La formation de Timmy Simons a déjà assuré sa qualification pour le prochain tour du bal des champions. Il n'a fallu que quatre matches au PSV pour cela, ce qui constitue une première aux Pays-Bas. Même Guus Hiddink n'avait pas réussi à récolter dix points. Ronald Koeman, qui parle espagnol, est en train de mettre sur pied une équipe mondiale où se côtoient des Européens, des Américains du Sud, un Africain et un Australien, Jason Culina, ex-Germinal Beerschot, qui est réserve. L'équipe possède de bons automatismes et les joueurs se comprennent à demi-mot.
...

La formation de Timmy Simons a déjà assuré sa qualification pour le prochain tour du bal des champions. Il n'a fallu que quatre matches au PSV pour cela, ce qui constitue une première aux Pays-Bas. Même Guus Hiddink n'avait pas réussi à récolter dix points. Ronald Koeman, qui parle espagnol, est en train de mettre sur pied une équipe mondiale où se côtoient des Européens, des Américains du Sud, un Africain et un Australien, Jason Culina, ex-Germinal Beerschot, qui est réserve. L'équipe possède de bons automatismes et les joueurs se comprennent à demi-mot. Contrairement à l'équipe de Hiddink il y a deux ans, qui avait atteint les demi-finales, la phalange de Koeman sait qu'elle peut aller loin. Elle ne manque pas d'atouts physiques : Edison Méndez, Jefferson Farfán, Arouna Koné, Carlos Salcido et Alex en particulier sont issus de sociétés dont les membres restent mus par l'instinct de survie. Ils soulèveraient des montagnes. Les médians Philip Cocu et Simons, chevronnés, organisent le jeu et canalisent l'enthousiasme de leurs collègues. Cette équipe ne se contentera certainement pas de sa qualification pour les huitièmes de finale. Elle en veut plus. Elle a les moyens de ses ambitions, surtout si elle maintient son rythme actuel après la trêve hivernale. Elle peut certainement viser haut, y compris en championnat. Koeman et son fidèle bras droit Tonnie Bruins Slot ne peuvent que s'en réjouir. Jamais Koeman ne s'en est plaint en public mais l'ancien international regrette le manque de reconnaissance de ses compatriotes. Dans le passé, il a souvent été attaqué à cause de ses mauvaises campagnes de transfert - selon ses propres dires. Il a pris des risques en transférant Patrick Kluivert, qui n'émerge d'ailleurs pas de son passage à vide, et Jan Kromkamp, mauvais contre la Villarreal et Liverpool. On n'a pas estimé à leur juste valeur ses succès à l'Ajax et au Benfica. En trois saisons à Amsterdam, Koeman a remporté deux titres, une Coupe et s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions Benfica, au bord de la faillite, a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis dix ans, en éliminant des clubs de l'envergure de Manchester United. Koeman savoure donc pleinement son succès actuel au PSV et les louanges de la presse... RON VLAAR (Feyenoord), victime d'une fracture du pied pendant la préparation, ne rejouera pas avant début décembre. WILLEM VAN HANEGEM (62 ans) refuse l'offre des Chinois de Dalian Wanda. MARCO VAN BASTEN va réaliser des essais lors du match amical contre l'Angleterre le 15 novembre. Il a sélectionné cinq nouveaux : Evander Sno (Celtic), Ibrahim Affelay (PSV), DannyKoevermans, David Mendes Da Silva(AZ) et le gardien Sander Boschker (FC Twente). Edwin van derSara demandé à être dispensé. Il n'est toujours pas question de Clarence Seedorf (AC Milan). MAX VAN BEURDEN, un ancien international des années 50, est décédé à 75 ans. MAARTEN MARTENS a marqué le centième but de l'AZ en Coupe UEFA, en fixant le score à 2-4 face aux Grasshoppers Zurich. Willem van Hanegem a ouvert la marque. LE FC TWENTE a prolongé le contrat du médian Karim El Ahmadi (21 ans) jusqu'en 2009 avec option jusqu'en 2011. Blessé au genou, celui-ci n'a pas encore joué cette saison. Peter Niemeyer, un médian défensif allemand de 22 ans, intéresse le Werder Brême et le FC Cologne. Sander Boschker (36 ans) a égalé le week-end dernier le record du libéro Epi Drost, qui avait défendu le but de Twente à 423 reprises. F. VANHEULE