Stéphane Demol (42 ans) est à nouveau entraîneur principal. L'ancien Diable Rouge et globe-trotter comme joueur et entraîneur était dernièrement l'adjoint de l'équipe nationale. Il vient de signer un contrat de deux ans avec le club chypriote de D1 Ethnikos Achnas. Celui-ci prend cours le 1er juin. Cette semaine, Demol a discuté les modalités de sa fin de contrat avec l'Union Belge.
...

Stéphane Demol (42 ans) est à nouveau entraîneur principal. L'ancien Diable Rouge et globe-trotter comme joueur et entraîneur était dernièrement l'adjoint de l'équipe nationale. Il vient de signer un contrat de deux ans avec le club chypriote de D1 Ethnikos Achnas. Celui-ci prend cours le 1er juin. Cette semaine, Demol a discuté les modalités de sa fin de contrat avec l'Union Belge. " Il y a cinq semaines, j'ai passé un week-end en Grèce pour visionner des matches et nouer des contacts ", explique Demol. " J'ai discuté une fois avec OFI Crète, grâce à ces contacts, puis Achnas s'est manifesté. Il venait de terminer septième. Comme il joue l'Intertoto, tout devait aller vite. Il veut disputer la Coupe UEFA par ce biais, comme il y a deux ans. Il avait éliminé Roulers avant d'être bouté dehors par Lens : 1-2 et 0-0. C'est mon défi à court terme. En championnat, le club vise la quatrième place pour disputer les playoffs pour le titre ". Il doit consentir des sacrifices privés : sa famille reste en Belgique. L'attrait de l'argent et de l'aventure l'aident à assumer cette séparation. Passer de l'équipe nationale à Chypre ne le dérange pas : " Achnas est à la frontière entre les deux Chypre. Cela m'attire. La vie en-dehors du football va me plaire mais le sport est prioritaire. Le club est ambitieux, cela me plaît. Le fait qu'il veuille jouer la Coupe UEFA implique qu'il a une bonne équipe et un certain potentiel. L'aspect financier est très intéressant aussi, évidemment ". Il n'avait pas beaucoup de choix : " Je pouvais rester en Belgique mais faute de certitude, je n'ai pas exclu l'étranger. J'avais fait part de mon intérêt à deux clubs belges, Gand et Mons. Gand ne m'a pas relancé et j'ai eu deux ou trois entretiens avec Mons, sans jamais me rendre là-bas. Le président du Brussels avait dit qu'il me téléphonerait. Mon fils joue en Juniors là-bas et mon nom circulait dans les travées du stade Edmond Machtens mais je n'ai pas eu de nouvelles ". Demol a été l'entraîneur en chef de Turnhout, du FC Malines et d'Egaleo (Grèce) avant de devenir adjoint au Standard et en équipe nationale. " C'était contre mon gré d'être adjoint. Je ne me plains pas, car j'ai bien travaillé pendant trois ans avec DominiqueD'Onofrio et RenéVandereycken mais je ne pouvais continuer. Ce que j'aime, c'est le coaching d'un match. J'en ai été privé pendant trois ans ". JAN HAUSPIE