Poursuivi par la poisse, Bart Wellens n'a pu défendre son maillot arc-en-ciel l'année passée. A l'aube de la nouvelle saison de cyclocross, il paraît affûté et bronzé.
...

Poursuivi par la poisse, Bart Wellens n'a pu défendre son maillot arc-en-ciel l'année passée. A l'aube de la nouvelle saison de cyclocross, il paraît affûté et bronzé. Bart Wellens : Seul le noyau dur de mes supporters reste. Sinon, j'ai placé une barrière autour de ma maison et une caméra me permet de voir qui se présente. Les gens collaient leur nez aux fenêtres pour voir si j'étais là... Un jour, quelqu'un a sonné pour demander si l'EPO n'agissait plus. Par contre, mon médecin, Peter 't Seyen, m'a soutenu. Il m'avait prévenu que ça n'irait pas. Il a toujours été franc, contrairement à d'autres qui prétendaient que je m'entraînais bien. J'ai vécu deux belles saisons et deux moins bonnes avec Ponnet. Tout était toujours bon. Il a peut-être trop cru en moi. Il me répétait, l'hiver passé : - Dans deux semaines, tout sera en ordre. Quand tout va bien, certaines choses vous échappent. L'année dernière, l'aspect financier et ses entraînements m'ont interpellé. A St-Moritz, Davy Commeyne et moi bavardons : il avait le même programme que moi ! De retour en Campine, pareil avec d'autres coureurs alors que je pensais que les séances étaient faites sur mesure pour moi. Je leur ai conseillé de s'ignorer. Ils ne peuvent se faire la guerre car c'est moi qui en paie les pots cassés. Le problème trouve ses origines dans ma relation avec Nancy, la fille de Hans. Je passais beaucoup de temps là et mes parents en souffraient. Je travaille depuis huit ans avec Hans. Il ne m'a jamais plumé ni laissé tomber. Quand SpaarSelect est tombé en faillite, il s'est coupé en quatre pour nous trouver un nouveau sponsor. Quand ça va mal, on pèse moins ses mots. J'aurais parfois mieux fait de me taire mais je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit. Sinon, j'aurais présenté mes excuses au moment même. On ne me suivait que le mardi, pendant l'entraînement collectif. Trois personnes de plus ou de moins, qu'est-ce que ça fait ? On a tourné trois demi-journées chez moi en sept mois. Cela ne m'a certainement pas perturbé dans ma préparation ni dans mon repos. L. Geuens" JE PENSAIS AVOIR UN ENTRAîNEMENT INDIVIDUEL MAIS TOUT LE MONDE FAISAIT PAREIL "