Le Fortuna Sittard ne s'est maintenu qu'en D1 néerlandaise que via le biais de matches de barrage. Le club limbourgeois réussira-t-il à sauver sa peau la saison prochaine? La réponse dépendra de la créativité des dirigeants du club. En effet, après les départs de l'entraîneur Frans Thijssen et du manager technique Jacques Opgenoord, les mercenaires Nenad Bjekovic et Jan van Halst ont eux aussi déserté le Fortuna. L'ar...

Le Fortuna Sittard ne s'est maintenu qu'en D1 néerlandaise que via le biais de matches de barrage. Le club limbourgeois réussira-t-il à sauver sa peau la saison prochaine? La réponse dépendra de la créativité des dirigeants du club. En effet, après les départs de l'entraîneur Frans Thijssen et du manager technique Jacques Opgenoord, les mercenaires Nenad Bjekovic et Jan van Halst ont eux aussi déserté le Fortuna. L'argent fait cruellement défaut au club pour pouvoir étoffer le noyau en qualité. Pour Frans Thijssen, le manque de perspectives fut une raison suffisante pour partir: "Ce serait une bataille contre des moulins", a-t-il déclaré dans De Limburger. L'incertitude concernant le niveau de l'équipe la saison prochaine constituait une complication supplémentaire. Pendant que des concurrents au maintien comme De Graafschap scrutaient déjà le marché pour trouver des joueurs de qualité à bon prix, Fortuna Sittard a dû attendre l'issue des barrages pour enfin se mettre en chasse. Le président du club, Jules Coenen a le mérite de rester philosophe: "Tout sera différent la saison prochaine", dit-il. Depuis la semaine dernière, on en sait davantage. Hans Verel (48 ans), qui était jusqu'à la saison dernière assistant de Hans Westerhof à Willem II, est le nouveau coach de Sittard. Une tâche ardue pour le Rotterdamois: "Bien sûr, ma nomination est étonnante car j'ai un peu été dans l'anonymat suite à ces cinq années d'assistanat. Je me sentais bien à Willem II mais il était temps que je prenne les choses en mains en tant qu'entraîneur principal". Entre-temps, Fortuna a demandé à la commune une garantie bancaire de 72 millions de nos francs, une somme destinée à renforcer l'équipe. Dix départs et deux arrivées, cela a de quoi faire peur. Fritz Emeran quittera sans doute le Racing Genk pour signer à Sittard, alors que l'attaquant Colin Cramb a été acquis à titre gratuit à Crewe Alexandra. Le directeur général Theo Mommers voulait annoncer encore trois noms cette semaine. Les soucis financiers de Fortuna résident essentiellement dans l'augmentation des salaires ces dernières années. Le club prétend que tout l'argent reçu pour Mark van Bommel et Kevin Hofland, deux talents partis au PSV, a été réinvesti dans des nouveaux joueurs. Robert Roest (32 ans, ex-Beveren) est parti au FC Utrecht. Le défenseur central pesait trop lourd sur le budget du club et devra remplacer à Utrecht Mitchell van der Gaag, qui tente l'aventure portugaise pour deux ans au Maritimo Funchal.