Le foot change et les comportements aussi, et particulièrement celui des joueurs. Quand tu vois la France et un Ben Arfa qui pète un câble dans le vestiaire ou un Nasri qui traite de fils de p... un journaliste de l' AFP, à un moment, faut arrêter ! Toutes ces nouvelles générations de joueurs éprouvent beaucoup de difficultés à évoluer en équipe de France, surtout après l'échec à la Coupe du Monde en Afrique. Tu ne vois pas ça chez les Allemands ni chez les Espagnols. Y a un truc qui bloque avec les générations bling-bling des quartiers. C'est des mecs qui ont vraiment besoin d'être recadrés. Benzema, lui, est passé par un Mourinho, qui l'a éduqué. Les autres doivent changer aussi ! ...

Le foot change et les comportements aussi, et particulièrement celui des joueurs. Quand tu vois la France et un Ben Arfa qui pète un câble dans le vestiaire ou un Nasri qui traite de fils de p... un journaliste de l' AFP, à un moment, faut arrêter ! Toutes ces nouvelles générations de joueurs éprouvent beaucoup de difficultés à évoluer en équipe de France, surtout après l'échec à la Coupe du Monde en Afrique. Tu ne vois pas ça chez les Allemands ni chez les Espagnols. Y a un truc qui bloque avec les générations bling-bling des quartiers. C'est des mecs qui ont vraiment besoin d'être recadrés. Benzema, lui, est passé par un Mourinho, qui l'a éduqué. Les autres doivent changer aussi ! En Hollande aussi, y a des merdeux. Chez les Espagnols, aucun. Ils ont été capables de mettre les tensions Real-Barça de côté. Les Français face à l'Espagne, t'avais l'impression qu'ils se disaient : " Vivement la fin du match et qu'on parte en vacances avec notre Rolex et notre voiture de sport ". Faut pas non plus oublier que l'équipe nationale joue un rôle en termes d'image auprès de la jeunesse. Et là, de nouveau, tu vois une bande de merdeux... Et qu'on ne vienne surtout pas comparer cette mentalité avec le comportement de Balotelli. Ça n'a rien à voir. Ce mec, c'est un peu le Cantona des temps modernes. Il n'a que 21 ans et est déjà un phénomène. Je dis pas qu'avoir 11 Balotelli dans une équipe serait l'idéal, mais, lui, il se bat pour le collectif. Critiquer toute la clique Nasri, Ben Arfa, etc., ça pourrait s'interpréter comme du racisme. Mais ça n'a rien à voir ! Demandez un peu à Balotelli ce que c'est le racisme. Il vous expliquera... Avant, la génération black-blanc-beur, c'était celle qui gagnait. Maintenant, elle perd. Faut que les mentalités changent absolument. Et faut pas non plus confondre cette attitude avec celle de Cristiano Ronaldo. OK, il change de coupe de cheveux à chaque rentrée en touche, OK, il est arrogant, mais il mouille son maillot, lui ! Quand tu vois toutes les équipes qui ont merdé, ce sont celles dont les joueurs n'ont pensé qu'à eux. Je ne suis pas convaincu qu'un Blanc ou qu'un Van Marwijk ait quelque chose à se reprocher. Et au final, quand tu penses au lynchage de Domenech, tu te dis que, peut-être, ce n'était pas lui le problème. En tout cas, si Blanc s'en va, l'équipe de France retournera deux ans en arrière. Blanc doit absolument trouver un leader, un mec qui gueule sur les autres. Et pour terminer avec les Espagnols, y en a un peu marre de la passe à dix. Va falloir qu'ils alignent un attaquant s'ils veulent gagner ! Le soi-disant scoop de la semaine passée : Preud'homme et Verschueren sont poursuivis par la justice pour faux et usage de faux et pour avoir touché des primes occultes. Je les défends pas, mais j'ai l'impression que les gens découvrent que les pseudo-agents, les pseudo-directeurs sportifs, les pseudo-avocats chipotent dans le foot. Depuis le début, ce petit monde se gave ! Les enquêteurs feraient mieux de s'intéresser à des clubs tels que Lokeren ou le Lierse. Depuis toujours, des Africains transitent par Lokeren et repartent vers les pays de l'Est pour deux ou trois millions. Et les gens se gavent en commissions sur ces transferts. Ces joueurs ne valent presque rien. Pour voir la fraude, faut analyser le rapport qualité/prix. Je dirais rien s'ils étaient bons, mais ces joueurs bloquent l'émergence de nos jeunes. Et les responsables achètent et revendent des joueurs comme des actions. Les enquêteurs devraient aller mettre leur nez dans ce système et notamment aller faire un tour à Charleroi, par exemple. On s'est moqué de l'Italie avec le scandale du calcioscommesse, mais là-bas, les choses bougent et des noms tombent. Chez nous, y a 17 personnes impliquées dans l'affaire Zheyun Ye et personne n'a encore été jugé ! PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE Preud'homme et Verschueren ? Depuis le début, ce petit monde se gave !