Après une période noire, marquée par des blessures et des problèmes avec les décideurs de l'Austria Vienne, Didier Dheedene est redevenu titulaire. L'ailier gauche, âgé de 33 ans, est bientôt en fin de contrat.
...

Après une période noire, marquée par des blessures et des problèmes avec les décideurs de l'Austria Vienne, Didier Dheedene est redevenu titulaire. L'ailier gauche, âgé de 33 ans, est bientôt en fin de contrat. Didier Dheedene : Notre entraîneur, Peter Stöger, a longtemps pratiqué la rotation, avant de comprendre que la défense avait besoin de stabilité. En alignant le même quatuor défensif, nous avons préservé nos filets six matches de suite et retrouvé notre confiance. Tout va bien, y compris pour moi, puisque je joue chaque semaine. J'ai même été repris deux fois dans l'équipe de la semaine. Mon tendon d'Achille ne me fait plus souffrir : c'était dû à des chaussures inadaptées. Non car c'est un club difficile, qui attend énormément de ses transferts. La pression est énorme, même pour ceux qui y jouent depuis plusieurs années. Ceh, aligné dans l'axe, progresse mais peut encore mieux. Le compartiment offensif reste soumis à la rotation. Nastja joue en soutien de l'avant-centre en 4-4-1-1 mais parfois, c'est en 4-3-1-2 ou en 4-4-2. J'essaie de l'aider mais le groupe est soudé et n'abandonne personne à son sort. Seule la langue lui pose encore problème. C'est le club le plus riche du moment. Pendant la trêve, il veut transférer Mario Bazina, le buteur croate du Grazer AK. Giovane Elber, limogé par Mönchengladbach, est aussi sur sa liste. Kurt Jara, le coach, dispose d'une fameuse expérience en Bundesliga allemande. On raconte que Franz Beckenbauer conseillerait le club, en coulisses. Ce fut une fameuse claque pour le club comme pour les joueurs. Nous étions meilleurs mais nous n'avons pas su concrétiser cette supériorité. L'année dernière, nous avions injustement été éliminés en quarts de finale. Dans ces conditions, ne pas se qualifier pour la phase de poules était évidemment dur à avaler. J'ai encore une option, valable si je dispute 25 matches. Je dois donc encore patienter mais j'espère que le club me fera part de sa décision le plus vite possible. J'aimerais rester car la saison prochaine, deux équipes autrichiennes seront qualifiées pour les tours préliminaires de la Ligue des Champions. A mon âge, c'est appréciable. Cela dit, il est difficile de faire des projets en football, surtout à l'Austria. Du jour au lendemain, on passe du noir au blanc. FRéDéRIC VANHEULE