La Ligue des Champions s'installe dans la durée sur Club RTL puisque l'émetteur de l'Avenue Ariane vient d'obtenir les droits pour la période allant de septembre 2006 à juin 2009. " Pour la deuxième fois, il y a eu un second tour et tant Team que l'UEFA ont bien laissé entendre qu'ils ne braderaient pas ", dit Laurent Haulotte. " Mais les négociations ont tout de même duré u...

La Ligue des Champions s'installe dans la durée sur Club RTL puisque l'émetteur de l'Avenue Ariane vient d'obtenir les droits pour la période allant de septembre 2006 à juin 2009. " Pour la deuxième fois, il y a eu un second tour et tant Team que l'UEFA ont bien laissé entendre qu'ils ne braderaient pas ", dit Laurent Haulotte. " Mais les négociations ont tout de même duré un mois et demi ". A la RTBF, Michel Lecomte ne dramatise pas : " Nous savions que ce serait difficile et nous préférons placer notre priorité sur le championnat de Belgique. Nous conservons 75 % de l'offre sportive du marché, ce qui reste unique pour un émetteur public, tenu de contrôler les coûts face à la force irrésistible du privé ". De fait, après avoir perdu la Coupe du Monde 2006, la Coupe de Belgique et les Diables Rouges, la VRT voit aussi la Ligue des Champions lui filer sous le nez au profit de VTM qui possède déjà les droits du championnat de Belgique. VTM retransmettra les matches sur Kanaal Twee et non sur Canal+ flamand, dont elle est aussi propriétaire. " Nous avions pourtant fait une offre dont nous pensions qu'elle tenait la route ", affirme Aimé Van Hecke, directeur de la VRT. Mais celui qui perd le plus dans l'aventure, c'est Carl Huybrechts, à la fois présentateur de la chaîne et producteur indépendant du magazine obligatoire consacré à la Ligue des Champions. " J'ai l'impression qu'on va de plus en plus vers un système de Pay tv ", lance-t-il. VTM reconnaît avoir cassé sa tirelire pour obtenir la retransmission. " S'il y avait eu un troisième tour, nous aurions dû abandonner la lutte ", avoue Mark Vanlombeek, porte-parole de l'émetteur, qui estime aussi que l'UEFA a tenu compte de la qualité des retransmissions de la chaîne. " L'encadrement des matches offert par Sporza l'été dernier avait été très critiqué ", reconnaît-il. On s'attend à présent à ce que la VRT fasse le forcing pour récupérer le championnat de Belgique mais Aimé Van Hecke n'est pas rassuré : il pense que VTM fera une offre globale direct/différé avec Canal +. P. Sintzen