Fabio Capello, l'entraîneur de la Juventus, a rarement étalé ses émotions comme mercredi dernier, après sa victoire contre le Real Madrid, un de ses anciens clubs. Quelques jours auparavant, la Juve avait battu une autre ex-équipe de Capello, l'AS Rome. La Juventus se remet progressivement du passage à vide subi en février, un mois durant lequel elle avait perdu deux matches de championnat. Le 1e février, elle comptait huit unités d'avance sur Milan mais celui-ci l'a rattrapée il y a quelques sem...

Fabio Capello, l'entraîneur de la Juventus, a rarement étalé ses émotions comme mercredi dernier, après sa victoire contre le Real Madrid, un de ses anciens clubs. Quelques jours auparavant, la Juve avait battu une autre ex-équipe de Capello, l'AS Rome. La Juventus se remet progressivement du passage à vide subi en février, un mois durant lequel elle avait perdu deux matches de championnat. Le 1e février, elle comptait huit unités d'avance sur Milan mais celui-ci l'a rattrapée il y a quelques semaines. Le mur défensif turinois n'était plus aussi impérial qu'en début de saison. Récemment, la Juventus a placé l'accent sur l'attaque, même si son meneur de jeu Pavel Nedved est sur la touche. Capello a opté pour un tridente, un trio d'attaque. Jusqu'à la semaine passée, Zlatan Ibrahimovic était la seule valeur sûre en pointe. Le Suédois s'est adapté sans problème à la Série A. Il a disputé les trois premiers matches de championnat avec l'Ajax, pour lequel il a marqué trois buts. Il en a inscrit dix en 27 matches en Italie puis il a eu une panne. Capello ne s'en émeut pas, aussi longtemps que le Suédois reste dangereux et amène des buts. Alessandro Del Piero, qui avait disparu du onze de base et digérait mal son statut de réserve, est revenu dans l'équipe, même s'il n'est pas encore dans sa meilleure forme. L'Uruguayen Zayaleta complète le trio et c'est lui l'homme en forme du moment. Depuis une semaine, le choix de Capello est encore plus difficile, devant, car David Trezeguet est à nouveau disponible. Contre le Real, il était encore sur le banc mais, entré au jeu, le Français a inscrit le premier but. (G. Foutré) JAAP STAM a prolongé son contrat à l'AC Milan jusqu'en 2007 alors qu'il avait envisagé de quitter Milan au bout de deux ans, en 2006, pour achever sa carrière aux Pays-Bas. ANDRIY SHEVCHENKO peut se réentraîner avec Milan le 18 et sera disponible le 20 pour le match contre l'AS Rome. L'avant ukrainien s'était blessé le 19 février contre Cagliari. ALESSANDRO NESTA, le défenseur de Milan, s'est vu appliqué sept points de suture au cou du pied droit. ALIN STOICA est encore resté dans la tribune de Sienne le week-end dernier. Depuis qu'il a quitté Bruges, il n'a pas encore été repris dans le noyau, à cause d'une blessure. ALVARO RECOBA, l'attaquant de l'Inter, a été opéré à la malléole. PAOLO DI CANIO, l'attaquant de la Lazio, s'est vu infliger amende de 10.000 euros pour son salut romain au terme du derby. BUTEURS : 1. Montella (AS Rome) 19 buts ; 2. Adriano (Inter) 15 ; 3. Shevchenko (AC Milan), Gilardino (Parme), Esposito (Cagliari) 14. G.Foutré