Les partisans du limogeage de Claudio Ranieri, l'entraîneur de la Juventus, restent sur leur faim. Le président Giovanni Cobolli Gigli l'a confirmé la semaine dernière. Le club n'a d'ailleurs pas l'habitude de limoger ses entraîneurs en cours de saison. En 40 ans, ce n'est arrivé qu'à deux reprises : en 1969 à Luis Carniglia et durant l'exercice 1990-1991 à Gigi Maifredi.
...

Les partisans du limogeage de Claudio Ranieri, l'entraîneur de la Juventus, restent sur leur faim. Le président Giovanni Cobolli Gigli l'a confirmé la semaine dernière. Le club n'a d'ailleurs pas l'habitude de limoger ses entraîneurs en cours de saison. En 40 ans, ce n'est arrivé qu'à deux reprises : en 1969 à Luis Carniglia et durant l'exercice 1990-1991 à Gigi Maifredi. Après six journées, la Juventus ne compte que neuf unités. Elle n'a pas encore pu aligner son équipe type. Elle n'en a d'ailleurs pas et les joueurs ne peuvent s'appuyer sur aucune base. Des nouveaux venus, seuls deux éléments offensifs, Amauri et Sebastian Giovinco (retour de prêt) ont la mention satisfaisant. Christian Poulsen et Olof Mellberg n'ont encore rien apporté. On reproche à Ranieri de mal lire les matches, d'effectuer des remplacements trop tard ou de ne pas en effectuer du tout. Il avait décidé de laisser la vieille garde sur le banc. Une décision malheureuse. Désormais, elle redevient importante. Alessandro Del Piero, Pavel Nedved et Mauro Camoranesi doivent remettre la Juve sur les bons rails. Ranieri est confronté à de nombreux forfaits. Il y a trois semaines, son buteur, David Trezeguet, s'est blessé pour quatre mois. Le gardien Gianluigi Buffon a rejoué trop vite, contre Palerme, après une blessure. Il va rater quatre matches de Série A et le déplacement de Ligue des Champions au Real Madrid. Camoranesi est resté sur la touche trois semaines. Avec Vincenzo Iaquinta, Mellberg, Cristiano Zanetti et Nicola Legrottaglie, cela fait sept joueurs indisponibles. Cobolli est également critiqué pour avoir laissé partir Zlatan Ibrahimovic à l'Inter il y a deux ans. " Il exigeait un salaire annuel de six millions en Série B ", se défend le président. " Nous ne sommes pas l'Inter, nous n'avons pas de mécène comme Massimo Moratti mais nous avons un projet. Si Moratti quitte l'Inter demain, le club est fichu. " Une bonne nouvelle quand même : l'international Espoir, Giovinco (21 ans), qui vient d'Empoli, a paraphé un nouveau contrat de cinq ans. Il gagnera un million durant la première saison et sera progressivement augmenté. L'ÉQUIPE NATIONALE a réalisé un nul blanc en Bulgarie. Marcello Lippia fait appel à Marco Amelia(Palerme) pour pallier la blessure de Gianluigi Buffon. Il a appelé Gianluca Curciin extremis comme numéro deux. Simone Pepe(25 ans, Udinese) a effectué ses débuts sur le flanc droit, en remplacement de Mauro Camoranesi, blessé. Alberto Gilardino a été titularisé en attaque et Luca Toniest entré en fin de joute. LA SAMPDORIA, un des adversaires du Standard en Coupe de l'UEFA, a confirmé que son entraîneur, Walter Mazzarri (47 ans), n'était pas menacé. L'année dernière, il a été couvert d'éloges mais sa deuxième saison est moins agréable. La direction dément formellement le transfert à Manchester City d' Antonio Cassano et elle n'effectuera un bilan qu'après la phase en poules de la Coupe UEFA. CALISTO TANZI, l'ancien patron de Parmalat, l'homme qui a propulsé Parme au top dans les années 80, est condamné à treize ans de prison. En 2003, son holding a été victime d'une faillite frauduleuse. Celle-ci a signifié la fin du club provincial, qui voulait se mesurer aux ténors. Sous la direction de Tanzi, Parme s'est adjugé deux Coupes UEFA et trois Coupes d'Italie. RUUD GULLIT devient le scout de l'AC Milan sur le marché nord-européen et plus spécialement aux Pays-Bas. PALERME a prolongé le contrat de son entraîneur, Davide Ballardini, jusqu'en 2011, après la victoire contre la Juventus. Le coach, qui a miraculeusement sauvé Cagliari la saison dernière, a été embauché après la première journée, en remplacement de StefanoColantuono. Il n'avait obtenu qu'un contrat d'une saison. GEERT FOUTRÉ