Ce mercredi, l'Eintracht Francfort se rend au FSV Mainz 05 et samedi prochain, à 18h30, il reçoit le Bayern de son ancien entraîneur à succès, Niko Kovac, dans une Commerzbank-Arena comble - 51.500 places. Pour la phalange de l'entraîneur autrichien Adi Hütter, c'est le moment idéal pour voir si elle peut consolider sa place parmi le top cinq de Bundesliga. Ces dernières semaines, les Aigle...

Ce mercredi, l'Eintracht Francfort se rend au FSV Mainz 05 et samedi prochain, à 18h30, il reçoit le Bayern de son ancien entraîneur à succès, Niko Kovac, dans une Commerzbank-Arena comble - 51.500 places. Pour la phalange de l'entraîneur autrichien Adi Hütter, c'est le moment idéal pour voir si elle peut consolider sa place parmi le top cinq de Bundesliga. Ces dernières semaines, les Aigles ont démontré leur solidité en Europa League, terminant en tête de la poule H devant la Lazio Rome, Apollon Limassol et l'Olympique Marseille. Francfort a passé de superbes saisons sous la direction de Kovac, ancien international croate, une période couronnée par la victoire en coupe et une huitième place en championnat l'été dernier. Le 19 mai, à la surprise générale, l'Eintracht, l'équipe préférée du pilote Sebastian Vettel, a en effet enlevé la coupe 1-3, notamment grâce à deux buts d' Ante Rebic. Le Croate de 25 ans forme un trio redoutable avec Luka Jovic et Sébastien Haller (24), moins connus. Jovic, un Serbe de vingt ans fils de l'ancien joueur Milan Jovic, a été loué par Benfica pour 200.000 euros en 2017, pour deux ans, avec une option d'achat de six millions. L'Eintracht avait fait un pari risqué au même moment en versant la somme record de sept millions pour l'avant français, qui avait inscrit 45 buts et délivré quinze assists en 70 matches pour le FC Utrecht de 2014 à 2017. Cette saison, Haller est une des révélations du championnat mais l'exercice précédent était déjà prometteur, avec neuf buts et quatre assists en 31 matches. Haller est un bon finisseur (neuf buts en 14 duels) tout en étant un excellent passeur (sept assists). " Certains adversaires ont peur de lui ", déclare le monument du club, Karl-Heinz Körbel. Kovac le savait depuis longtemps. " Même un bulldozer ne viendrait pas à bout de Sébastien. " Newcastle, Dortmund et Lyon sont à l'affût mais Haller est lié à Francfort jusqu'en 2021 et coûterait entre 25 et 30 millions.