La Lazio a vécu son élimination par le Sparta Prague comme un coup de poing dans la figure. Le lendemain, son action atteignait un plancher historique. On s'attend à ce que le club vende des joueurs. Le 19 décembre, il doit faire approuver une nouvelle augmentation de capital de 100 millions d'euros ainsi que son plan de paiement par tranches des cinq mois de salaire dus aux joueurs. Si ce projet est refusé, la Lazio devra verser 11 millions d'euros en arriérés de salaires.
...

La Lazio a vécu son élimination par le Sparta Prague comme un coup de poing dans la figure. Le lendemain, son action atteignait un plancher historique. On s'attend à ce que le club vende des joueurs. Le 19 décembre, il doit faire approuver une nouvelle augmentation de capital de 100 millions d'euros ainsi que son plan de paiement par tranches des cinq mois de salaire dus aux joueurs. Si ce projet est refusé, la Lazio devra verser 11 millions d'euros en arriérés de salaires. Des neuf joueurs en fin de contrat, deux vont négocier : le gardien, AngeloPeruzzi, et le défenseur central Sinisha Mihajlovic. La Lazio, qui a un des groupes les plus âgés du championnat, veut abaisser sa masse salariale en rajeunissant. Parmi les candidats à un départ, le médian serbe Dejan Stankovic (25 ans) est le plus convoité. Il a déjà conclu un accord avec l'Inter. S'il part maintenant, la Lazio va empocher environ six millions, soit deux de plus que ce qu'elle perd suite à son élimination de la Ligue des Champions. Comme Stankovic, le défenseur Massimo Oddo est un partant potentiel. Il est courtisé par la Juventus, qui veut également enrôler Jaap Stam, ce qu'elle n'était pas parvenue à faire l'été dernier. Stam veut honorer son contrat (jusqu'en 2005) avant d'achever sa carrière au PSV. A surveiller aussi, les mauvaises relations entre l'entraîneur, Roberto Mancini, et son attaquant Simone Inzaghi. Suite à l'élimination, on a reproché à celui-ci de ne pas s'être suffisamment livré, lors de son entrée tardive. Inzaghi n'a pas admis cette critique. Il a été un des premiers à accepter une diminution de salaire pour éviter la faillite du club et en outre, il reste le meilleur buteur européen de la Lazio. Si Mancini, qui avait pourtant été la cheville ouvrière du transfert de l'avant de Piacenza, campe sur ses positions, Inzaghi peut compter sur l'intérêt de Bologne et d'Udine. L'AC MILAN n'a pu réaliser son rêve de devenir le premier club à remporter la Coupe Intercontinentale pour la quatrième fois. Boca Juniors s'est imposé 3-1 aux tirs au but, le score étant de 1-1 au terme des prolongations. DAVID TREZEGUET s'est blessé et manquera à la Juventus pendant six semaines. L'AS ROMA est privée de Vincenzo Montella, opéré du ménisque gauche, pour le même laps de temps. OSCAR MOENS (AZ) a signé à Gênes (Série B), qui fêtait son 110e anniversaire le week-end dernier. MILAN RAPAIC (ex-Pérouse et récemment cité au Standard) espère jouer rapidement pour Ancône, lanterne rouge. Il est libre mais comme il n'est pas citoyen de l'Union Européenne, le club doit d'abord vendre un autre étranger. BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 12 buts ; 2. Adriano (Parme), Di Vaio (Juventus), Trezeguet (Juventus), Favo Passero (Udine), Vieri (Inter) 7.(G. Foutré)