Le VfL Bochum, qui emploie Joris Van Hout (29 ans) et Tomasz Zdebel (ex-Lierse), remonte directement en Bundesliga. L'ancien avant de Malines et d'Anderlecht a surtout été joker mais envisage d'honorer son contrat, encore valable deux ans.
...

Le VfL Bochum, qui emploie Joris Van Hout (29 ans) et Tomasz Zdebel (ex-Lierse), remonte directement en Bundesliga. L'ancien avant de Malines et d'Anderlecht a surtout été joker mais envisage d'honorer son contrat, encore valable deux ans. Joris Van Hout : Comme Alemannia Aachen, nous avons dominé le championnat. Nous avons gagné la plupart des affiches. Notre noyau est étoffé. Il compte 20 à 25 joueurs de qualité. Comme il n'a guère été modifié, nous avons eu d'emblée de bons automatismes, même si l'entraîneur, le Suisse Marcel Koller, est nouveau. Surtout à domicile. Nous avons donc dû assumer le poids des matches, faire preuve de patience. Nous avons gagné trois ou quatre parties dans les dernières minutes. Grâce à notre expérience, nous avons profité de la déconcentration de notre adversaire. Nous implanter en milieu de classement mais en Bundesliga, une dizaine d'équipes luttent pour le maintien. Il s'agit de prendre un bon début, pour s'éviter un combat pénible jusqu'à la fin. Il est difficile d'effectuer des prévisions. Difficile à dire. Outre Christoph Dabrowski et Oliver Schröder, d'autres joueurs devraient nous rejoindre. J'ai confiance dans la direction. Nous avons besoin de joueurs habitués à la Bundesliga. Nous ne manquons pas de jeunes, par contre. Le premier tour s'est bien passé malgré une légère atteinte au genou. J'ai joué trop peu au second tour, suite à l'arrivée du Brésilien Fabio Junior. Malgré ce rôle de joker, j'ai marqué six buts et délivré cinq assists. Tout à fait. J'ai joué régulièrement et bien au Borussia Mönchengladbach pendant trois ans, j'ai retrouvé mes moyens et je suis avide de retrouver la Bundesliga, d'y montrer ce que je vaux. Son ambiance est fantastique. Cependant, s'il s'avère que je ne joue pas davantage la saison prochaine que maintenant, nous devrons faire un bilan à temps. Je n'aime pas les solutions de facilité, j'aime me battre pour revenir, faire mes preuves. Tout peut aussi changer très vite. Je montrerai ce que je vaux à l'entraîneur pendant la préparation. Le club andalou, qui fut champion en 1946 et qui a remporté trois Coupes du Roi en 1935, 1939 et 1948, a conquis son premier trophée européen en 101 ans d'existence : il s'est imposé 4-0 face à Middlesbrough en finale UEFA et a conclu cette folle semaine en battant le Barça 3-2 en Liga. Les dirigeants du club sont poursuivis par plusieurs parquets différents : le Watergate de la Juve, qui vient d'enlever son 29e titre, impliquerait d'autres clubs, des arbitres et des joueurs parieurs sur des matches truqués ! Le Calcio est livide : après avoir échappé au scandale du doping, la Vieille Dame indigne provoque une catastrophe sans précédent. F. VANHEULE