Les deux derniers coaches défenestrés en L1 ont cédé leur tablier dans des conditions bien différentes. Mecha Bazdarevic a laissé sa place à Xavier Gravelaine à Istres car la direction entendait susciter un sursaut dans la spirale des résultats négatifs. A Nantes, le film est totalement différent. La campagne y est certes moyenne mais ce n'est pas la direction qui a allumé le feu du bûcher sur lequel se trouvait Loïc Amisse. C'est la pression exercée par le capit...

Les deux derniers coaches défenestrés en L1 ont cédé leur tablier dans des conditions bien différentes. Mecha Bazdarevic a laissé sa place à Xavier Gravelaine à Istres car la direction entendait susciter un sursaut dans la spirale des résultats négatifs. A Nantes, le film est totalement différent. La campagne y est certes moyenne mais ce n'est pas la direction qui a allumé le feu du bûcher sur lequel se trouvait Loïc Amisse. C'est la pression exercée par le capitaine et gardien de but, Mickaël Landreau, et ses déclarations à la presse qui ont fait office d'allumettes avec, à la clef, la mise à l'écart de Loïc Amisse au profit de Serge Le Dizet. Le débat crépite depuis lors à travers tout le football français. Certains, et non des moindres, le condamnent, estiment qu'il a dépassé son rôle. Le PSG s'intéressait à lui mais Vahid Halilhodzic l'a rayé de ses listes. D'autres, généralement des joueurs, pensent qu'il a été courageux en prenant ses responsabilités, en affirmant tout haut ce que beaucoup pensaient secrètement. Ailleurs, on évoque la naissance d'une république des joueurs. Est-ce vrai ? Mickaël Landreau a-t-il dépassé son rôle de capitaine ? A-t-il saisi brusquement sa proie afin d'asseoir son autorité ? Est-il devenu une mante (Nantes) religieuse qui dévore son mâle (coach) après l'accouplement ? Ce basculement symbolise, selon Alain Perrin, l'ancien entraîneur de Marseille, le pouvoir grandissant des joueurs. Mais il précise : " L'autoritarisme ne peut pas fonctionner. On est obligé de fédérer, d'obtenir l'adhésion à un projet en s'adaptant aux personnalités diverses et variées d'un groupe ". A Marseille, cependant, Alain Perrin avait révélé les limites de son raisonnement quand Vedran Runje exprima publiquement le mal qui rongeait le groupe. Vedran Runje fut finalement saqué et céda sa place à Fabien Barthez. Les joueurs et les coaches s'éloignent-ils de plus en en plus les uns des autres ? MARSEILLE s'intéresse à Jon Dahl Tomasson, l'attaquant international danois de l'AC Milan. LILLE suit Artholomew Ogbeche, l'attaquant nigérian du PSG, qui, il y a un an, intéressait l'OM et Sochaux. STEEV ELENA, le gardien de but de Caen est cité à Manchester City. JéRÔME ROTHEN, le médian gauche du PSG, vient d'être réopéré de la cheville droite et n'effectuera pas sa rentrée avant le 5 février, contre Lens. CLAUDIO CACAPA a prolongé de deux ans son contrat à l'Olympique Lyonnais. NICE a embauché un Brésilien de 19 ans, Ederson, un médian offensif du RS Futebol (D2 brésilienne). BUTEURS : 1. Kallon (Monaco) 10 buts ; 2. Pauleta (PSG) 9 ; 3. Ilan (Sochaux), Frei (Rennes), Vahirua (Nice) 8. (P. Bilic)