La phalange de Louis van Gaal a perdu deux de ses vedettes, Barry van Galen, qui a arrêté, et Kenneth Perez, transféré à l'Ajax. Pourtant, l'AZ ne souffre apparemment pas de ces départs, à en juger par son début de championnat. Mieux, l'AZ semble s'être fait encore plus offensif cette saison. L'équipe est redoutable en contre, en plus, et a sans doute le meilleur noyau des Pays-Bas, e...

La phalange de Louis van Gaal a perdu deux de ses vedettes, Barry van Galen, qui a arrêté, et Kenneth Perez, transféré à l'Ajax. Pourtant, l'AZ ne souffre apparemment pas de ces départs, à en juger par son début de championnat. Mieux, l'AZ semble s'être fait encore plus offensif cette saison. L'équipe est redoutable en contre, en plus, et a sans doute le meilleur noyau des Pays-Bas, en profondeur. Van Gaal est passé de l'habituel 4-3-3 au 4-4-2. Le nouveau système dépend du contrôleur de l'entrejeu, un secteur en forme de losange. Demy de Zeeuw en est le pion le plus défensif. Agé de 23 ans à peine, le médian fait impression à ce poste. Il y a un an, Van Gaal l'avait remarqué lors d'un match amical contre Go Ahead Eagles. Depuis, le petit médian est devenu incontournable. L'AZ avait déboursé 100.000 euros pour lui. Combien vaut-il désormais ? De Zeeuw n'est pas seulement le premier récupérateur, il est aussi le régisseur de l'équipe, celui qui tisse le jeu. Il semble être le successeur rêvé de Denny Landzaat, qui a été transféré en Angleterre, à Wigan. De Zeeuw se bat, court et conserve une bonne vision du jeu comme de ses détails. Il excelle à distiller des passes dans le dos des défenses adverses. Le gamin est donc devenu un homme important à Alkmaar. De Zeeuw fait des progrès fulgurants. En l'espace d'un an, il est passé du petit Go Ahead Eagles à la sélection nationale de Marco van Basten. En passant, il a aussi contribué à offrir aux Pays-Bas le titre européen en Espoirs, sous la conduite de Foppe de Haan. " Cet AZ a un énorme potentiel ", a-t-il déclaré. " Si nous parvenons à conserver notre équipe, nous lutterons pour le titre l'année prochaine ". Il semble qu'il ne veuille jouer nulle part ailleurs. " J'apprends à mieux lire le déroulement du jeu. Je progresse à chaque séance sous la direction de Louis van Gaal. Je suis encore très loin de mon plafond. Je joue comme Wim Jonk et Danny Blind à l'Ajax autrefois. Andrea Pirlo évolue comme ça en Italie aussi. J'obtiens mon meilleur rendement quand l'AZ joue dans le camp adverse. C'est sans doute pour cela que tout me semble plus facile ici qu'à Go Ahead Eagles. Ce club passait la plupart du temps dans son propre camp ". F. VANHEULE