Gilbert Bodart a emmené les Loups vers un premier succès après 11 journées de championnat face à un Lierse anémique. Le petit Alexandre Potier a signé l'unique but de la rencontre mais les Louviérois, qui se sont débarrassés de la lanterne rouge, doivent dénicher au plus vite un pivot offensif.
...

Gilbert Bodart a emmené les Loups vers un premier succès après 11 journées de championnat face à un Lierse anémique. Le petit Alexandre Potier a signé l'unique but de la rencontre mais les Louviérois, qui se sont débarrassés de la lanterne rouge, doivent dénicher au plus vite un pivot offensif. Gilbert Bodart : Non, il faut être modeste : j'ai découvert un noyau dont le capital physique est excellent. J'ai constaté que mon prédécesseur, Emilio Ferrera, avait bien travaillé. Mais quand un groupe ne gagne pas après dix matches, cela laisse des traces. J'ai beaucoup parlé aux joueurs. Je les ai incités à se libérer, à jouer comme des enfants dans une cour d'école. Le jour du match. L'idée m'est venue par hasard. Je voulais surprendre l'adversaire qui s'attendait à découvrir un 4-4-2. J'ai opté pour un 3-5-2 se transformant selon les événements en 3-4-3. Cela a surpris les uns et les autres. Fred Tilmant m'a confié que ce groupe n'avait jamais pratiqué ce système. Et, de fait, c'était surprenant pour Olivier Guilmot et les autres arrières. Jaroslaw Mazurkiewicz m'a avoué qu'il n'avait jamais joué en marquage individuel. C'était risqué mais, grâce à cela, La Louvière s'est forgée beaucoup d'occasions. Au repos, nous aurions pu mener 2-0 et ces opportunités gâchées m'inquiétèrent. Je me suis dit que le Lierse exploiterait l'un ou l'autre contres. Aco Stojkov est un excellent joueur. Mais je voulais tenter quelque chose, introduire du neuf en pointe. Je me suis tourné vers Fred Tilmant : -Est-ce qu'on a encore un attaquant sur le banc ? Fred me parla d'Alexandre Potier que je ne connaissais pas : - Avec lui, tu peux y aller. Alexandre Potier est monté au jeu et a fait la différence. Magnifique... Je ne veux pas encombrer l'esprit de mes joueurs. Nous penserons à Saint-Trond en temps voulu. En ce qui concerne des arrivées, les éventuels nouveaux devront être à la hauteur du mot que vous utilisez : renfort. P. BILIC