Une semaine après leur démonstration au Staaienveld (3-6), les Mouscronnois sont retombés dans leurs travers. Battus à domicile par les Ivoiriens de Beveren (1-3), ils n'ont jamais réussi à convaincre un public qui a commencé à les siffler. Un comportement mal compris par le gardien Patrice Luzi qui a répondu à ses propres fans après une mauvaise passe. Après la rencontre, les mines étaient renfrognées. Luzi quittait le stade sans avoir pris sa douche et sans un mot alors que plusieurs joueurs refusaient de s'exprimer. Geoff...

Une semaine après leur démonstration au Staaienveld (3-6), les Mouscronnois sont retombés dans leurs travers. Battus à domicile par les Ivoiriens de Beveren (1-3), ils n'ont jamais réussi à convaincre un public qui a commencé à les siffler. Un comportement mal compris par le gardien Patrice Luzi qui a répondu à ses propres fans après une mauvaise passe. Après la rencontre, les mines étaient renfrognées. Luzi quittait le stade sans avoir pris sa douche et sans un mot alors que plusieurs joueurs refusaient de s'exprimer. Geoffray Toyes analyse le malaise. Geoffray Toyes : Pourquoi serait-ce la fin ? On a simplement manqué d'enthousiasme et de détermination. Je ne sais pas à quoi c'est dû. A la mi-temps, l'entraîneur a bien mis l'accent sur certaines erreurs à éviter mais peu de joueurs l'ont écouté. C'est énorme. Il arrive trop souvent que le bloc défensif se désorganise complètement. Contre Beveren, en deuxième mi-temps, c'était un peu n'importe quoi. Il n'y avait plus de deuxième ligne défensive et on l'a payé cash. Pourtant, l'entraîneur avait demandé aux attaquants de redescendre pour prêter main forte aux médians. On a manqué de cohésion défensive. Parfois, il faut essayer de ne pas prendre de buts plutôt que de tenter d'en marquer un deuxième à tout prix. Pour bâtir une victoire, il faut être bien en place et ne pas prendre de buts. Quand on aura compris cela, on gagnera plus facilement. Si. C'est décourageant. Il n'y a pas de régularité. Pourtant, contre Beveren, on avait toutes les cartes en main. On menait 1-0 à la mi-temps mais avant de comprendre certaines instructions, il faut d'abord les écouter... Je ne sais pas. Manque d'expérience, manque d'agressivité au contact. Un peu de tout. Cela se passait dans mon dos. Je n'ai donc pas vu la phase mais quand on prend 11 buts en trois matches, on a tendance à être dégoûté et donc à s'énerver plus facilement. C'était une réaction d'orgueil et d'énervement. La cellule foot du ministère de l'Intérieur a infligé à l'Union Belge une amende de 7.500 euros pour déficience dans l'organisation de la finale de la Coupe de Belgique en mai dernier. Ce genre de sanction est prévu dans la loi foot. Le PSV a levé l'option et acquis ArounaKoné. Il a payé 9 millions à Roda. Le Lierse ne touchera pas la commission envisagée (1,2 million) parce qu'il a revendu cette option à Roda pour 250.000 euros, suite à ses besoins chroniques de liquidités. Pas moins de 40.000 dames de petite vertu sont attendues au Mondial l'année prochaine. L'Etat allemand trouve que c'est beaucoup, même si la prostitution est légalisée chez nos voisins, ces dames bénéficiant d'une couverture sociale. S. VANDE VELDE