Le récit commence mal. Même les langues se rangent du côté opposé. En Italie, terre où les artistes sont toujours regardés avec des yeux méfiants s'ils ne rentrent pas dans les plans tactiques du Mister, la gauche se dit sinistra. Le français n'échappe pas à la règle, puisqu'un homme " gauche " est simplement un maladroit. L'alphabet, les stylos, les ciseaux : tout est fait pour les droitiers.
...