous ne donnerons plus la parole à Brio et nous allons redoubler de vigilance au point de vue sportif. Nous allons nous intéresser à la façon dont Monsieur Brio fait son métier, lui dont l'entourage voudrait que nous changions de profession. Car même si la courbe rentrante de Suray remet une série de choses à leurs places, l'incident a tout de même mis en lumière certaines pratiques qui m'inquiètent par rapport au travail des journalistes ". La RTBF ne se sent pas non plus trahie par Suray, qui aurait utilisé les médias pour gonfler un incident dans lequel il n'était pas blanc comme neige non plus. " Nous savons que Suray a un sacré tempérament mais il y a tout de même eu un réel incident dont on a parlé pendant une semaine ", explique Michel Lecomte. " Et nous sommes droits dans nos bottes puisque nous avons donné à Brio l'occasion de s'exprimer ". Si la RTBF a été brillante dans le direct de Match 1 sur l'incident, le retour sur l'ensemble du derby dans le Week-end Sportif fut plutôt morose : aucun éclairage nouveau sur l'affaire et les mêmes interviews que celles de la veille. " Je ne nie pas nos responsabilités en la matière ", reconnaît Michel Lecomte. " Cela a d'ailleurs fait l'objet d'une très grosse mise au point à notre réunion du mardi. Je sais que nous manquons de moyens pour réagir à chaud mais il faut tout de même pouvoir bousculer le planning. Même si j'ajoute immédiatement que le Week-end Sportif était riche de bien d'autres choses, dont un sujet sur Aruna Dindane ". Et la RTBF a encore marqué deux très bons points cette semaine puisqu'elle a acquis les droits de Bochum- Standard et de la Coupe du Monde 2006. (P. Sintzen) P.Sintzen