Benjamin Mokulu : médian, 18 ans

Trajectoire : il ne s'était entraîné que trois semaines avec le noyau A avant de fêter son premier but à Lokeren. Important pour lui mais également pour le club qui sortait de la zone rouge et fêtait un succès à l'extérieur, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 26 août 2006. Deux semaines plus tôt, il avait déjà fait une apparition remarquée sur le terrain de Mons.
...

Trajectoire : il ne s'était entraîné que trois semaines avec le noyau A avant de fêter son premier but à Lokeren. Important pour lui mais également pour le club qui sortait de la zone rouge et fêtait un succès à l'extérieur, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 26 août 2006. Deux semaines plus tôt, il avait déjà fait une apparition remarquée sur le terrain de Mons. Cette ascension fulgurante lui a permis de revêtir la vareuse des Diables Rouges des - 18 ans, cinq ans après avoir rejoint le stade Edmond Machtens, à 11 ans. Temps de jeu : 118 minutes, aucune titularisation Particularité : d'origine congolaise, il suit des cours en arts appliqués. Style : son physique impressionne. Bien que formé comme défenseur et médian défensif, sa puissance est un précieux atout pour la ligne offensive. C'est là qu'il peut faire le plus de dégâts. EdyDe Bolle (coach adjoint) : " Est costaud et dispose d'une bonne frappe. Quand il est lancé, il est très rapide. Il sait aussi protéger son ballon ". Trajectoire : a rejoint le noyau A une semaine avant le début de la compétition suite à la blessure de Mickaël Citony. Juste à temps pour participer au match de gala contre Nancy, deux heures après avoir joué avec les Espoirs contre l'Olympic ! Arrivé au Brussels il y a trois ans, en provenance de Tubize. Temps de jeu : 89 minutes, aucune titularisation Style : petit (1,65m), il fait penser à Ludovic Giuly. Il aime les ailes et provoquer l'adversaire par sa vitesse. Mais dans un football de plus en plus physique, son gabarit peut s'avérer un obstacle. Est également encore un peu frêle. On l'a vu secoué lors de ses premiers matches. De Bolle : " Est très disponible mais a encore du travail au niveau technique et dosage des efforts. Il est moins avancé que Mokulu ". Trajectoire : incorporé au noyau A en fin de saison dernière en même temps que Maxime Verstappen. Cette saison, il a fêté ses débuts au Standard avant d'aider son club, sans succès, à tenir le coup à 10 contre 11 à Mons. Temps de jeu : 37 minutes, aucune titularisation Style : sa polyvalence à gauche est un atout. Il peut jouer dans l'entrejeu ou en défense. Néanmoins, il n'a pas encore acquis le geste défensif parfait. Ce qui fait de lui davantage un médian. D'autant plus qu'Albert Cartier dispose déjà de deux solutions au back gauche. De Bolle : " Va être opéré du ménisque, ce qui va freiner son évolution. Il est disponible dans le jeu. Il a un bon passing et sait jouer des deux pieds ". Trajectoire : après avoir pointé le bout du nez la saison passée, il avait fait parler de lui cet été en brossant la reprise des entraînements, coupant son téléphone et passant des tests à Saint-Etienne et Monaco. Les dirigeants bruxellois traînaient à prolonger son contrat. Revenu à de meilleures intentions, il fut incorporé au noyau B. Arrivé au club alors qu'il était Minime. Particularité : d'origine camerounaise Temps de jeu : 0 minute cette saison mais est monté au jeu à 5 reprises en 2006-2007, aucune titularisation Style : médian défensif assez moderne. Cependant, les éloges positifs lui montent facilement à la tête. Doit encore apprendre à ne pas brûler les étapes. De Bolle : " A des capacités techniques et une bonne frappe ". Outre le nom du malheureux médian Maxime Verstappen, victime d'une fracture du tibia, ceux de Sébastien Pirri et du duo d'attaquants Papa et MoussaGueye reviennent fréquemment. " Tous ces jeunes ont des entraînements individuels ", explique De Bolle, l'entraîneur adjoint. " Pirri me fait penser à ArnaudSutchuin. C'est un médian moderne qui peut jouer médian défensif et distribuer. Quant aux Gueye, ils ont un retard en formation au niveau technique et feeling de jeu, mais disposent de qualités physiques appréciables ".