Ils ne lâchent rien ! Le FC Barcelone et le Real Madrid évitent les pièges les plus redoutables et joueront le titre lors de la dernière journée, que les Catalans aborderont toutefois avec un point d'avance et l'avantage du terrain, contre Valladolid, alors que les Madrilènes se rendront à Malaga.
...

Ils ne lâchent rien ! Le FC Barcelone et le Real Madrid évitent les pièges les plus redoutables et joueront le titre lors de la dernière journée, que les Catalans aborderont toutefois avec un point d'avance et l'avantage du terrain, contre Valladolid, alors que les Madrilènes se rendront à Malaga. Mercredi passé, le Real se rendait à Majorque qui luttait pour la 4e place synonyme de Ligue des Champions. Résultat ? 1-4, avec un hat-trick de CristianoRonaldo, son premier de la saison en championnat. Du coup, c'était le Barça qui fut sous pression, avec un déplacement à priori très délicat lui aussi, samedi passé, au FC Séville qui - grâce à la défaite de Majorque précisément - avait récupéré la 4e place et entendait bien la conserver. Après une heure de jeu, c'était 0-3. Le Barça s'est toutefois fait peur, en laissant les Andalous revenir à 2-3, mais repartirent néanmoins avec les trois points. Cette Liga a, d'ores et déjà, été baptisée la Liga des records. Records de points, d'abord. En s'imposant 4-1 contre Ténériffe, mercredi passé, le FC Barcelone a battu son record historique de 93 points en 36 matches. Depuis samedi, il en est à 96 points en 37 matches. Record de victoires, également, pour le Real. Il était de 28 lors de la saison 87-88, à l'époque de LeoBeenhakker. Depuis samedi, il est de 31. Record de buts, aussi. Avec 228 buts, Raul est devenu le troisième buteur de l'histoire de la Liga, derrière Zarra et HugoSanchez. Blessé, il en restera là cette saison. LionelMessi, lui, a encore inscrit cinq buts en une semaine : deux à Villarreal, deux contre Ténériffe et encore un au FC Séville. Cela lui en fait 32. Il doit réussir un nouveau doublé, contre Valladolid, pour égaler les 34 buts de Ronaldo en 96-97. Record d'écarts, enfin. Samedi, il y avait 27 points entre le Real, 2e, et Valence, 3e. Et 35 points entre ces mêmes Madrilènes et le FC Séville, 4e. C'est donc devenu une Ligadedos, un championnat à deux. Tous les autres entraîneurs le disent : les réalités économiques étant ce qu'elles sont, les deux grands sont devenus hors d'atteinte. DIEGO FORLAN a été autorisé par la fédération uruguayenne à disputer la finale de la Coupe du Roi, le jour de son 31e anniversaire, malgré le fait que la date du 19 mai se situe en dehors des délais imposés par la FIFA pour la mise à disposition des internationaux. LIONEL MESSI (22 ans) pourrait-il troquer le maillot blaugrana contre le blanc du Real Madrid ? C'est la rumeur qu'a lancé, en Angleterre, le Daily Mirror qui affirme que la Maison Blanche préparerait une offre de 139 millions ! ANGEL DI MARIA (22 ans), le flanc gauche argentin de Benfica, aurait conclu un accord avec le Real Madrid pour la saison prochaine, selon le quotidien argentin Olé. JAVIER CLEMENTE peut-il empêcher le FC Barcelone d'être champion ? Les Violets joueront leur maintien au Camp Nou. Actuellement, l'égalité de quatre équipes à 36 points leur est favorable. Ce qui a fait dire au coach, sur un ton ironique : " Je vais demander au président de la Ligue, Angel Maria Villar, qu'on arrête le championnat aujourd'hui ! " GUTI (33 ans) a fait ses adieux au stade Santiago Bernabeu où il a joué 14 saisons. Il ne partira finalement pas à Dubaï, mais au Galatasaray. RAUL TAMUDO (32 ans) a, lui aussi, fait ses adieux à l'Espanyol après 14 années de présence, dans un match où les Catalans ont mathématiquement assuré leur maintien en D1. Ce qui est aussi le cas de Saragosse. XEREZ a remporté la victoire de l'espoir. A une journée de la fin, aucune équipe n'est encore mathématiquement condamnée ! UNAI EMERY s'est vu offrir une prolongation de contrat au FC Valence, à l'unanimité du conseil d'administration. DANIEL DEVOS