Si Frank Rijkaard, l'entraîneur néerlandais du FC Barcelone, a été élu meilleur entraîneur de 2006 par l'IFFHS (l'Institut d'Histoire et de Statistiques du Football), le FC Séville a été désigné comme meilleure équipe de l'année écoulée. Le club andalou a remporté la Coupe de l'UEFA, la Supercoupe d'Europe et a passé le cap de l'an neuf en tête de la Liga. Son président, José Maria Del Nido, qui n'est pas réputé pour avoir sa langue en poche, s'en réjouit. " Le pays entier nous envie ", clame-t-il à qui veut l'entendre. " On a remporté deux trophées européens, mais on ne compte pas en rester là. On a participe à la Coupe de l'UEFA pour la troisième saison d'affilée. Au terme de...

Si Frank Rijkaard, l'entraîneur néerlandais du FC Barcelone, a été élu meilleur entraîneur de 2006 par l'IFFHS (l'Institut d'Histoire et de Statistiques du Football), le FC Séville a été désigné comme meilleure équipe de l'année écoulée. Le club andalou a remporté la Coupe de l'UEFA, la Supercoupe d'Europe et a passé le cap de l'an neuf en tête de la Liga. Son président, José Maria Del Nido, qui n'est pas réputé pour avoir sa langue en poche, s'en réjouit. " Le pays entier nous envie ", clame-t-il à qui veut l'entendre. " On a remporté deux trophées européens, mais on ne compte pas en rester là. On a participe à la Coupe de l'UEFA pour la troisième saison d'affilée. Au terme de cette édition-ci, on espère disputer la Ligue des Champions ". La progression du FC Séville est d'autant plus étonnante qu'au cours des dernières saisons, il s'est séparé de certaines de ses figures emblématiques, comme José Antonio Reyes, Julio Baptista et Sergio Ramos. " Ce ne sont pas les individualités qui forment une équipe ", estime Del Nido. " On a, dans un premier temps, assaini les finances. Puis, on a fait certaines promesses aux supporters et on a réorganisé le club. Aujourd'hui, on est prêt à conquérir des succès sportifs. Tout est question de travail, de planification et de croissance ". Le FC Séville peut-il tenir le cap cette saison ? Autrement dit, le champion d'automne peut-il devenir le... champion tout court ? " Je pense qu'on est prêt à terminer parmi les quatre premiers. C'est notre objectif. Pour la première place, je pourrai vous répondre en fonction de la position que l'on occupera au soir de la 30e journée ". Del Nido, pourtant, ne doute de rien. " Renoncer à nos prétentions en Coupe de l'UEFA pour assurer le coup dans la Liga ? Et pourquoi ? Nous avons les moyens de remporter la Coupe de l'UEFA une deuxième fois d'affilée et nous avons un effectif suffisant pour lutter sur tous les fronts. En plus, nous n'avons pas de pression. La pression, c'est pour le Real Madrid ou le FC Barcelone, qui ont un budget six fois supérieur au nôtre. Notre budget, pourtant, ne cesse de croître. Nous sommes passés de 22 millions il y a quelques années à 50 millions l'an passé et 60 millions cette saison. Mais, ce dont je suis le plus fier, c'est d'avoir montré la voie à tous les clubs modestes en prouvant que, même pour eux, tout est possible ". ROBERTO CARLOS s'est occasionné une déchirure au mollet droit et l'arrière droit, Marcelo, une torsion de la cheville droite. DAVID ODONKOR, le milieu de terrain allemand du Betis Séville qui avait été opéré au genou droit à la fin novembre, pourrait effectuer son retour à la mi-février. OSASUNA a été désigné meilleur club du monde pour le mois de décembre par l'IFFHS. Il devance l'Internacional Porto Alegre, vainqueur de la Coupe Intercontinentale mais battu dans son dernier match du championnat brésilien. Osasuna a gagné contre Saragosse, Majorque, Villarreal et Levante dans la Liga, et a battu Parme en Coupe de l'UEFA. Au classement général, le club passe de la 99e à la 65e place. L'ESPANYOL, qui a battu son illustre voisin le FC Barcelone 3-1 dans le derby, a fait l'acquisition d'un avion de 110 places pour ses déplacements nationaux et internationaux. L'écusson du club figure sur la porte de l'appareil. Coût : 11 millions d'euros. Javier Saviola, qui a sauvé l'honneur pour les Blaugranas, intéresse l'Espanyol. Blessé au pied droit, Deco n'a pas pris part au derby. LUDOVIC GIULY a été approché par la Juventus. Le milieu offensif français de Barcelone ne serait pas opposé à un éventuel départ à Turin où il retrou-verait Didier Deschamps avec lequel il a travaillé à Monaco, atteignant la finale de la Ligue des Champions. D. DEVOS