Tom De Mul (19 ans) sait ce qu'il veut. L'ailier droit de l'Ajax a été loué à Vitesse mais est bien décidé à revenir à Amsterdam..
...

Tom De Mul (19 ans) sait ce qu'il veut. L'ailier droit de l'Ajax a été loué à Vitesse mais est bien décidé à revenir à Amsterdam.. Tom De Mul : Pas vraiment. Je ne savais pas grand-chose de Vitesse. Il s'y passe toujours quelque chose, comme à l'Ajax. La presse suit tout attentivement et grossit le moindre fait. Elle décortique impitoyablement vos prestations. Ce n'est pas évident au début. Je m'occupe de moi-même, sans prêter trop attention à la pression extérieure. Je suis repris dans une équipe A depuis trois ans, je commence à savoir comment gérer ce genre de situations. Très. Il faut s'y imposer d'emblée. Or, je n'ai pas obtenu de possibilité de faire mes preuves. Les Néerlandais sont plus directs. Au début, cela m'a posé problème mais je suis devenu comme eux. Je trouve les Belges un peu hypocrites. La culture de l'Ajax est dure. Quand on n'est pas assez bon, on est viré. Par contre, le style de jeu, technique et offensif, me convient bien. Parfois. Les Ajacides sont spéciaux. En fait, l'Ajax aussi doit s'initier au 4-4-2 pratiqué par le reste du monde. A mon arrivée à Vitesse, j'ai dû apprendre beaucoup de choses. Le club ne savait d'ailleurs pas très bien comment m'utiliser. Oui, comme l'Ajax, même si celui-ci est le plus chouette des Pays-Bas. Je ne le comprends pas. Si j'avais le choix entre l'Ajax et un club moyen d'Espagne ou d'Angleterre, je resterais à Amsterdam. J'en ai le potentiel. Oui, je m'estime meilleur que certains titulaires actuels, sans citer de noms. Le quitter m'a fait mal mais j'ai appris à me battre pour obtenir ma chance et j'espère revenir à l'Ajax. Si j'y parviens, ce sera avec beaucoup d'assurance. Trop de respect est mortel, même si les aînés m'inspirent une profonde admiration. J'aurais dû être plus brutal, me battre davantage pour ma place. Je regrette ce manque de combativité mais j'essaie de regarder en avant. Réussir à l'Ajax puis être transféré dans un club de plus grande envergure. Barcelone est le club de mes rêves. THIJS JASKI, ESM