Marco van Basten baigne dans le luxe. Pour le match de qualification en Albanie, il a pu laisser sur le banc des vedettes telles que Clarence Seedorf, Rafael van der Vaart et Dirk Kuijt. Les deux premiers ont dû céder leur place à la révélation, Demy de Zeeuw, un médian défensif qui confère plus d'équilibre à l'entrejeu. Le joueur de l'AZ a été comblé d'éloges par Johan Cruijff, son propre entraîneur Louis van Gaal, qui est également commentateur de la chaîne payante qui retransmet les matches des Pays-Bas, et par son propre sélectionneur. " Heureusement que je ne perds pas vite les pédales ", a commenté De Z...

Marco van Basten baigne dans le luxe. Pour le match de qualification en Albanie, il a pu laisser sur le banc des vedettes telles que Clarence Seedorf, Rafael van der Vaart et Dirk Kuijt. Les deux premiers ont dû céder leur place à la révélation, Demy de Zeeuw, un médian défensif qui confère plus d'équilibre à l'entrejeu. Le joueur de l'AZ a été comblé d'éloges par Johan Cruijff, son propre entraîneur Louis van Gaal, qui est également commentateur de la chaîne payante qui retransmet les matches des Pays-Bas, et par son propre sélectionneur. " Heureusement que je ne perds pas vite les pédales ", a commenté De Zeeuw, âgé de 24 ans à peine. Il a été repris pour la première fois il y a un an. Il s'agissait d'une promenade en groupe. Sa stupéfaction initiale a ensuite fait place à la déception car ses débuts ont été retardés pendant des mois. Il n'a joué ses premières minutes, 16 exactement, qu'en mars, contre la Slovénie. Depuis, sa situation a changé car Denny Landzaat (Wigan) a également dû débarrasser le plancher au profit de ce médian qui se produisait encore en D2, pour Go Ahead Eagles, il y a deux saisons. " Je commence à m'habituer à ma position ", explique-t-il. " Je dois avant tout préserver l'équilibre général. L'entraîneur a constaté que je fonctionnais bien avec Wesley Sneijder et Giovanni van Bronckhorst. Nous avons fondé une base à partir de laquelle on peut progresser. Je pense n'avoir pas trahi la confiance du sélectionneur. Maintenant, j'ai peut-être une petite longueur d'avance ". Il sait que les attentes ne vont cesser de grimper et que les compliments ne seront pas éternels. " Entendre tous ces commentaires positifs est évidemment très agréable, surtout quand, apparemment, le sélectionneur a cherché pendant trois ans un homme qui règle la circulation axiale. Heureusement, je suis d'un naturel réaliste. Je sais très bien que tous ces compliments vont m'attirer le regard des gens et que celui-ci va changer. Cela va générer une certaine pression, que je vais devoir gérer. Mais si je reste bon dans ce que je fais, cela ne devrait pas poser de problème ". L'ÉQUIPE NATIONALE a piétiné à Tirana, contre l'Albanie. Ruud van Nistelrooy a marqué dans la dernière minute de jeu, sur passe de Urby Emanuelson. RICHARD WITSCHGE, ancien international, revient à l'Ajax comme stagiaire. Il en réalise également un avec les -19 ans bataves afin d'obtenir son diplôme d'entraîneur T1. A L'Ajax, il entraîne les B2. KEVIN VANDENBERGHE (FC Utrecht) ne décolle pas du banc. Notre compatriote de 24 ans vient pourtant de signer un contrat de quatre ans qui lui vaut, selon VI, un salaire annuel de 440.000 euros. KLAAS-JAN HUNTELAAR (Ajax) a été honoré par son ancien club, AGOVV, qui a baptisé une tribune de son nom. JEFFERSON FARFAN (PSV) a enfin rejoué. Le Péruvien, meilleur buteur de l'exercice précédent, a joué une demi-heure contre Vitesse. Depuis la Copa America, l'avant, victime d'une déchirure à la cheville gauche, était à l'infirmerie. Il est donc prêt pour le match de Ligue des Champions de ce mercredi soir contre le CSKA Moscou. L'AJAX et l'AZ veulent, d'après VI, négocier séparément leurs droits TV, ce qui constituerait une perte sèche pour les petits clubs. AFONSO ALVES a encore brillé par son absence à Heerenveen. L'avant brésilien n'est pas revenu à temps d'un match amical de l'équipe nationale. L'entraîneur GertjanVerbeek a déclaré qu'il n'investirait plus d'énergie dans ce cas. Alves doit s'expliquer avec la direction. DE GRAAFSCHAP est tellement content du Danois Lasse Schöne (21 ans) qu'il a prolongé le contrat du médian jusqu'en 2010. FRÉDÉRIC VANHEULE