Peter Van der Heyden (29 ans) s'est occasionné une blessure au genou dès le premier match de la saison, contre Dortmund. Au bout de deux mois et demi de rééducation, l'arrière gauche du VfL Wolfsburg a effectué son retour.
...

Peter Van der Heyden (29 ans) s'est occasionné une blessure au genou dès le premier match de la saison, contre Dortmund. Au bout de deux mois et demi de rééducation, l'arrière gauche du VfL Wolfsburg a effectué son retour. Les circonstances nous ont dicté ce choix. Levan Tskitishvili, notre titulaire à ce poste, était blessé. Ce n'est pas un problème, pour autant que je joue. Je me suis même amusé. Je préfère évidemment l'arrière gauche. En effet. Au moins ai-je prouvé que j'avais retrouvé ma forme, que j'avais le niveau requis et que je constituais une option au milieu gauche. Cependant, en football, la polyvalence n'est pas toujours un atout. J'ai retrouvé mes sensations à l'entraînement, je suis affûté. Pour le moment, c'est l'essentiel. Je ne peux certainement pas me plaindre, même s'il y a peu de différence. Après six semaines, j'étais prêt mais j'ai surchargé mon genou à cause d'un exercice spécifique et j'ai dû observer une nouvelle période de repos, plus courte. Je suis footballeur depuis trop longtemps pour paniquer au moindre contretemps. Je sais que c'est le meilleur moyen de tout faire foirer. Non, je trouve nos séances bien équilibrées. On alterne parfaitement les efforts et la détente. La principale différence, c'est qu'ici, on doit tout faire à 200 %, de l'échauffement au match. C'est évidemment plus dur. (Il éclate de rire) Si, quand même ! Mais nous nous entendons bien et même un dribbleur comme Andres d'Alessandro comprend qu'il doit jouer plus vite. Ce sont de chouettes gars, qui n'ennuient personne. Il faut simplement les convaincre de travailler en fonction d'un objectif bien déterminé et pas seulement pour eux-mêmes. Nous allons essayer de nous qualifier pour une joute européenne. Le club veut à tout prix éviter un remake du contrecoup encaissé la saison passée, alors qu'il était en tête du championnat. L'année dernière, l'équipe avait vécu au-dessus de son niveau pendant deux mois. F. VANHEULE